Report : Bayern Munich 3 United 1

1376 fois


Manchester United s'est fait éliminer de la Champions League contre le Bayern Munich, s'inclinant 3-1 en Bavière (4-2 sur l'ensemble des deux matches). Pourtant, Patrice Évra avait planté la première banderille à l'Allianz Arena.

L'avantage n'a cependant pas duré longtemps puisque 22 secondes après la reprise du jeu, Mario Mandzukic avait égalisé et Thomas Muller redonnait même l'avantage aux Allemands en l'espace de 10 minutes frénétiques et décisives. Arjen Robben ajoutait le troisième but salvateur pour les locaux à la 76e minute.

Les Red Devils ont défendu leur camp avec courage dans une première période parfaitement gérée. Certes, le Bayern a déroulé son jeu, mais Chris Smalling a mené la défense mancunienne d'une main de fer dans les 45 premières minutes.

Les deux équipes étaient tellement occupées à s'observer qu'il fallait attendre la 55e minute pour assister à la première occasion franche. C'est Shinji Kagawa qui se la procurait d'une frappe lointaine que Manuel Neuer captait sans difficulté. Mais United se mettait à espérer et deux minutes plus tard, les hommes de David Moyes avaient pris l'avantage. C'était la troisième réalisation d'Évra cette saison et quel but ! Il négociait parfaitement la passe en retrait de Valencia à l'entrée de la surface en décochant une demi-volée sensationnelle juste sous la barre.

Mais le Bayern rétorquait immédiatement via Mandzukic. Dans cette période folle, la rencontre aurait pu basculer en faveur de n'importe quelle équipe. Rooney gâchait l'occasion de redonner l'avantage à Manchester d'une frappe de 10 mètres et le Bayern lui faisait payer le prix fort avec deux buts rapides. Manchester risque de ne pas jouer l'Europe la saison prochaine, mais ce soir, il n'était pas loin du niveau du champion.

L'analyse : Manchester éliminé

Le match Le round d'observation a bien duré une heure avant que Patrice Évra ne fasse parler tout son talent en inscrivant un but de toute beauté à la 57e minute. United avait auparavant repoussé les assauts du Bayern, notamment Chris Smalling résolu à ne rien laisser passer. Wayne Rooney était visiblement gêné. Malgré les infiltrations d'antidouleurs, sa blessure l'a clairement empêché d'être au top et il a manqué de bonnes occasions dans les deux mi-temps. United était bien obligé de tenter le diable. Le tournant du match pour le Bayern fut sa réponse immédiate après l'ouverture du score d'Évra par l'intermédiaire de Mario Manduukic. Non seulement ça a porté un sacré coup à United, mais ce but égalisateur a aussi poussé le Bayern à continuer sur la bonne voie. Dix minutes plus tard, les Bavarois avaient pris l'avantage par l'intermédiaire de Thomas Müller. Huit minutes de plus, et Arjen Robben avait dit le dernier mot.

Les buts La réalisation d'Évra était tout simplement parfaite : une demi-volée pied gauche en première intention de 20 mètres qui est entrée dans le but avec l'aide de la barre transversale. Quel dommage qu'il l'ait marquée dans une défaite 3-1 de cette importance. Les réactions qui ont suivi - de la part du Bayern et de MU - allaient décider de l'issue du match : les Red Devils devaient rester vigilants juste après ce but spectaculaire et surfer sur la vague d'euphorie, tandis que le Bayern devait trouver un moyen de revenir dans la partie. C'est ce qu'il a fait. Sans trembler.

Le joueur David Moyes a tenu à féliciter Chris Smalling et Phil Jones pour leurs vaillantes prestations défensives, tandis que Shinji Kagawa a été très intelligent dans le jeu.

En face Le Bayern a joué comme il en a l'habitude : des passes et la conservation du ballon. Les Bavarois ont bien fait circuler le cuir dans de petits espaces en attaque et se sont montrés dangereux à chacune de leurs offensives, surtout sur les côtés avec Robben et Ribéry. Cela dit, à certains moments, United paraissait s'installer dans le match et le but d'Évra testait leur force de caractère. Malheureusement pour United, ils réagissaient magnifiquement.

En filigrane United présente le meilleur bilan à l'extérieur en Barclays Premier League cette saison et a gagné 5-0 lors de son dernier déplacement en Allemagne (plus tôt cette saison contre le Bayer Leverkusen). Gagner à l'Allianz Arena, contre l'actuel champion d'Europe, n'est cependant pas une mince affaire. La sublime ouverture du score d'Évra a donné espoir aux supporters visiteurs, mais n'a fait que réveiller le monstre : 20 minutes plus tard, le Bayern en avait marqué trois.

L'action du match Un joli mouvement à la 17e minute et le ballon finissait sa course au fond des filets. Shinji Kagawa se débarrassait de son vis-à-vis d'une belle touche de balle et après avoir passé à Rooney sur la gauche, le n°10 anglais centrait au deuxième poteau pour Antonio Valencia qui trompait Neuer. Mais l'Équatorien était hors jeu, Dante étant remonté juste à temps.

En tribune Les supporters bavarois ont donné de la voix pour créer une ambiance sensationnelle dans un stade impressionnant et moderne. Les fans mancuniens ont passé une bonne soirée avec leurs drapeaux et leurs chants. Le moment d'extase, après le but d'Évra, n'a malheureusement pas duré longtemps.
Source(s) : Manutd.com