Report : United 1 Sheffield United 0

1701 fois


 

Nos Red Devils ont eu toutes les peines à se qualifier pour les 16èmes de finale de la FA Cup face à la valeureuse équipe de Sheffield United, pensionnaire de D3. Il a fallu attendre un pénalty de Rooney dans les arrêts de jeu pour en découdre.

 

Décidément, United n'est vraiment pas au niveau, que ce soit en Premier League ou en FA Cup. La victoire contre Swansea la semaine dernière n'était donc que de la poudre aux yeux quand on voit le niveau affiché lors de ce match de Cup.

 

Et pourtant, même si Louis Van Gaal a apporté trois changements par rapport à l'équipe victorieuse contre Swansea (Darmian, Borthwick-Jackson et Fellaini à la place de Young, Jones et Morgan Schneiderlin), on ne peut pas dire que le manager a fait tourner, comme c'est souvent le cas lors des matchs de coupes, surtout contre des adversaires beaucoup plus faibles sur le papier.


PREMIERE PERIODE :

Et c'est même Sheffield qui se créait la première occasion du match à la 18ème minute par Sammon, qui contrôlait à l'entrée de la surface et frappait en direction de la lucarne droite, obligeant De Gea à la parade.

Les Red Devils étaient incapables de contourner la défense de Sheffield, bien organisée. Et il a fallu attendre la 36ème minute pour voir un semblant d'occasion avec Rooney, lancé à l'intérieur de la surface de réparation des Blades. Il se présentait face au gardien George Long qui se couchait rapidement évitant ainsi un tir de l'attaquant anglais.

Rien d'autre à signaler sur cette première mi-temps insipide. Nos Red Devils n'ont rien montré, à part leur manque d'inspiration (comme d'habitude maintenant).

DEUXIEME PERIODE :

Le scenario restait quasi identique en seconde période, même si United avait la possession, comme régulièremet (vu à quoi elle sert...). Quelques tentatives tout de même à signaler. Tout d'abord, juste après la pause, un tir de Blind après un coup-franc de Mata qui terminait de peu au-dessus des buts.

Puis, un autre tir des 25 m de Depay, entré à l’heure de jeu, qui frôlait tout de même le poteau gauche à la 66ème. A signaler l'entrée en jeu du brésilien Andreas Pereira à la 78ème minute à la place de Fellaini.

Martial, pas très inspiré sur ce match, était lui contré au dernier moment à deux reprises (81ème et 87ème). Puis, Depay, le joueur le plus dangereux côté Red Devil, manquait une nouvelle fois de peu le cadre à la 90ème.

Dans le temps additionnel, le Néerlandais poussait ensuite Hammond à la faute dans la surface de réparation, offrant ainsi un penalty à United. Rooney ne tremblait pas et frappait à gauche, prenant Long à contre-pied (93ème). Le capitaine anglais offrait ainsi la qualification à Manchester United. Pas de quoi se venter au vu du spectacle proposé...

 

STATISTIQUES DU MATCH
Possession : United 71 % Sheffield United 29 %
Tirs au but : United 11 Sheffield United 2
Tirs cadrés : United 2 Sheffield United 1
Corners : United 5 Sheffield United 1

LES EQUIPES

United : De Gea, Darmian, Smalling, Blind, Borthwick-Jackson, Schweinsteiger, Fellaini (Pereira 78e), Herrera (Lingard 60e), Mata (Memphis 60e), Martial, Rooney. 

Sheffield United : Long, Brayford, Basham, Coutts, Sharp (Flynn 64e), Collins, Woolford, Sammon (Done 92e), McEveley (Reed 78e), Edgar, Hammond. 

 

 

Source(s) : Manchesterdevils.com, Manutd.com