Quatrième victoire consécutive des Red Devils, qui enchaînent avec un succès à St James Park. Une victoire qui a mis du temps à se dessiner.

Newcastle United 0-2 Manchester United
Score à la mi-temps : 0-0
Premier League, 21e journée
Mercredi 2 janvier 2019

Buts : Lukaku (64'), Rashford (80') pour Manchester United.

Après les trois victoires en roue libre, ou presque, de fin 2018, on pouvait s'attendre à ce que toutes les rencontres à venir ne soient pas aussi simples pour Manchester United. Et à St James Park, les Mancuniens se sont heurtés à une équipe de Newcastle rugueuse, voire peu scrupuleuse vis-à-vis de l'intégrité de nos joueurs, et ont dû attendre la deuxième période pour se détacher.

Peu de rotation au sein de la formation, mais quelques changements notables cela dit, comme la présence de Mata dans le onze de départ et la mise au repos de Lingard, ou la titularisation de Jones et Valencia en défense. Contre une équipe de Newcastle mal classée (quinzième au coup d'envoi), les Mancuniens ne démarraient pas aussi bien qu'à Cardiff ou contre Bournemouth, et les premières interventions limite de Lascelles sur Rashford dans les dix premières minutes donnaient le ton du reste de la partie.

Les blanc et noir n'ont pas fait que défendre et donner des coups. Ils ont aussi eu des temps forts, un dans chaque période. Dans la première, Atsu faisait passer à plusieurs reprises un frisson dans le dos de notre arrière-garde (14', 19'), aidé en une occasion par Phil Jones qui mettait De Gea en situation de un contre un avec Rondon avant de se rattraper d'un tacle désespéré (15'). 

United rééquilibra le cours de la partie après dix minutes un peu chaudes, mais sans se montrer dangereux outre mesure. Marcus Rashford se retrouva presque idéalement placé après une bonne intervention et une belle passe en profondeur de Lindelöf, mais la sortie de Dubravka dans ses pieds fut décisive. A la pause, difficile à vrai dire de séparer les deux formations, et le tableau d'affichage ne réussissait pas mieux dans cet exercice.

Le temps fort de Newcastle dans la seconde mi-temps acheva de convaincre Solskjaer que le changement, c'était maintenant. Et comme à son apogée, le babyface assassin sortit de sa manche le move parfait. Pas en concrétisant lui-même évidemment, mais en faisant le remplacement qu'il fallait au moment qu'il fallait. Suite à un coup franc obtenu plein axe, il lança Lukaku et Alexis à la place de Martial et Mata : 45 secondes plus tard, le Belge profitait de la frappe de Rashford mal repoussée par Dubravka pour ouvrir le score (1-0, 64').

N'excellant pas vraiment dans l'art de garder son but inviolé, Man United allait devoir cravacher pour assurer la victoire. Mais les locaux ne parvinrent finalement jamais à mettre David de Gea en danger. Et à dix minutes du terme, les Mancuniens firent le break sur un contre rondement mené par les deux joueurs les plus fraîchement entrés sur le terrain : Lukaku lança l'offensive côté droit dans une situation de surnombre, servit Alexis dans l'axe, qui fixa deux défenseurs pour finalement trouver Rashford à sa gauche. Pas d'erreur de la part de notre numéro 10, qui termina tranquillement en ouvrant son pied droit (80').

S'il y a bien quelque chose à retenir de ce match côté magpie, c'est l'intensité mise dans les duels, un bon entraînement pour la suite de notre saison. On peut cependant s'estimer heureux de ne pas finir cette rencontre avec des blessés, notamment Paul Pogba qui subit un attentat incroyable de Jonjo Shelvey à la 73e minute. L'ancien Scouser, crampon en avant, vint tout bonnement s'essuyer sur l'arrière du genou du Français, avant de clamer qu'il avait pris le ballon. Le tout dans l'impunité la plus totale, Andre Marriner ne daignant pas faire usage de ses cartons, bien au chaud dans sa poche plutôt que sortis le froid de l'hiver.

Mais retenons plutôt le positif : avec 12 points en 4 matchs, Ole continue de faire le plein de points. Après le nul de Chelsea à domicile contre Southampton, United revient même à six longueurs de la quatrième place ! Attention cependant, car après la réception de Reading en FA Cup ce samedi, le déplacement à venir à Tottenham, dimanche 13, s'annonce autrement plus complexe.

Les équipes

Newcastle United (5-4-1) : Dubravka - Yedlin, Schär (Muto 80'), Lascelles, Dummett, Ritchie - Ayoze Perez (Kenedy 68'), Hayden, Diamé (Shelvey 53'), Atsu - Rondon. Non utilisés : Manquillo, Lejeune, Joselu, Woodman.

Manchester United (4-2-3-1) : De Gea - Valencia, Lindelöf, Jones, Shaw - Herrera, Matic - Mata (Alexis 63'), Pogba, Martial (Lukaku 63') - Rashford (Lingard 87'). Non utilisés : Fred, Young, Romero, Darmian.

Les stats

Les statistiques du match sont fournies par SkySports.

Newcastle United Manchester United
0 Score 2
35 Possession (%) 65
14 Tirs 16
3 Dont cadrés 7
72 Passes réussies (%) 86
65 Passes réussies dans le dernier tiers adverse (%) 70
19 Centres réussis (%) 20
0 Positions de hors-jeu signalées 0
62 Tacles réussis (%) 65
1 Cartons jaunes reçus 2
0 Cartons rouges reçus 0