Report : PSV Eindhoven 2 United 1

1450 fois


 

Le retour de Manchester United en phase de groupes de la Champions League ne s’est pas passé comme espéré puisque le PSV Eindhoven, mené au score après le but de leur ancien joueur Memphis Depay, s’est imposé grâce à Hector Moreno et Luciano Narsingh.

Les mauvaises nouvelles ne s'arrêtaient pas là pour les hommes de Louis van Gaal : l’arrière gauche Luke Shaw s’est gravement blessé en milieu de première période après un tacle d’Hector Moreno alors qu’il s’était infiltré dans la surface de réparation néerlandaise.

Marouane Fellaini se sentant affaibli avant la rencontre, Anthony Martial recevait sa première titularisation avec Manchester, trois jours après avoir marqué lors de son premier match face à Liverpool. L’attaque comportait également Juan Mata dans le rôle de n°10 alors qu’Ashley Young et Memphis – pour son retour au PSV – opéraient sur les côtés.

Les supporters locaux ovationnaient Memphis à l’annonce de son nom dans la composition de l’équipe mancunienne.

PREMIERE PERIODE :

Il était d’ailleurs le premier à s’illustrer en envoyant un centre dans la surface, mais le gardien Jeroen Zoet se couchait bien pour empêcher Ander Herrera de reprendre le cuir. Le match était ensuite arrêté pendant pratiquement 10 minutes en raison de la terrible blessure de Luke Shaw que les médecins préparaient attentivement avant de le poser sur une civière à roulettes pour le sortir du terrain. Fair-play, le public applaudissait chaleureusement sa sortie.

La première occasion franche de la rencontre était à mettre à l’actif du PSV, mais David De Gea captait bien le ballon même si l’ailier gauche belge du PSV Maxime Lestienne décochait une belle frappe. Peu après Martial tirait de la tête, mais juste à côté, sur une demi-occasion. L’ouverture du score n’allait plus tarder.

Servi par Daley Blind, Memphis se débarrassait de Santiago Arias puis d’un autre défenseur et trompait Zoet d’une jolie frappe à ras de terre. Un superbe but pour le joueur de 21 ans qui était tout près de doubler la marque d’un angle similaire sur l’attaque suivante, à la conclusion d’un contre en trois contre trois mené par Juan Mata et Martial. Cette fois, sa frappe frôlait le poteau.

On pouvait alors penser que les hommes de van Gaal allaient tranquillement marquer d’autres buts, surtout quand l’arrière central Chris Smalling se transformait en attaquant de pointe et voyait Zoet repousser sa frappe surpuissante. Mais après deux grosses occasions, les Red Devils se faisaient punir juste avant la pause : sur corner, Lestienne servait Moreno dont la tête smashée était déviée par Blind dans les filets. Score à la pause : 1-1.

DEUXIEME PERIODE :

Au retour des vestiaires, Martial offrait la balle du deuxième but mancunien à Memphis : dos au but, le Français glissait le cuir pour le Néerlandais qui tirait dans les gants du gardien. Le match ne baissait pas en intensité, mais ce sont les locaux qui en profitaient à la 57e minute. Lestienne s’élançait sur la gauche, Rojo ne parvenait à dévier son centre en première intention que Narsingh reprenait d’une tête plongeante au deuxième poteau pour donner l’avantage au PSV.

Les Red Devils gâchaient l’occasion de revenir à égalité quand Mata n’arrivait pas à contrôler une superbe passe en profondeur de Bastian Schweinsteiger.

Martial pensait aussi pouvoir mieux faire quand sa frappe passait devant les buts sur une passe de Memphis. Sa réaction montrait que ce n’était pas la soirée de MU. Le PSV, lui, défendait les trois points et procédait

en contre, avec notamment une frappe de Luuk de Jong qui s’éloignait dans le ciel d’Eindhoven. Les supporters et joueurs néerlandais goûtaient ainsi à la victoire alors que MU n’a que les yeux pour pleurer, surtout la blessure de Shaw.

 

STATISTIQUES EN FIN DE MATCH
Possession : PSV 33 % United 67 %
Tirs : PSV 6 United 17
Tirs cadrés : PSV 4 United 5
Corners : PSV 3 United 9

Buts : Memphis (41e) ; Moreno (45e+2), Narsingh (57e)

PSV Eindhoven : Zoet ; Arias, Bruma, Moreno, Brenet ; Hendrix ; Propper, Guardado (Schaars, 72e) ; Narsingh, De Jong, Lestienne (Locadia, 86e). Banc : Pasveer, Pereiro, Poulsen, Locadia, Vloet, De Wijs.

United : De Gea ; Darmian, Smalling, Blind, Shaw (Rojo, 24e) ; Schweinsteiger, Herrera (Fellaini, 75e) ; Young (Valencia, 86e), Mata, Memphis; Martial. Banc : Romero, McNair, Valencia, Carrick, Schneiderlin.

 

Source(s) : Manutd.com