Wolverhampton 0-0 Manchester United : au bout de l'ennui

1333 fois


Solskjaer peut se plaindre du calendrier, mais son équipe n'a rien fait du tout pour s'éviter un replay de troisième tour de FA Cup, que nous jouerons à Old Trafford dans le courant du mois.

Sam. 4 janv. 2020 - 18:31
FA Cup - 3e tour
Wolverhampton
0
0
Manchester United

Voir la feuille de match - Noter les Red Devils

Les compos : Solskjaer fait tourner

Nuno Espirito Santo faisait quatre changements par rapport à l'équipe battue à Watford trois jours plus tôt. Joao Moutinho, Raul Jimenez et le gardien Rui Patricio étaient notamment laissés hors du onze de départ, tandis que le jeune Benny Ashley-Seal se voyait crédité de sa première titularisation en équipe première.

Côté mancunien, Ole Gunnar Solskjaer reconduisait sa confiance à sa défense centrale, Daniel James et Nemanja Matic après la défaite subie à Arsenal, et changeait tout le reste. Romero dans les buts, Young et Williams sur les côtés de la défense, mais aussi James, Pereira, Greenwood et Tahith Chong étaient donc titulaires à Molineux ce samedi soir.

Wolverhampton (3-4-3) : Ruddy - Dendoncker, Coady, Kilman - Doherty, Saiss, Rúben Neves, Ruben Vinagre - Traore, Ashley-Seal, Pedro Neto.

Manchester United (4-2-3-1) : Romero - Williams, Lindelöf, Maguire, Young - Matic, Pereira - Chong, Pereira, James - Greenwood.

United sans dent face aux Loups

En dehors du spectacle son et lumière offert par le club à domicile pour l'entrée des joueurs, les quarante-cinq premières minutes n'ont pas été l'occasion d'assister à un spectacle hors du commun. Les Mancuniens ont malheureusement montré le visage terne qui est trop souvent le leur depuis plusieurs mois, à savoir celui d'une équipe dénuée d'idées et dénuée de caractère.

De leur côté, les hommes d'Espirito Santo n'ont pas été bien plus brillants et ne se sont également montrés que peu dangereux, avec tout de même une très grosse occasion consécutive à un corner qui força un superbe arrêt réflexe de Romero sur une reprise à bout portant de Jonny (12'). Pour le reste, Paul Tierney aurait pu siffler un penalty en notre faveur pour une faute de Dedoncker sur Williams, mais le VAR n'a pas jugé celle-ci comme suffisamment évidente pour revenir sur la décision initiale de laisser jouer (31').

Si les dix dernières minutes du premier acte ont été un peu meilleures de notre point de vue, avec une possession de balle plutôt en notre faveur et plutôt dans le camp adverse, les Wolves ne se sont pas inquiétés outre mesure au vu de notre complète inoffensivité, bien résumée par notre incapacité à trouver un de nos joueurs sur la succession de corners dont nous avons bénéficié pour clore la première période. Un tir cadré à la pause pour Wolverhampton, zéro pour United, c'est le maigre bilan au moment du break.

Zéro tir cadré, le triste bilan

La seconde période ne verra aucune progression nous concernant, du point de vue statistique ou comptable. United finira donc la rencontre avec zéro tir cadré et nous aurons une pensée ce soir pour les fidèles qui ont fait le déplacement dans la tribune extérieur pour assister à ce non-match.

Les deux grosses opportunités obtenues par les Red Devils ne doivent pas éclipser le fait que ce sont globalement les Wolves qui se sont montrés les moins mauvais (on ne peut pas non plus les qualifier de séduisants au vu de leur propre prestation). Mata, sur un coup franc à 25 mètres, a rasé le poteau d'un Ruddy pris à contrepied (58'), puis Rashford, trente secondes après son entrée, a beaucoup trop tergiversé dans son face à face avec l'ancien gardien de Norwich et a permis à Coady de dévier sa frappe sur la transversale (70'). Au final, toujours pas de tir dans le cadre.

United est de son côté passé très près de la sentence également à deux reprises. Avant la frappe sur le poteau de Raul Jimenez, entré à la pause, dans un angle extrêmement compliqué (81'), Doherty avait ouvert le score en reprenant victorieusement de la tête un excellent centre de Moutinho depuis la gauche, mais le ballon rebondit miraculeusement sur son bras avant de tromper Romero et le but fut très justement annulé (76'). Comme si quelqu'un nous accordait un sursis, une seconde chance d'exister.

Cette chance n'étant pas prise ce samedi soir, il faudra donc attendre le replay face aux Wolves à Old Trafford pour faire la décision. Après la purge à laquelle nous venons d'assister, nous ne sommes pas particulièrement pressés.

Prochain match : Manchester City

Les Mancuniens enchaînent avec un second match de coupe, cette fois en Carabao Cup avec une demi-finale aller à disputer à Old Trafford face à Manchester City. Le coup d'envoi aura lieu mardi 7 janvier à 21h CET.


Sur le forum