Report : Liverpool 1 United 2

1723 fois


Le superbe doublé de Juan Mata a offert à Manchester United une victoire décisive sur son rival de Liverpool et une belle option dans la course aux quatre premières places à l'issue d'une rencontre riche en action à Anfield, notamment marqué par l'expulsion de Steven Gerrard.

Mata a marqué lors de chaque période, le second d'une reprise acrobatique à couper le souffle, pour éclipser la réduction du score de Daniel Sturridge lors de la seconde mi-temps d'un Liverpool-United typiquement tendu.

Louis van Gaal et Brendan Rodgers conservaient exactement les mêmes équipes qu'après leurs victoires respectives sur Tottenham et Swansea. Angel Di Maria, de retour de suspension, et Gerrard, le capitaine sur le départ de Liverpool, prenaient place sur le banc.

United débarquait à Anfield avec un bilan défavorable ; lors de leurs 10 visites depuis 2006, les Reds Devils l'avaient emporté trois fois, pour un nul et six défaites. Mais Van Gaal arrivait avec sa confiance habituelle : "Anfield n'est pas un stade très simple pour United mais maintenant que je suis manager ici, peut-être pourrai-je changer ça." Il prenait naturellement Liverpool très au sérieux après que les Reds restaient sur 14 matches sans défaite à Anfield et étaient invaincus en championnat depuis la victoire de United 3-0 en décembre à Old Trafford.

PREMIERE PERIODE :

L'entame était rapide, Liverpool pressant haut et United cherchant à contrôler la possession. Avec Michael Carrick, Ander Herrera et Mata aux manettes au milieu, United y parvenait notamment lors de 30 premières minutes de domination.

Et à la 14e, Mata donnait l'avantage aux visiteurs. Marouane Fellaini glissait le ballon pour Herrera, qui perçait la défense de Liverpool d'une superbe passe en profondeur et Mata ajustait Simon Mignolet avec sang-froid. United continuait de dominer grâce à la ruse de Mata et au travail infatigable d'Herrera et Fellaini.

Les courts avantages ne sont pas un gage de victoire dans ce genre de matches et après 35 minutes, avec l'accélération du rythme de la part de Liverpool, les 2 800 fans de United ayant fait le déplacement retenaient leur souffle lorsqu'une longue passe de Henderson dans le dos de la défense trouvait Sturridge, qui servait Adam Lallana mais sa frappe passait de peu à coté.

DEUXIEME PERIODE :

Une première péridoe presque parfaite pour United donc, tandis que Liverpool débutait la seconde de façon tout à fait inverse. Entré à la pause, Gerrard ne restait que 42 secondes sur le terrain à l'occasion de son dernier derby d'Angleterre avant d'etre expulsé par Martin Atkinson pour une faute grossière sur Herrera.

Cela ravivait les tensions en tribune et sur le terrain. Mais à la 59e minute, Mata nous offrait un pur moment de magie. À la retombée d'un ballon piqué de Di Maria dans la surface, l'Espagnol réalisait un incroyable ciseau pour battre Mignolet.

Les Red Devils ne pouvaient s'attendre à une fin de match facile et cela se confirmait lorsque Sturridge battait De Gea au premier poteau à la 69e minute pour installer une fin de match nerveuse. Mais United s'accrochait à son avantage, même si le score aurait pu être plus ample si Rooney n'avait pas buté sur Mignolet sur penalty après une faute d'Emre Can sur Daley Blind dans la surface. United compte désormais cinq points d'avance sur son adversaire du jour, 5e, après ses victoires sur les joueurs des bords de la Mersey et sur Tottenham. De bon augure avant les huit derniers matches de la saison pour Van Gaal et ses hommes !

 

Liverpool : Mignolet; Can, Skrtel, Sakho; Sterling, Henderson, Allen, Moreno (Balotelli 65); Lallana (Gerrard 46), Sturridge, Coutinho.

Manchester UnitedDe Gea; Valencia, Jones, Smalling, Blind; Carrick, Herrera (Falcao 83); Mata, Fellaini, Young (Di Maria 55); Rooney.

Source(s) : Manutd.com