Evans parie sur l'Allemagne

2350 fois


Le défenseur central de Manchester United Jonny Evans pense que l'Allemagne sera l'équipe à battre lors de la Coupe du Monde au Brésil.


Quelle est la première phase finale que tu as regardée ?
Probablement France 98. Je me souviens qu'avec mon père et mon frère, au début du tournoi, on a créé notre "Dream Team" pour rigoler. Le premier match dont je me souviens, c'est celui de l'Écosse ; je crois que c'est mon tout premier souvenir de Coupe du Monde.

As-tu déjà regardé un match de Coupe du Monde dans un endroit insolite ?
Je me souviens d'en avoir vu un à l'école, quand l'Angleterre jouait. C'est sans doute l'endroit le plus insolite où j'ai regardé un match ; il me semble qu'ils avaient suspendu les cours pour nous laisser le regarder.

Quelle est l'équipe qui t'a le plus impressionné en Coupe du Monde ?
Il faut revenir à France 98 et je revois les deux buts de Zidane en finale. Tout le monde voyait le Brésil l'emporter, mais Zidane a totalement dominé cette finale, c'est ce qui m'a vraiment marqué.

Qui sont tes favoris pour cette Coupe du Monde ?
Il ne faut jamais écarter l'Allemagne, une équipe très forte qui ira encore très loin. On va aussi suivre de près l'Argentine, le Brésil et l'Espagne, mais je pense que l'Allemagne a toutes ses chances et j'aimerais bien qu'elle gagne.

Est-ce un gros avantage pour le Brésil d'évoluer à domicile ?
Évidemment. Il n'y a qu'à voir les précédents, comme la France à Paris en 1998. Jouer chez soi compte beaucoup. Ça ajoute aussi de la pression - et le Brésil commence à la sentir - mais avoir son public derrière soi transcende l'équipe et crée une ambiance spéciale.

Quelles sont les chances de l'Angleterre ?
On a toujours de grandes attentes et ce sera encore le cas cette année, mais je pense que les gens sont assez réalistes. L'Angleterre s'en est bien sortie en éliminatoires, comme toujours. Mais elle doit franchir un pallier, et j'espère que Roy Hodgson va trouver un style de jeu qui permette aux joueurs d'aller loin.

Quels sont les joueurs qui vont briller ?
On peut toujours compter sur Ronaldo, Messi et Neymar pour le Brésil. On retrouve les grands noms, mais il y a parfois un ou deux joueurs qui sortent du lot et qui finissent par être transférés dans un grand club. Je ne peux pas deviner qui en particulier va émerger, mais il y a souvent une ou deux révélations. Après, il sera intéressant de voir jusqu'où Ronaldo et Messi vont porter leurs sélections.

Les jeunes joueurs ont-ils une chance de se faire un nom ?
Bien entendu ! Regardez les Coupes du Monde et les Euros précédents : il y a toujours eu des joueurs dont la carrière a été lancée grâce à une phase finale internationale.

Sur le forum


Source(s) : Manutd.com