Rooney ignore les critiques

2539 fois


Wayne Rooney est insensible aux critiques sur sa forme avant la Coupe du Monde après avoir marqué lors du nul 2-2 de l'Angleterre face à l'Équateur à Miami.


La star de Manchester United a occupé un poste offensif côté gauche avec Rickie Lambert, l'autre buteur, au poste d'avant-centre dans la dernière équipe de Roy Hodgson. À la suite d'un mystérieux débat sur la titularisation ou non du meilleur buteur de l'Angleterre en éliminatoires lors de son premier match du Groupe D contre l'Italie au Brésil, le joueur de 28 ans a dignement fêté son but égalisateur après l'ouverture du score d'Enner Valencia de la tête en première période.

Rooney a confié après coup ne pas prêter attention au débat constant autour de sa forme. À une semaine seulement du début du tournoi, le n° 10 de United vise à être prêt pour le grand coup d'envoi.

"Cela ne m'intéresse pas vraiment", a-t-il confié aux journalistes. "Beaucoup de gens ont leurs opinions mais j'écoute les gens autour de moi et le staff. Je n'écoute personne en dehors du staff donc tout le monde, y compris les journalistes, peut dire ce qu'il veut. Je n'ai aucun intérêt à les écouter."

"J'adore jouer pour mon pays, que ce soit sur l'aile gauche, l'aile droite, au milieu ou devant. Je suis toujours fier de jouer pour l'Angleterre et cela ne changera pas, où que je sois sur le terrain. C'est au manager de choisir où il veut que je joue et je suis heureux de jouer n'importe où."


De son côté, Antonio Valencia s'est excusé pour sa réaction à un tacle dangereux de Raheem Sterling ayant vu les deux joueurs expulsés à 12 minutes du terme lors de la rencontre amicale au Sun Life Stadium.

"Je suis désolé pour la bagarre avec Sterling", a regretté le capitaine de l'Équateur. "Je me suis excusé auprès de l'équipe après le match et auprès du sélectionneur."

"Lorsqu'il m'a taclé, j'ai pensé à Segundo Castillo [qui a récemment été blessé face au Mexique]. Il a failli manquer la Coupe du Monde à cause de la blessure et j'ai eu peur de ça également. Heureusement, tout va bien."


Son expulsion n'entraîne aucune suspension lors de la phase finale donc Valencia pourra mener son pays dans sa campagne du Groupe E face à la Suisse, la France et le troisième et dernier adversaire de l'Angleterre lors de cette préparation, le Honduras.

Sur le forum


Source(s) : Manutd.com