Preview : Feyenoord v Manchester United

3724 fois


Pour le premier match de sa campagne européenne, Manchester United retourne aux Pays-Bas (Jeudi soir 19H), théâtre du tournant de sa saison précédente avec la blessure terrible de Shaw. 

Jeu. 15 sept. 2016 - 19:00
Europa League - 1e tour
Feyenoord
1
0
Manchester United

Cette fois ce ne sera pas le PSV, mais un autre club emblématique : le Feyenoord Rotterdam. Ancien vainqueur de la C1 et de la C3, il n’a pas le lustre de ses rivaux. Son retour, amorcé depuis quelques saisons n’en fait pas moins un adversaire compliqué à jouer.

De son côté United devra se relever du derby perdu et en tirer les conclusions qui s’imposent. Présenté comme l’épouvantail de la compétition avec ses recrues stars (Pogba, Zlatan), les Red Devils tenteront tout de même de confirmer leur bon début de saison.

 

FEYENOORD ROTTERDAM

Troisième de son dernier championnat, derrière les inamovibles PSV et Ajax, Feyenoord revient progressivement sur le devant de la scène après avoir frôlé la catastrophe.

Le club a connu l’âge d’or dans les années 90 et début 2000 avec 2 titres de champions et une coupe de l’UEFA. Se basant sur des recrues de qualité (Thomasson, Dudek, Van Hooijdonk, Ono) et un centre de formation performant (Van Persie) le club est une valeur sûre en europe.

Suite à des moins bons résultats et des achats à des prix exorbitants (Kuyt, Kalou, Makaay, Hofland, …) le club est menacé dans les années 2000 d’être placé en liquidation judiciaire.

C’est grâce à un plan d’économie drastique (plus aucun recrutement hormis des joueurs libres et des prêts) et à l’arrivée de Koeman sur le banc que le club de Rotterdam se redresse. Le club s’appuie sur ses jeunes (De Vrij, Martins Indi, Clasie, …)

Aujourd’hui le club est entrainé par un globe-trotter du foot européen : Giovanni Van Bronckhorst. Aux avant-postes en championnat, le Feyenoord propose la meilleure attaque emmenée par le vétéran Dirk Kuyt. Il vient d’aligner une cinquième victoire en cinq matchs de championnat. C’est une équipe en pleine confiance.

 

L’équipe :

A noter que Van Bronckhorst a aligné le même 11 de départ au cours des 5 premiers matchs de championnat.

                                         JONES

KARSDORP – BOTTEGHIN – KONGOLO – WOUDENBERG

                         EL AHMADI – VILHENA

                     KUYT – TOORNSTRA – BERGHUIS

                                   JORGENSEN

 

Le joueur à suivre :

Jorgensen, arrivé cet été de Copenhague pour un peu moins de 4M€ est (avec le retour au pays de Berghuis) le seul mouvement significatif du mercato estival du Feyenoord.

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce grand gabarit (1.90m pour 85kg) a déjà trouvé ses marques puisqu’il a déjà inscrit 3 buts en 5 matchs.

 

MANCHESTER UNITED

Défait le week-end dernier en championnat, Manchester effectue pourtant un bon début de saison alors que l’équipe est en pleine reconstruction.

Paradoxalement, c’est l’équipe mancunienne qui peut présenter le plus d’incertitudes pour ce premier match. Est-ce que l’Europa League constitue un objectif majeur de la saison ? Comment Mourinho va gérer son effectif avec cette nouvelle compétition alors que l’équipe n’a pas été beaucoup modifiée d’un match à l’autre ?

Mourinho l'a déjà annoncé, tous les joueurs auront du temps de jeu en septembre avec les matchs européens et la coupe de la ligue qui débute également en septembre. Maintenant, quelle est l’importance de ces compétitions aux yeux du staff ?

 

L’équipe :

Il est donc difficile de prévoir le 11  de départ que Mourinho alignera jeudi. On peut cependant supposer que Smalling, Rashford, Carrick et Schneiderlin pourraient débuter pour faire souffler Pogba, Zlatan, Blind et Fellaini. Quid également des joueurs totalement disparus de la circulation tels que Memphis, Darmian, Rojo, Fosu-Mensah, Young, …
Henrikh Mkhitaryan a aggravé sa blessure lors du derby de Manchester et ne sera pas du voyage. Luke Shaw, Antonio Valencia, Wayne Rooney et Jesse Lingard ne sont pas non plus dans le groupe. 

 

LA CLEF DU MATCH : LA MAITRISSE MANCUNIENNE

Noyé à Eindhoven avec la blessure de Shaw, inoffensif à Moscou et manquant totalement de maitrise à Wolfsburg, Manchester United n’a pas été brillant la saison passée hors de ses bases en Europe.

La clef du match consistera pour Mourinho à donner à son équipe suffisamment de maitrise et de certitudes pour pouvoir gérer la pression du stade adverse. Si Manchester parvient à imposer son rythme, sa qualité technique doit lui permettre ensuite de faire la différence.

 

LE STADE : DE KUIP 

Le stade du Feyenoord est un stade à l’ancienne, loin de l’enceinte ultra-moderne de l’Ajax. Inauguré en 1937, il est réputé pour être un stade très "chaud", hostile avec les équipes adverses. Sa capacité est de 51 000 places.

 

PRECEDENTES CONFRONTATIONS

Les deux équipes ne se sont rencontrées que 2 fois par le passé. C’était en 1997 pour des matchs de poules de ligue des champions. A chaque fois, à Rotterdam comme à Manchester, les Anglais se sont imposés. On se souvient du triplé d’Andy Cole à Rotterdam. 

 

 

Preview by Ray7 


Sur le forum


Source(s) : Ray7 pour Manchesterdevils, UEFA.com