Report : United 0 PSG 2

2927 fois


Manchester United termine sa pré-saison par une défaite 2-0 face au Paris Saint-Germain à Chicago, mais Louis van Gaal va retenir de nombreux enseignements de la Tournée 2015, présentée par Aon, afin de préparer au mieux le début de la saison en Barclays Premier League face au Tottenham Hotspur.

Après trois victoires convaincantes sur le Club América, les San José Earthquakes et, surtout, Barcelone, United se présentait devant les champions de France avec un seul changement dans le onze de départ, Bastian Schweinsteiger prenant la place de Morgan Schneiderlin dans l'entrejeu.

PREMIERE PERIODE :

Suite à une mauvaise relance de David De Gea, Zlatan Ibrahimovic se retrouvait d’entrée en excellente position, mais il frappait fort dans les nuages (2e). United répliquait et Wayne Rooney trouvait Memphis Depay, dont le tir était facilement capté par Trapp (11e). On retrouvait les deux mêmes attaquants quelques instants plus tard lorsque, sur une action rapide, Rooney servait Depay lancé plein axe, mais l’international néerlandais dévissait complètement sa tentative sans contrôle (15e).

Par la suite, Ibrahimovic reprenait de la tête un corner de Lucas Moura, mais ne cadrait pas (19e). Deux minutes plus tard, sur une superbe ouverture de 50 mètres de Daley Blind, Juan Mata – étrangement seul -  réussissait une merveille de contrôle à l’entrée de la surface avant de tromper Kevin Trapp, mais le meneur espagnol était signalé hors jeu.

C’est finalement le PSG qui ouvrait le score à la 25e minute. Excentré côté gauche au milieu de terrain, Lucas Moura lançait en profondeur Blaise Matuidi, qui profitait d’une mésentente entre Phil Jones, Luke Shaw et David De Gea pour glisser le ballon dans le but vide, avec l’aide involontaire du latéral gauche anglais (0-1).

À la demi-heure de jeu, le capitaine Wayne Rooney tentait de mener la révolte, mais son tir passait de peu au-dessus. Les Parisiens punissaient une nouvelle fois United lorsque Ibrahimovic décalait sur la gauche son compère Maxwell, qui le resservait directement dans la surface. Le Suédois, malgré la présence de cinq défenseurs mancuniens, n’avait aucun mal à glisser la balle au fond des filets (0-2, 34e). Dans la foulée, un coup franc excentré vicieux de Depay mettait Trapp à contribution.

En fin de première période, le Suédois Ibrahimovic inquiétait une nouvelle fois De Gea, qui captait néanmoins sans trembler et United rentrait aux vestiaires avec deux buts de retard.

DEUXIEME PERIODE :

À la 54e minute, Andreas Pereira, entré à la pause, tout comme Morgan Schneiderlin et Sam Johnstone, réalisait un joli centre profond que Mata laissait malheureusement échapper au second poteau.

United contrôlait le ballon, sans toutefois se créer de situation réellement intéressante, malgré les bonnes dispositions de Pereira côté gauche. Ce sont au contraire les Parisiens qui se procuraient une belle occasion, Ibrahimovic, servi en retrait par le nouvel entrant Edinson Cavani, tentant une improbable balle piquée dégagée en catastrophe devant la cage (64e). Louis van Gaal décidait dans les secondes suivantes de lancer Chris Smalling et Antonio Valencia.

Également entré en jeu, David Luiz lançait en profondeur Jean-Christophe Bahebeck, qui venait de suppléer Ibrahimovic, et ce dernier était tout près de devancer Johnstone et Matteo Darmian (71e). À cause des nombreux changements opérés de part et d’autre, le jeu était plus décousu, le rythme bien moins soutenu et les occasions plus rares en seconde période.

Lancé involontairement par un contre de Schneiderlin côté droit, Youssouf Sabaly tentait sa chance à l’entrée du dernier quart d’heure - dans le petit filet de Johnstone. Les apparitions des jeunes Sean Goss et Jess Lingard en fin de partie ne changeaient pas la donne et United bouclait la tournée 2015 sur une défaite.

United : De Gea (Johnstone 46'), Darmian, Jones (Smalling 65'), Blind, Shaw (Valencia 65'), Carrick (Goss 81'), Schweinsteiger (Schneiderlin 46'), Mata (Lingard 81'), Memphis, Young (Pereira 46'), Rooney.

Source(s) : ManUtd.com