Et maintenant ?

2900 fois


 Voilà, après des rêveries communes, des espoirs qui pour certains étaient utopiques et qui pour d’autres étaient largement réalisables; Nous sommes ce jour, le fameux jour où nous sommes à 11 points du 1er , Manchester City. Pourquoi cette situation ?

 

Certains préféreront résumer cela à l’absence de Paul Pogba comme pour se dédouaner d’une équipe à qui il manque malheureusement encore beaucoup d’automatismes et de projection offensive décisive. Mais le mal est sûrement plus ancré. C’est simple, City nous a surclassé dans tous les secteurs de jeu, possession, corners, occasions de buts, même fautes. Tout ceci avec un milieu relativement léger : Fernandinho en 6, David Silva et De Bruyne en électrons libres. On a pu voir ces deux derniers se projeter sur les ailes pour dédoubler ou alors alimenter le jeu des Citizens dans l’axe. En attaque ? Sterling 23 ans, Jesus 20 ans et Sané 21 ans. Mais l’animation offensive n’a rien avoir avec celle de notre équipe. Avec tout l’amour que j’ai pour José, on a eu le droit à la fameuse stratégie des longs ballons devant, très prisée par nos amis de L1 pendant très longtemps.

En parlant des joueurs, entre nous, combien de joueurs de Manchester United vous tapent sur le système ? Je remercie mes abonnés sur Twitter* pour avoir partagé leur avis et voici ce que j’ai pu récolter, Smalling, Rojo, Blind, Darmian. Il en est de même pour certains joueurs qui furent appréciés par les fans comme Juan Mata ou Ander Herrera. Le premier est jugé, malgré ses bonnes stats, de spécialiste des passes en retrait pour les chiffres. Le second, meilleur joueur... de la saison dernière, n’est plus au goût des supporters. Les mercatos s’enchainent, pour moi, simple fan, le squelette se construit. Mais il est vrai que nous ne pouvons prétendre à de grandes choses avec des joueurs simplement moyens et qui contrairement à Naza ne veulent absolument pas mouiller le maillot et mailler.

Alors le championnat est-t-il perdu ? Pour moi oui. Je ne vois pas où sont les 4 écuries qui feront perdre City en deuxième partie de saison et vu nos prestations, je nous vois bien encore, caler dans quelques contrées anglaise, avec 10 quaterbacks qui viseront une partie du corps de Romelu Lukaku. Ma seule certitude désormais et qu’il faut jouer contre ce Manchester City. Les équipes défensives se cassent les os sur le squelette en adamantium de l’entraineur espagnol : Pep Guardiola.

 

Nous en arrivons à la même conclusion, que reste-il à Manchester United et José Mourinho ? Allez, vous savez ce que je vais dire. La coupe aux grandes oreilles. Depuis le début de la saison et même depuis l’arrivé de José Mourinho, les tirages en coupe d’Europe ont toujours été cléments pour les résidents d’Old Trafford. Enfin… cléments pour une équipe prête à s’investir dedans. Ça tombe bien, c’est la spécialité du Portugais de transmettre cette envie d’être sur le toit de l’Europe. Après l’avoir gagné avec Porto ou encore l’Inter, ça ne sera pas trop dur avec Manchester United, si ? Plus sérieusement, une finale contre le Bayern avec un doublé de Lukaku serait un superbe remake du match Inter-Bayern ou Milito a inscrit son doublé. Nos prochains adversaires ? le FC Seville, vainqueur de trois éditions d’affilés de l’Europa League (2014,2015,2016), solides et déterminés en coupe d’Europe comme contre Liverpool ou Ben Yedder a montré au club anglais que les remontadas en coupe d’Europe, n’étaient pas réservées à la Mersey. Mais le club espagnol vient d’être défait par le Real Madrid en championnat, 5 buts en 1 mi-temps. Nous pouvons et nous devons nous hisser en quart de finale et vivre dans l’espoir d’un troisième exploit du Mourinho.

 

* (@Mounirozor est mon Twitter, j'y suis actif et parle essentiellement de football, suivez moi pour vous tenir au courant de mon actualité et celle de mes contenus)

Source(s) : Mounir El Hachimi pour manchesterdevils