Report : United 3 - 1 Liverpool

Manchester United termine magnifiquement sa tournée américaine en disposant des rivaux de Liverpool pour remporter l'International Champions Cup à Miami.

Mar. 5 août 2014 - 02:00
Match amical

Les hommes de Louis van Gaal, menés suite à un penalty transformé par Steven Gerrard (le troisième concédé lors de la tournée), ont marqué trois fois en seconde période par Wayne Rooney, Juan Mata et Jesse Lingard.

La formation de Brendan Rodgers, qui en termine elle aussi avec sa tournée aux États-Unis, a été de loin l'adversaire le plus coriace de United lors de cette tournée de préparation, qui s'est achevée à 6 000 km du nord de l'Angleterre.

United est apparu plus emprunté et moins souverain en défense que lors des matches précédents, ce qui ne l'a pas empêché de glaner un premier trophée et un cinquième succès en autant de parties dirigées par van Gaal.

Les 51 000 supporters massés dans la touffeur du Sun Life Stadium avaient droit à un feu d'artifice avant le coup d'envoi. Le match, s'il n'a pas atteint des sommets en termes de spectacle, s'est avéré serré et plus disputé qu'une rencontre amicale "normale".


PREMIÈRE PÉRIODE :

Javier Hernandez, titularisé en lieu et place de Danny Welbeck, blessé, gâchait de près une première grosse opportunité sur un joli centre d'Ashley Young.
Antonio Valencia s'offrait un bien mauvais cadeau d'anniversaire en se blessant. Luke Shaw le remplaçait, Young partant occuper le couloir droit.

Liverpool lançait une première salve quelques instants plus tard, la tête de Jordan Henderson passant au-dessus après un coup franc de Gerrard mal dégagé par Hernandez.

Les Reds de la Mersey débloquaient les compteurs à la fin du quart d'heure de jeu, Phil Jones étant accusé par l'arbitre d'avoir crocheté Raheem Sterling dans la surface, malgré les vives protestations du défenseur.

Gerrard prenait David De Gea à contre-pied et United se retrouvait derrière au score pour la première fois depuis l'arrivée de van Gaal.
Liverpool se contentait dès lors de jouer bas et d'attendre United. Le tir du gauche de Mata était repoussé - il s'agissait de la seule occasion mancunienne jusqu'au repos.

De son côté, De Gea devait se coucher sur un tir puissant de Phillipe Coutinho. Puis Sterling, élément le plus remuant de Liverpool, réclamait en vain un penalty pour une faute (réelle, d'après les ralentis) d'Ander Herrera.


DEUXIÈME PÉRIODE :

Van Gaal opérait deux changements à la pause, Tyler Blackett et Tom Cleverley remplaçant respectivement Jonny Evans et Darren Fletcher.

Au retour des vestiaires, Rickie Lambert manquait une belle opportunité de 2-0 pour Liverpool en tirant droit sur De Gea sur un service de Gerrard, qui avait intercepté une passe de Herrera.

Dans la foulée, Coutinho lançait superbement Sterling dans la profondeur, mais la tentative de ce dernier était détournée, au grand soulagement d'un De Gea archi-battu.

Liverpool dominait mais le match basculait en l'espace de deux minutes. D'abord grâce au capitaine Rooney, relativement discret en première période, et qui égalisait sur un bon centre de Hernandez d'une jolie volée croisée sur laquelle Simon Mignolet ne pouvait rien.

Mata donnait ensuite l'avantage à United sur une frappe légèrement déviée par Mamadou Sakho qui trompait Mignolet.

Peu après l'heure de jeu, on assistait à une scène cocasse avec un but dans un premier temps accordé à Rooney, après un tir lointain de Young apparemment renvoyé par la barre
transversale.

Mais l'arbitre Mark Geiger revenait sur sa décision après avoir constaté, ralentis à l'appui, que le ballon avait en réalité rebondi sur un montant derrière la transversale et donc dépassé les limites du terrain.

Van Gaal continuait à faire tourner, Nani, Shinji Kagawa et Lingard succédant à Hernandez, Mata et Herrera.

En fin de partie, Chris Smalling dégageait en catastrophe devant Martin Kelly, avant que Lingard ne prenne le temps de contrôler un centre de Young pour mieux fusiller Mignolet de demi-volée à l'entrée de la surface.

Manchester United :

De Gea; Jones, Smalling, Evans (Blackett 46'); Valencia (Shaw 8'), Fletcher (Cleverley 46'), Herrera (Lingard 78'), Young; Mata (Kagawa 69'); Rooney, Hernandez (Nani 69').

Liverpool :

Mignolet, Kelly, Johnson, Skrtel, Sakho (Toure 74'), Gerrard (Lucas 63'), Allen (Can 63'), Henderson, Coutinho (Peterson 77'), Lambert (Ibe 63'), Sterling.

Sur le forum