Report : Tottenham 0 United 0

1579 fois


Manchester United enchaîne une neuvième victoire sans défaite et boucle l'année 2014 sur un match nul 0-0 à White Hart Lane.

Dans un match ouvert et porté sur l’attaque, les hommes de Louis van Gaal se sont procuré les meilleures occasions sans parvenir à concrétiser. La faute à un Hugo Lloris des grands jours et à une série de défaillances inhabituelles dans le dernier geste.

Van Gaal avait décidé de reconduire le 11 victorieux 3-1 à domicile vendredi contre Newcastle. C'est la première fois depuis novembre 2012 que la même équipe d’United débutait deux matches consécutifs. Une deuxième titularisation de suite donc pour Radamel Falcao, qui semble avoir convaincu le manager de sa bonne forme retrouvée. Seule différence avec vendredi, la présence sur le banc de Luke Shaw, absent depuis novembre en raison d'une blessure à la cheville. Côté Tottenham, Mauricio Pochettino optait pour un léger remaniement d'effectif avec trois changements dans l'équipe type, maintenant toutefois en selle Harry Kane, intenable cette saison avec 15 buts toutes compétitions confondues.

Première période

Il fallait attendre 20 minutes pour assister à la première occasion de la partie, avec un tir tendu de Falcao suite à un excellent travail de Juan Mata à l'entrée de la surface. Tottenham répliquait avec deux actions dangereuses, à chaque fois sur l'initiative de l'ailier international Andros Townsend, qui semait d'abord son vis-à-vis pour centrer directement dans les bras de David De Gea, avant de frapper aux 18 mètres sans parvenir à tromper le portier espagnol. Aussitôt après, United héritait d'un bon coup franc dans l'axe après une faute évidente sur Robin van Persie. La frappe brossée de Juan Mata était déviée sur le poteau et Vlad Chriches dégageait illico avant que le Néerlandais ne surgisse en embuscade.

United se procurait plusieurs occasions dans les 10 dernières minutes de la première période. Falcao était trop court sur une longue ouverture, puis il butait sur Hugo Lloris. L'ancien gardien de l'OL permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires saine et sauve après une nouvelle parade sur van Persie, auteur d'une frappe trop molle après un contrôle difficile mais spectaculaire sur une ouverture en cloche de Carrick.

Le centre d'Ashley Young trouvait ensuite Wayne Rooney dont la tête était captée par le portier français. Juste avant la pause, Young partait au duel contre Chriches sur la gauche avant d'armer une puissante frappe en direction de la lucarne, détournée in extremis par Loris.

Deuxième période

Au retour des vestiaires, Rafael, entré à la place de Valencia, servait Mata côté droit qui centrait pour van Persie, mais celui-ci frappait au-dessus de la barre. C'était ensuite au tour de Mata de gaspiller une belle cartouche, après une puissante frappe de Townsend directement sur De Gea. Sur la contre-attaque, Rafael trouvait l'espagnol d'un centre millimétré au point de penalty mais ce dernier envoyait sa frappe dans le décor.

Tottenham s'offrait sa meilleure occasion du match à la 82e minute lorsque Ryan Mason se trouvait isolé dans la surface mancunienne, mais sa praline du gauche faisait trembler les montants de De Gea.

Les locaux dominaient la fin de rencontre sans parvenir à inquiéter sérieusement les Red Devils, magré un coup de tête de Fazio au-dessus de la transversale sur un coup franc d'Erikson. Résultat des courses : un statu quo dû à un manque de réalisme des deux côtés.

Source(s) : ManUtd.com