Derby County 0-3 Manchester United : United qualifié en mode diesel

1723 fois


Manchester United a commencé doucement mais a posé son empreinte sur ce huitième de finale de FA Cup et s'est qualifié sans forcer. Ighalo a inscrit un doublé.

Jeu. 5 mars 2020 - 20:45
FA Cup - 1/8e de finale
Derby County
0
3
Manchester United

Derby County (4-2-3-1) : Roos - Bogle, Forsyth, Evans, Lowe - Knight, Sibley - Bird, Rooney, Lawrence - Waghorn.

Manchester United (4-2-3-1) : Romero - Dalot, Lindelof, Bailly, Shaw - Fred, McTominay - Mata, Fernandes, Lingard - Ighalo.

En 46 rencontres avec des clubs de division inférieure en FA Cup, Manchester United s'était qualifié 45 fois. Voilà de quoi mettre un peu la pression sur Derby County au moment d'aborder ce huitième de finale. United n'a pas failli à son rang à Pride Park ce jeudi soir, et s'est qualifié facilement pour les quarts de finale lors desquels ils se déplaceront sur la pelouse de Norwich City, vainqueur de Tottenham hier soir aux tirs au but.

Avec une équipe mancunienne un brin remaniée, sans De Gea, Maguire, James, mais avec Fernandes, les Red Devils ont pourtant été sur le reculoir en début de rencontre face à une équipe locale qui fait preuve de plus d'envie. Portés par un Wayne Rooney qui a porté l'essentiel du jeu offensif de son équipe, les Rams auraient pu prendre l'avantage à la 10e minute si la frappe de Louie Sibley était passée quelques centimètres plus à gauche. Une formation de Manchester United trop statique et sans véritable ailier, avec Lingard et Mata souvent présents dans l'axe, voyait ensuite Rooney tester Romero sur coup franc, l'Argentin s'imposant au ras de son poteau (18').

Cela prit bien une demi-heure aux Red Devils pour se mettre dans le sens de la marche, mais une fois que ce fut fait, Derby disparut bien vite de la circulation. La première alerte fut à mettre au crédit d'Ighalo, qui se battit bien pour récupérer une mauvaise passe en retrait dans la surface côté droit, mais buta sur la bonne sortie de Roos dans ses pieds (32'). Une minute plus tard, le gardien néerlandais dut cependant s'avouer vaincu sur la triple tentative des visiteurs, Fernandes et Lingard voyant leurs frappes repoussées avant que Luke Shaw, à 20 mètres, n'expédie sa volée dans le petit filet opposé de Roos après un rebond sur la pelouse (1-0 United, 33').

Quelques minutes après avoir inscrit le second but de sa carrière, notre latéral gauche se mua en passeur décisif en percutant bien à gauche avant de trouver Ighalo dans la surface. Le Nigérian résista bien aux charges de la défense adverse avant d'ouvrir son pied pour conclure du gauche aux six mètres (2-0 United, 40'). Quelques instants plus tôt, la volée de Mata cadrée, contrée par la main bien décollée de George Evans, n'avait pas fait broncher Craig Pawson.

La seconde période ne permettrait pas aux Rams de remonter la pente, même s'il faut admettre qu'ils eurent quelques occasions intéressantes qui auraient pu mieux finir, avec un peu plus de réussite. Dès les premiers instants du second acte, la frappe de Bird déviée par le pied de Lindelöf manqua de prendre Romero à contrepied (47'), avant que la tête de Waghorn sur un excellent centre de Bogle ne frôle le poteau de l'Argentin (50'). Les Red Devils, sans forcer, gardaient la maîtrise de la rencontre, et Bruno Fernandes, en dépositaire du jeu, se faisait insaisissable jusqu'à sa sortie à 25 minutes du terme de la rencontre. Le Portugais, déçu d'être remplacé par Andreas Pereira, assista sur le banc au troisième but mancunien, le second d'Ighalo qui sollicita le une-deux avec Mata avant de pilonner Roos en deux temps (3-0 United, 71').

Les remplacements effectués, le score assuré, United se dirige tranquillement vers les quarts. Derby aurait pu sauver l'honneur, il n'en sera rien, Romero s'illustrant sur une frappe croisée de Marriott, magnifiquement lancé par Wayne Rooney (77'), puis sur le coup franc direct du meilleur buteur de l'histoire de United à 25 mètres qui prenait le chemin de la lucarne (90'+1). L'histoire aurait été belle pour Rooney, mais à défaut d'un but, à défaut de la victoire, il faut souligner la réception fantastique qui lui a été réservée par les supporters mancuniens qui ont fait le déplacement à Derby, qui ont chanté en l'honneur du White Pelé quasiment du début à la fin de la rencontre. Merci à eux pour avoir exprimé le sentiment de tout un peuple pour son idole.

Rendez-vous donc à Norwich pour les quarts de finale, le week-end du 21 mars. Notre calendrier ne désemplira pas pour tout de suite.

Prochain match : Manchester City

Manchester United recevra dimanche 8 mars à 17h30 CET son bruyant voisin de Manchester City, à Old Trafford. Ce sera pour le compte de la 29e journée de Premier League : seules dix rencontres, dont celle-ci, nous séparent donc désormais de la fin du championnat.


Sur le forum