Manchester United termine sa tournée américaine avec une victoire de prestige face au Real Madrid. Alexis et Herrera sont les buteurs mancuniens.

Alexis Sanchez, homme du match, a donné l'avantage aux Red Devils après 18 minutes de jeu à la réception d'une passe en retrait de Matteo Darmian, et a servi Ander Herrera à la 27e minute pour doubler la mise. Karim Benzema a réduit l'écart pendant les arrêts de jeu de la première mi-temps.

Les champions d'Europe en titre ont affiché un meilleur visage en seconde période, et United peut s'estimer heureux que Raul de Tomas ait manqué une occasion en or à la 82e minute. Au final, les Mancuniens ont tenu bon face à des Madrilènes dont c'est le premier match amical de la pré-saison, et ont infligé à Julen Lopetegui sa première défaite en charge de la Maison Blanche.

Mourinho a créé la surprise en titularisant Eric Bailly, Timothy Fosu-Mensah et Scott McTominay dans une défense à trois, tandis que la recrue Fred était titulaire pour la première fois sous nos couleurs. Cette formation a en tout cas permis aux latéraux mancuniens de pousser dès le début de la partie et de représenter une menace pour lerus adversaires.

Darmian démarra ainsi une attaque qui a conduit à la première occasion des Red Devils finalisée par Juan Mata, dans le petit filet, après cinq minutes de jeu. Le Real réagissait trois minutes plus tard, avec un centre d'Odriozola repris par Benzema de peu à côté.

A la 18e, Darmian se projetait à nouveau vers l'avant, laissant Theo Hernandez dans son dos après une touche rapidement jouée, et son centre parfait vers Alexis nous donnait l'avantage (1-0, 18e). Le même Sanchez détournait brillamment un centre de Mata dans la course d'Ander Herrera, qui terminait fort entre les jambes de Kiko Casilla, à la 27e (2-0, 27e). Entre les deux, Gareth Bale avait eu l'occasion d'égaliser après un centre de Vinicius Jr, mais ne trouva pas le cadre.

Le même Bale ne parvenait toujours pas à diriger sa tentative peu après la demi-heure de jeu. Il fallut donc attendre la 45e minute pour voir Karim Benzema, à la réception d'un centre de Hernandez, tromper la vigilance de David de Gea (2-1, 45e+1).

Revigoré par une pluie de remplacements à la pause, le Real contrôla la seconde période face à une équipe de United qui fatiguait au fur et à mesure que les minutes défilaient. Martin Odegaard eut une belle opportunité mais frappa au-dessus à la 57e minute, une occasion loin d'être aussi franche cependant que celle du remplaçant Raul de Tomas à la 82, qui parvint à manquer le cadre à trois mètres après qu'un centre de Marcos Asensio eut pris à revers toute notre défense.

Une frappe de loin de Nacho dans les arrêts de jeu fut la dernière chance pour le Real de forcer une séance de tirs au but, qui ne viendrait pas. Avec cette victoire, Manchester United termine sa tournée américaine sur une bonne note.

Les compositions

United : De Gea; Darmian, Bailly, Fosu-Mensah, Shaw; Herrera, Fred (Tuanzebe 68), McTominay (Mitchell 79); Mata (Garner 82), Alexis, A.Pereira.

Real Madrid : Casilla (Lunin 46); Odriozola (Sergio Lopez 62), Vallejo (Nacho 77), Sanchez, Hernandez (Reguilón 46); Llorente (Asensio 77), Valverde (Isco 77); Bale (Odegaard 46, Kroos 77), Ceballos (Raul de Thomas 62), Vinicius Junior (Oscar Rodriguez 62); Benzema (Mayoral 46). 

Le résumé

A bientôt!

Pour sa prochaine sortie, Manchester United affronte les champions d'Allemagne du Bayern Munich, à l'Allianz Arena. Le coup d'envoi sera donné à 20h15, heure française. United attaque la saison de Premier League six jours plus tard, en recevant Leicester City le vendredi 10 août à Old Trafford (coup d'envoi 21 heures, heure française).