Report : Hull 0 United 0

1584 fois


0-0 en dernière journée : voici un score qui ne reflète pas vraiment les nombreuses péripéties vécues par United cette saison. Mais qu'importe ! Réduits à 10 après l'exclusion de Fellaini à la 77e minute, les Red Devils auraient pu sombrer sous les coups de boutoir des Tigers, avides de victoire pour sauver leur peau en Barclays Premier League. Mais Valdes a fait le boulot dans les cages et malgré un faible nombre d'occasions, les joueurs de Louis Van Gaal ont pu célébrer avec les fans la fin d'une première saison encourageante pour le technicien batave.

Les hommes de Steve Bruce se sont procuré les meilleures occasions au cours de ces 90 minutes un peu ternes. Les locaux se sont vu refuser deux buts pour hors-jeu, mais ont aussi buté sur un excellent Victor Valdes, titularisé pour la première fois sous le maillot d'United en l'absence de David De Gea, blessé. C'est Ander Herrera qui a eu les meilleures cartouches de la partie côté mancunien. En fin de rencontre, Marouane Fellaini a été exclu sur un contact trop appuyé avec Paul McShane, ancien pensionnaire du centre de formation d'United.

Malgré l'absence d'enjeu pour les Red Devils, Louis van Gaal a tenu parole en alignant une armada de belle facture, composé du capitaine Wayne Rooney et d'Angel Di Maria, présent dans le 11 pour la première fois depuis la défaite contre Arsenal début mars en FA Cup. L'Argentin a démarré au poste d'ailier gauche, avec Juan Mata côté droit et Ashley Young derrière Rooney. Radamel Falcao, blessé lors de la dernière séance d'entraînement, était indisponible, tandis que Robin van Persie prenait place sur le banc.

Première période

Le manager de Hull, l'ancienne légende d'United Steve Bruce, n'avait jamais réussi à battre son ancienne équipe. Cela ne l'a pas empêché de reconduire son onze habituel, avec la présence de trois anciens membres de la filière de formation mancunienne : Robbie Brady, James Chester et Paul McShane. Seule une victoire pouvait sauver les Tigers de la relégation, tout en espérant un mauvais résultat de Newcastle. Dès l'entame, les locaux prenaient tous les risques et Dame N'Doye obligeait Valdes à s'employer sur un beau coup de tête. Une minute plus tard, Wayne Rooney, l'homme aux sept buts en cinq matchs contre Hull, fracassait la transversale d'une frappe à l'entrée de la surface. Mais qu'on ne s'y trompe pas : United avait la tête sous l'eau en ce début de match.

Mauvais présage pour les Tigers, ceux-ci se voyaient refuser deux buts coup sur coup aux alentours de la 20e minute, avec en prime une parade monumentale de Valdes d’une seule main. Le premier but était refusé pour un hors-jeu de McShane sur une passe de David Meyler suite à un coup franc repoussé par le gardien espagnol. Sur le deuxième, McShane et N’Doye étaient signalés hors-jeu alors qu'Ahmed Elmohamady avait marqué de la tête sur corner.

Les troupes de van Gaal avait toutes les peines du monde à mettre le pied sur le ballon. Leurs affaires ne s'arrangeaient pas lorsque Di Maria, touché, cédait sa place à Adnan Januzaj (23e). Mais après cette entame euphorique, les Tigers levaient le pied, donnant lieu à un match insipide sans occasions franches de part et d'autre. Ashley Young tentait une ouverture audacieuse en fin de première période, mais Herrera était trop court.

Deuxième période

L'horizon s'éclaircissait pour les deux équipes au retour des vestiaires, avec une belle tentative de Mata superbement repoussée par Michael Dawson. Transcendés par la rage de vaincre de leur capitaine, les locaux repartaient à l'attaque, tout ça pour voir Meyler vendanger une précieuse cartouche après une remise involontaire de Valencia.

La nouvelle du but de Newcastle ne freinait en rien les ardeurs de Hull. Pourtant, les hommes de Steve Bruce poussaient un soupir de soulagement lorsque Herrera, parfaitement servi par Mata après un bon travail de Januzaj, manquait le cadre d'un cheveu.

Un corner en faveur de Hull semait ensuite la panique dans la défense mancunienne, avant que Blind ne dégage avec autorité. Quelques minutes plus tard, c'est N’Doye qui manquait de voir sa reprise de volée au fond des filets. À la 73e minute, Valdes sauvait de nouveau les siens en plongeant sur une tête cadrée de Jelavic.

À la 77e minute, Fellaini laissait ses camarades en infériorité numérique après avoir essuyé ses crampons sur Mc Shane. Tarif pour le Belge ? Un carton rouge et trois matches de suspension pour la saison prochaine. Plus rien d'intéressant ne se produira au cours du dernier quart d'heure, dans une rencontre frustrante pour les deux camps. Vivement la saison prochaine !

Source(s) : ManUtd.com