Report : Swansea 2 United 1

1741 fois


Manchester United retombe dans ses travers en déplacement, comme le prouve son revers 2-1 au Liberty Stadium, alors qu'Ander Herrera avait pourtant ouvert le score pour les Red Devils.

Alors qu'Ander Herrera avait ouvert le score (28e), Sung-Yong Ki a égalisé dans la foulée (30e), puis Bafetimbi Gomis a dévié de la tête un tir de l’ancien milieu de Liverpool Jonjo Shelvey (72e) pour condamner United à sa première défaite à l’extérieur depuis novembre et le derby de Manchester.

United a outrageusement dominé la seconde période, sans toutefois parvenir à convertir sa mainmise en occasions franches. Les Red Devils glissent à la quatrième place, dans l’attente du résultat du choc entre Southampton et Liverpool, dimanche.

Louis van Gaal avait opéré trois changements par rapport au onze aligné à Preston, Robin van Persie, Phil Jones – pour ses 23 ans – et Paddy McNair relevant respectivement Radamel Falcao, Chris Smalling et Antonio Valencia.

Première période

Herrera était titularisé pour la première fois en Barclays Premier League depuis le 2 décembre et le milieu espagnol effectuait d'entrée une intervention cruciale : sur un corner, Gomis reprenait de la tête, mais Herrera sauvait sur la ligne, le ballon ne l’ayant pas totalement franchie.

L’attaquant français de Swansea se mettait à nouveau en évidence dans les airs et permettait à Wayne Routledge d'alerter David De Gea. Les Gallois dominaient l’entame, mais la défense mancunienne ne craquait pas. United sortait la tête de l’eau, à l’image de van Persie, qui trouvait le cadre sur une tentative en angle fermé, mais De Gea était sollicité dans la foulée et sortait à bon escient dans les pieds de ce diable de Gomis.

Les Red Devils trouvaient finalement l’ouverture sur un magnifique mouvement orchestré par Luke Shaw, Wayne Rooney et Angel Di Maria qui profitait à Herrera, dont le tir rasant faisait mouche. Malheureusement, le deuxième but en autant de matches de l’Espagnol était à peine fêté que Ki surgissait devant Shaw pour reprendre un centre de Shelvey et tromper De Gea pour l’égalisation.

Deuxième période

Les occasions se faisaient plus rares à l'approche de la mi-temps, mais De Gea devait intervenir dès le retour des vestiaires sur un tir à bout portant du Coréen Ki, qui s’était infiltré dans la défense rouge. United prenait néanmoins le contrôle du match et Swansea devait longuement se recroqueviller dans sa moitié de terrain pour protéger la cage de Lukasz Fabianski.

United intensifiait sa pression mais manquait de réussite dans l'avant-dernier geste, à l'image de ce une-deux mal conclu entre van Persie after et Wayne Rooney, et de l’action mal négociée par Rooney sur une balle de Daley Blind dans la surface.

À force de bafouiller son football, United se retrouvait mené. Si le tir lointain de Shelvey semblait cadré, c’est bel et bien la déviation de la tête de Gomis qui surprenait De Gea et donnait un avantage immérité aux Gallois. Juan Mata entrait pour dynamiser l’attaque mancunienne, mais même le repositionnement de Marouane Fellaini en pointe ne changeait rien aux difficultés de United dans la construction. La rencontre se durcissait et les cartons pleuvaient des deux côtés en fin de partie. Marcos Rojo n’était pas loin d’égaliser après avoir mis Fabianski sous pression, mais il était dit que, pour la première fois de son histoire, Swansea glanerait six points face aux Red Devils en une saison.

Source(s) : ManUtd.com