Leicester City 0-2 Manchester United : United finit troisième !

Match Reports 1381

Manchester United termine sa saison à la troisième place, et est donc qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, après une ultime victoire laborieuse sur la pelouse de Leicester.

Dim. 26 juil. 2020 - 17:00
Premier League - 38e journée
Leicester
0
2
Manchester United

Leicester City (3-5-2) : Schmeichel - Evans, Morgan, Justin - Thomas (Hirst 88'), Tielemans (Praet 73'), Ndidi, Choudhury (Barnes 73'), Albrighton (Gray 73') - Vardy, Iheanacho (Perez 58'). Remplaçants : Ward, James, Mendy, Bennett. Entraîneur : Brendan Rodgers.

Manchester United (4-2-3-1) : De Gea - Williams, Maguire, Lindelöf, Wan-Bissaka - Matic, Pogba - Rashford, Fernandes (McTominay 86'), Greenwood (Lingard 77'). Remplaçants : Bailly, Mata, Fred, James, Romero. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjaer.

Arbitre central : Martin Atkinson. Assistants : Lee Betts, Constantine Hatzidakis. Quatrième arbitre : Oliver Langford. VAR : Paul Tierney. Assistant au VAR : Peter Kirkup.

Buts : Fernandes (71' s.p.), Lingard (90'+7) pour Manchester United.

Cela aura été difficile, mais cette fois, on peut enfin dire que ça y est ! Les Mancuniens sont allés chercher leur qualification pour la prochaine Coupe d'Europe au King Power Stadium ce dimanche soir, une victoire qui confirme notre troisième place acquise au meilleur des moments, après le nul face à West Ham du milieu de semaine.

Tout n'aura pas été rose dans cette rencontre, loin de là. Avec une équipe sans surprise, la seule réelle incertitude étant le poste de latéral gauche où Brandon Williams a été aligné d'entrée en l'absence de Luke Shaw, Manchester United a longtemps buté sur des Foxes pas franchement brillants non plus. Il en a résulté un match peu plaisant à regarder, avec beaucoup d'imprécisions et peu d'occasions.

Les Red Devils ont été la meilleure équipe dans les premières minutes, mais ont bien trop cherché à jouer à terre dans des positions dangereuses dans nos trente derniers mètres et cela aurait pu coûter cher. Il n'en sera rien au final, mais il s'agit clairement d'un mauvais réflexe à perdre pour la suite de notre parcours en Europa League. Pressés haut par des locaux contraints de gagner, les Mancuniens ont multiplé les passes latérales et vers l'arrière et manqué de tranchant dans les passes vers l'avant, conduisant tout droit à un score nul et vierge à la pause. Ndidi (13'), Iheanacho (25') et Tielemans (34') auraient pu faire pencher la balance de l'autre côté, mais leur finition n'était pas suffisamment bonne pour inquiéter un De Gea plutôt tranquille. Les dix dernières minutes ont été à l'avantage des Reds, mais ni Martial, ni Rashford dans la foulée, dans les arrêts de jeu, ne purent tromper Schmeichel ou sa défense.

La deuxième mi-temps n'apporta pas beaucoup plus de spectacle, mais elle amena au moins deux buts. Après deux bonnes situations pour Martial, bien repris à chaque fois, Vardy fit d'abord trembler la barre de De Gea d'une tête lobée qui vint s'écraser sur l'équerre (60').

Plus le temps passait, et plus un but allait compliquer les affaires de l'équipe victime de celui-ci. Mais heureusement pour nous, les erreurs furent commises par les hommes de Brendan Rodgers. Sur un très bon pressing de Greenwood, une perte de balle adverse au milieu du terrain fut convertie en cadeau par Bruno Fernandes à destination de Martial filant vers le but. Jonny Evans et Wes Morgan, en dernier rempart mais en retard, vinrent tous deux faucher le Français pour offrir un penalty à notre meneur de jeu portugais, encore très discret ce soir mais décisif sur le tir à onze mètres (1-0, 71').

Rodgers eut beau faire entrer des forces vives, cela ne suffit pas alors que les Foxes avaient besoin de deux buts pour finir dans le Top 4. C'en était trop pour Jonny Evans qui dégoupilla complètement en arrachant le tibia de Scott McTominay, heureusement peu touché sur le coup, une situation qui conduisit à un carton rouge logique pour notre ancien défenseur central. Pour couronner le tout, Kasper Schmeichel offrit un second pion aux copains de papa en tentant de dribbler un Jesse Lingard bien frais et qui ne se fit pas prier pour terminer dans le but vide (2-0, 90'+7).

Alors évidemment, on aurait préféré un feu d'artifice, un petit 4-0 pour terminer la saison avec un doublé de Greenwood et trois passes dé' pour Fernandes. Mais en septembre, à la reprise de la saison, qui se souviendra encore des trente-huit journées écoulées ? Manchester United a accompli l'essentiel, a rempli sa mission : terminer dans le Top 4 et retrouver le gratin du football européen la saison prochaine, une condition à de meilleures rentrées financières (droits TV, sponsors notamment), à de meilleurs transferts, et évidemment, à d'excellents moments en perspective en 2020-2021. L'affaire paraissait compromise il y a quelques mois, et pourtant, nous y voilà.

Thank you guys.


Sur le forum