Report : Stoke City 2 United 0

1994 fois


 

United a ouvert ce Boxing Day par une nouvelle défaite contre à Stoke City (2-0) lors de la 18ème journée de Premier League.

En ouverture du traditionnel Boxing Day, Manchester United se déplaçait sur la pelouse de Stoke City avec l’obligation de s’imposer. Mais les hôtes n'ont pas eu de difficultés pour trouver la faille, dès la première période. Et c’est l’ancien barcelonais, Bojan, qui a montré la voie à ses coéquipiers, suite à une erreur défensive monumentale de Memphis Depay. Les hommes de Marc Hughes doubleront la mise à la 25ème minute après un superbe coup de canon de l’intenable Arnautovic.

Louis Van Gaal avait fait le choix de laisser Rooney sur le banc des remplaçants et de titulariser Martial, seul en pointe. Le Français était soutenu par Fellaini dans l'axe et Mata et Depay sur les côtés. En défense, Young évoluait sur le flanc droit de la défense.

PREMIERE PERIODE :

D'entrée, Stoke City mettait le pied sur le ballon et s'appliquait à le garder proprement, même si la première occasion fut mancunienne. A la 7ème minute, sur une passe en retrait trop appuyée d'Arnautovic, Butland manquait son contrôle et devait intervenir de la tête devant Depay pour sauver son camp. Quelques minutes plus tard, les Potters s'offrent la première grosse occasion du match. Sur un coup-franc parfaitement tiré par Shaqiri, Herrera parvient à sauver au deuxième poteau devant Bojan.

Mais l'attaquant espagnol n'avait pas dit son dernier mot puisqu'à la 19ème, c'est lui qui ouvre le score pour les Potters. Tout part d'une grossière erreur de Memphis Depay qui rate complètement sa passe en retrait vers De Gea, permettant à Johnson de se présenter seul face au gardien espagnol. Intelligemment, le latéral droit servait Bojan Krkic qui n'avait plus qu'à conclure du droit.

Cinq minutes plus tard, les Potters doublaient la mise. Bojan obtenait un bon coup franc, après une main d'Ashley Young, qui était dévié par le mur. Mais le ballon revenait aux 20m sur Arnautovic. L'Autrichien, qui se retrouvait démarqué, enchaînait rapidement une frappe puissante du droit impossible à arrêter pour De Gea. Le break était fait.

Et le 3-0 n'est pas passé loin 10 minutes plus tard. Bien lancé dans l'axe, Arnautovic tentait sa chance de 20m. De Gea était battu mais le ballon filait juste à côté du poteau droit du gardien espagnol.

United multipliait les corners en fin de première mi-temps mais ne gagnait aucun de ses duels aériens. Et ce n'est pas la tentative de Martial de volée, qui filait largement au-dessus des cages, et la tête de Herrera, qui manquait de puissance, qui aillaient changer le score à la mi-temps.

DEUXIEME PERIODE :

A la pause, Van Gaal lançait Ronney à la place de Depay. Le capitaine anglais se distinguait de suite par sa volonté et son caractère combatif. Et on sentait United bien mieux rentré dans cette seconde période avec un pressing plus intense, un bloc plus haut et des joueurs plus précis. Mais les occasions de but étaient rares à l'heure de jeu.

 

La première véritable occasion de cette 2ème période était à mettre sur le compte de United. A la 5ème minute, alors que Rooney réussissait un joli festival sur la droite, il parvenait à centrer pour Fellaini, seul aux 5m. Mais la frappe à bout portant du milieu belge est bloquée par Butland d'une splendide parade.

 

Comme incapables de faire autre chose, les Red Devils continuaient de multiplier les centres et les longs ballons dont se régalaient les défenseurs centraux de Stoke. Les Potters étaient tout proche de marquer leur 3ème but après un coup franc de Pieters qui frollait la lucarne. Puis, c'était au tour de Bojan de s'employer, obligeant De Gea à s'interposer.

 

Van Gaal effectuait son deuxième changement à la 83ème minute, remplaçant Herrera par le brésilien Pereira. Trois minutes plus tard, Martial tentait sa chance de 20m. Mais Butland intervenait parfaitement et sortait le ballon en corner. Puis, ce fut au tour de Mata de tenter sa chance. Après un une-deux entre Pereira et Fellaini et un service de Rooney, l'espagnol frappait du droit mais une nouvelle fois, Butland s'interposait.

 

C'est le troisième revers d'affilée en Premier League de United!



STATISTIQUES DU MATCH

Possession : Stoke 42 % United 58 %
Tirs au but : Stoke 13 United 11
Tirs cadrés : Stoke 3 United 6
Corners : Stoke 1 United 12

 

LES ÉQUIPES

Stoke : Butland, Johnson, Shawcross, Wollscheid, Pieters, Whelan (van Ginkel 46e), Cameron (Adam 75e), Shaqiri (Diouf 65e), Afellay, Arnautovic, Bojan.

United : De Gea, Young, Smalling, Jones, Blind, Carrick, Herrera (Pereira 82e), Mata, Fellaini, Memphis (Rooney 46e), Martial.


Source(s) : Manchesterdevils, MEN, Skysports