Wolverhampton 2 Man Utd 1 : United très loin du compte

1349 fois


Manchester United s'incline à nouveau face aux Wolves (1-2), moins de trois semaines après l'élimination en quarts de finale de la FA Cup à Molineux.

Wolverhampton 2-1 Manchester United
Score à la mi-temps : 1-1
Mardi 2 avril 2019
Premier League, 33e journée

Buts : Jota (25'), Smalling c.s.c. (76') pour Wolverhampton ; McTominay (13') pour Manchester United.

Vous pouvez voter pour le meilleur joueur mancunien du match sur notre forum, en suivant ce lien.

Venez débriefer le match avec des passionnés sur notre forum, en suivant ce lien.

Manchester United n'a jamais paru être en mesure de trouver la solution pour prendre les trois points, ce mardi soir, à Wolverhampton. Ou si, cela aurait pu en prendre le chemin, au terme de vingt premières minutes globalement maîtrisées et ponctuées de l'ouverture du score de Scott McTominay, son premier but en pro.

Lorsqu'après 7 secondes de jeu, Lingard prit sa chance à l'entrée de la surface de Rui Patricio après un rush solitaire, on s'est dit que les Mancuniens, cette fois, ne se laisseraient pas marcher dessus. Le souvenir de la dernière défaite à Molineux, frais d'il y a trois semaines, était encore frais dans les mémoires. Vainqueurs pénibles de Watford trois jours plus tôt, les Red Devils prirent ainsi les choses en main, et auraient pu ouvrir le score par Lukaku, dont la tête sur le centre de Dalot fut repoussée par Patricio (6').

Ainsi, lorsqu'avant le quart d'heure de jeu, McTominay força la décision d'une frappe à mi-distance parfaitement placée (1-0 United, 13'), ce n'était que justice. Et le couperet aurait dû tomber une nouvelle fois sur la tête des hommes de Nuno Espirito Santo, mais Lingard joua trop facile à la réception d'un centre de Shaw en n'appuyant pas assez sa tête, permettant aux Wolves d'éviter la sentence par le biais de leur gardien (17').

Ce serait la fin du temps fort mancunien, car l'égalisation de Jota avant la demi-heure de jeu allait sonner le glas des ambitions de Man Utd dans cette partie. Parfaitement lancé à la limite du hors-jeu après une perte de balle de Fred, couvert par la remontée suspecte de Young, le jeune attaquant des Wolves trompa parfaitement De Gea sorti à sa rencontre (1-1, 25'). Le début du black-out pour les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer, tant les locaux allaient être dans la maîtrise à partir de cet instant.

Dendoncker, dans un angle fermé, aurait dû donner l'avantage aux siens après un mauvais dégagement de Shaw et un alignement inefficace entre Smalling et Lindelöf (31'). Docherty (39'), puis Neves (43'), d'une frappe de loin, firent passer quelques frissons dans les travées. Côté mancunien, la réaction tardait à venir, et seul Scott McTominay paraissait prendre conscience de l'urgence, mais butait sur Rui Patricio sur une bonne tête plongeante après un centre de Lukaku (55').

Deux minutes plus tard, la tâche se compliquait encore avec l'expulsion d'Ashley Young. Le capitaine de United recevait un second jaune pour un tacle mal maîtrisé sur Jota, cinq minutes après le premier. Les Wolves, portés par les leurs, ne lâcheraient plus leur proie. Complètement dominateurs face à dix diablotins sans idée, ils s'en remirent toutefois à deux d'entre eux, à savoir De Gea et Smalling, pour forcer la décision, après qu'un centre initial cafouillé aux six mètres soit poussé au fond de ses propres filets par le défenseur anglais (2-1 Wolves, 76').

La messe était dite, et les entrées de Martial ou Andreas n'y changeraient rien. Cavaleiro se permettait même de fracasser la barre de De Gea d'une frappe puissante à l'entrée de la surface, dans les arrêts de jeu (90'+3).

Trois défaites sur les quatre derniers matchs : que reste-t-il de l'effet Ole ? La suite de la saison nous le dira. Alors qu'il nous reste six matchs à jouer en championnat, nous sommes cinquièmes, avec un match joué en plus... et les réceptions de City et Chelsea à négocier. Autant dire que la fin de la campagne domestique sera un sacré challenge, avec le Top 4 en ligne de mire.

Les compos

Wolverhampton (3-5-2) : Rui Patricio - Bennett, Coady, Boly - Doherty, Dendoncker, Neves (Saiss 83'), Moutinho, Vinagre (Otto 76') - Jimenez, Jota (Cavaleiro 73').

Manchester United (4-3-3) : De Gea - Young (exclu 57'), Smalling, Lindelof, Shaw - McTominay, Fred (Jones 65'), Pogba - Dalot (Pereira 83'), Lukaku (Martial 73'), Lingard.

Les stats

Les statistiques du match sont fournies par SkySports.

 WolvesMan Utd
Score 1
Possession (%) 50 50
Tirs 9 18
Dont cadrés 2 4
Passes réussies (%) 82 81
Passes réussies dans le dernier tiers adverse (%) 67 64
Centres réussis (%) 17 33
Positions de hors-jeu signalées 4 5
Tacles réussis (%) 47 73
Cartons jaunes reçus 1 2
Cartons rouges reçus 0 1

Le classement

Retrouvez le classement complet ici.

A bientôt

La prochaine rencontre nous opposera à un tout autre morceau : Manchester United reçoit en effet, le mercredi 10 avril à 21h CET, le FC Barcelone, pour le quart de finale aller de la Ligue des Champions.