Report : United 3 Liverpool 1

2217 fois


 

Les Red Devils s'imposent avec brio 3-1 face à leur rival historique de Liverpool au Théâtre des Rêves. Cette journée sera marquée par le 1er but d'Anthony Martial, l'homme qui valait 50 millions.

À l'issue d'une première mi-temps terne, United a trouvé la faille en seconde période sur deux coups de pied arrêtés. Benteke a réduit l'écart (84e) avant que Martial n'anéantisse les espoirs des Reds en inscrivant son premier but mancunien d'un superbe numéro en solo (86e). Cette victoire permet aux Red Devils de retrouver le peloton de tête du championnat.

David De Gea, de retour entre les poteaux mancuniens, assistait à la première mi-temps en tant que spectateur pendant que ses camarades monopolisaient stérilement le cuir.

En face, son homologue Simon Mignolet laissait transparaître une certaine fébrilité, palpable sur son dégagement repris directement par Mata, lequel transmettait à Fellaini qui allumait la mèche sans trouver le cadre. Plus rien ensuite à se mettre sous la dent en première période pour les Red Devils, bien pris par la défense de Liverpool.

Pas de quoi trembler non plus pour le public, si ce n’est une longue frappe de Nathaniel Clyne (19e). Memphis Depay, remuant sur l’aile, voyait ensuite son centre dévié en corner. Malgré la domination des locaux, Old Trafford poussait un soupir de soulagement quand Benteke était signalé hors-jeu après être parti derrière la défense.

STATISTIQUES À LA MI-TEMPS
Possession : United 61 % Liverpool 39 %
Tirs : United 2 Liverpool 1
Tirs cadrés : United 0 Liverpool 0
Corners : United 3 Liverpool 0

Comme face à Swansea, United trouvait la faille au retour des vestiaires. Entrée en jeu à la pause à la place de Depay, Ashley Young était renversé par Clyne à l’entrée de la surface. Mata trouvait Blind, seul, qui trompait Mignolet d’une frappe dans la lucarne (48e).

Portés par l’euphorie, les locaux repartaient aussitôt de l’avant, mettant la pression sur la défense des Reds, mais Bastian Schweinsteiger, en bonne position, ne parvenait pas à contrôler. Après un dégagement hasardeux de De Gea, Roberto Firmino héritait du cuir et adressait un centre écarté avec autorité par Chris Smalling. Le portier espagnol se rattrapait avec une claquette au second Poteau sur une tentative de Danny Ings, auteur d’un magnifique contrôle de la poitrine. Young frappait ensuite un coup franc au-dessus de la barre et Blind était contraint de dégager sur sa ligne après un coup de tête de Martin Skrtel qui prenait le chemin des filets.

Mata cédait alors sa place à Martia. Peu de temps après, les hommes de van Gaal faisaient le break. Idéalement servi par Michael Carrick, Herrera se présentait dans la surface avant d’être fauché par Joe Gomez. L’arbitre Michael Oliver désignait aussitôt le point de penalty : le Basque s’avançait et frappait fort plein axe, hors de portée de Mignolet (70e).

Déterminés à revenir dans la partie, les hommes de Brendan Rodgers poussaient et Benteke plaçait un coup de casque menaçant au-dessus de la barre. Jordon Ibe effaçait ensuite Luke pour ajuster une frappe puissante sur laquelle De Gea se couchait parfaitement. Mais les Reds finissaient par concrétiser leur temps fort avec une reprise acrobatique imparable de Benteke (84e), qui marque pour la troisième fois de rang face à United après ses exploits sous le maillot d’Aston Villa.

Le suspense n’allait pas durer. Deux minutes plus tard, Martial se jouait de la défense adverse et ajustait tranquillement Mignolet, déclenchant un vent d’hystérie dans la tribune de Stretford End. Une action magique qui augure d’un brillant avenir pour le transfuge de Monaco, d’ores et déjà adopté par les fans.

Le manager a quitté la pelouse sur un chant qu’il affectionne, "Louis van Gaal's red-and-white army". Une après-midi qu’on n’oubliera pas de sitôt au Théâtre des Rêves.

STATISTIQUES EN FIN DE MATCH
Possession : United 56 % Liverpool 44 %
Tirs : United 9 Liverpool 8
Tirs cadres : United 3 Liverpool 4
Corners : United 4 Liverpool 4

 

Buts : Blind (49e), Herrera (70e), Martial (86e) ; Benteke (84e)

Affluence : 75 347 spectateurs

United : De Gea ; Darmian, Smalling, Blind, Shaw ; Carrick (Schneiderlin 71e), Schweinsteiger ; Mata (Martial 65e), Herrera, Memphis (Young 46e) ; Fellaini. Remplaçants non utilisés : Romero, McNair, Rojo, Valencia.

Liverpool : Mignolet ; Clyne, Skrtel, Lovren, Gomez ; Can, Lucas (Moreno 87e), Milner ; Ings (Origi 74e), Benteke, Firmino (Ibe 65e). Remplaçants non utilisés : Bogdan, Toure, Sakho, Rossiter.

 

 

Source(s) : Manutd.com