Preview : Leicester City - Manchester United

1785 fois


Manchester United n'a besoin que d'un match nul pour garantir sa présence en Ligue des Champions la saison prochaine et "rêver plus grand", comme dirait l'autre : exactement le genre de calculs qui fait peur au moment d'aborder ce type de rencontres face à un adversaire affaibli, mais encore debout.

Dim. 26 juil. 2020 - 17:00
Premier League - 38e journée
Leicester
0
2
Manchester United

C'est décidément une saison de championnat étrange qui se termine ce dimanche, en tout cas du point de vue de Manchester United.

Une victoire écrasante face à Chelsea, alors qu'on n'en attendait pas tant. Une descente aux enfers rapide, avec deux victoires seulement sur les neuf premières journées, et des résultats meilleurs contre les "gros" que contre les "petits". Une période chaotique à l'automne, des points perdus contre des Bournemouth ou Aston Villa, mais des victoires face aux Spurs ou à City.

Un mois de janvier dans le rouge, avec trois défaites en quatre sorties. Et puis l'arrivée de Bruno, des voyants qui passent au vert, la victoire dans le derby avec le golazo de McTominay dans les arrêts de jeu... et puis l'arrêt net du football. Et la reprise, trois mois plus tard, avec Rashford et Pogba de retour, Martial et Greenwood qui décollent, une équipe qui enfile les pions de façon indécente.

Et finalement, voilà qu'on marque le coup : des joueurs fatigués, deux nuls à domicile contre Southampton et West Ham au pire des moments. Et pourtant, ce dernier nul coïncide avec le retour de United sur le podium, quelque chose qui n'était plus arrivé depuis... cette fameuse victoire contre Chelsea lors de la première journée. Etrange, non ?

Cette dernière rencontre à Leicester pour finir la saison avait tout du match traquenard. Voilà qui est confirmé. Mais nous avons la chance d'être dans une situation plus confortable que nos adversaires, condamnés à gagner. Certes, cela aurait pu être mieux : sans ces points perdus bêtement pendant nos deux dernières rencontres à domicile, Leicester, qui semble couler un peu plus chaque semaine, serait déjà loin derrière. Mais cela aurait aussi pu être pire, sans notre belle série d'invicibilité qui remonte maintenant à treize journées.

Nos joueurs, qui semblaient très fatigués et complètement hors du coup pour certains pendant les derniers matchs, vont-ils parvenir à relever la tête pour passer la ligne d'arrivée ? United n'a eu que trois jours de repos, alors que Leicester n'a pas joué depuis dimanche dernier et la fessée reçue à Tottenham (0-3). Et dans ce contexte, on croise fort les doigts pour un retour en forme de Luke Shaw dans le couloir gauche, s'il est remis de sa blessure à la cheville.

En face, les Foxes, s'ils ont bénéficié d'une période de repos plus longue, ont une infirmerie bien plus remplie et devront se passer d'au moins quatre titulaires : leur 10 Maddison, leurs latéraux Chilwell et Pereira, et leur roc en défense centrale Soyuncu. Pour notre secteur offensif qui n'a plus brillé de mille feux depuis au moins dix jours : c'est l'occasion ou jamais de terminer en feu d'artifice face à une arrière-garde adverse diminuée. Seule la qualification sera belle.

Manchester United

Absents : Phil Jones (DC, coup reçu), Axel Tuanzebe (DC).

Incertains : Luke Shaw (DG, cheville), Eric Bailly (DC, blessure à la tête).

Compo possible (4-2-3-1) : De Gea - Shaw, Maguire, Lindelöf, Wan-Bissaka - Matic, Pogba - Rashford, Fernandes, Greenwood - Martial.

Entraîneur : Ole Gunnar Solskjaer.

Les stats en championnat : 3e, 63 points, 37 MJ (17-12-8), GA +28 (64-36).
MJ = matchs joués (V-N-D = victoires - nuls - défaites) / GA = goal average (BP-BC = buts pour - buts contre)

La forme actuelle : VNVDN.

Leicester City

Absents : James Maddison (MO, hanche), Ben Chilwell (DG, talon), Caglar Soyuncu (DC, suspendu), Christian Fuchs (DG, adducteur), Daniel Amartey (DC, cheville), Ricardo Pereira (DD, blessure longue durée).

Incertains : Marc Albrighton (MD, coup reçu).

Compo possible (4-3-3) : Schmeichel - Evans, Morgan, Bennett - Thomas, Ndidi, Tielemans, Justin - Barnes, Vardy, Perez.

Entraîneur : Brendan Rodgers.

Les stats en championnat : 5e, 62 points, 37 MJ (18-8-11), GA +28 (67-39).
MJ = matchs joués (V-N-D = victoires - nuls - défaites) / GA = goal average (BP-BC = buts pour - buts contre)

La forme actuelle : VNDVD.

Où voir le match ?

Le match sera diffusé en France dans son intégralité sur RMC Sport 2, avec le multiplexe sur RMC Sport 1, et au Royaume-Uni sur Sky Sports Main Event, a priori dans son intégralité également.

Source + plus de pays : LiveSoccerTV.

Les arbitres

Arbitre central : Martin Atkinson. Assistants : Lee Betts, Constantine Hatzidakis. Quatrième arbitre : Oliver Langford.

VAR : Paul Tierney. Assistant au VAR : Peter Kirkup.

Un œil sur les rivaux

En même temps que Leicester - Manchester United, Chelsea (4e, même nombre de points, différence de buts +13 contre +28 pour United) accueillera Wolverhampton (6e). Les Wolves sont pour le moment sixièmes et donc qualifiés pour la prochaine Europa League. Ils peuvent toujours être rattrapés par Tottenham, qui compte actuellement un point de moins et se déplace à Crystal Palace. Ils vendront donc chèrement leur peau à Stamford Bridge, et on espère bien évidemment une victoire des hommes de Nuno Espirito Santo, qui nous qualifierait en Ligue des Champions quel que soit notre résultat.

Quelques stats (avec Opta)

Leicester ne s'est imposé qu'une fois dans nos treize derniers déplacements au King Power Stadium, pour quatre nuls et huit défaites.

Leicester n'a gagné aucun match face aux équipes actuellement dans le Top 4 cette saison (Liverpool, Man City, Man United, Chelsea) : deux nuls et cinq défaites.

Manchester United n'a perdu qu'une rencontre face aux formations de l'actuel Top 8, à Liverpool, pour sept victoires et cinq nuls.

Les Foxes ont pris neuf points en huit matchs depuis la reprise de la saison, soit une moyenne de 1,1 point par match, contre 1,8 avant l'arrêt de la compétition.

Manchester United est invaincu en championnat depuis le 22 janvier, à domicile face à Burnley (0-2).

Les Mancuniens ont ouvert le score dans les dix premières minutes lors de chacun des trois derniers affrontements entre Foxes et Red Devils.

Jamie Vardy a inscrit 23 buts en Premier League cette saison, à un but de son meilleur total établi en 2015-2016.

S'il est dans le onze de départ, Harry Maguire deviendra le premier joueur de champ mancunien à être titularisé dans chaque match de Premier League depuis Gary Pallister en 1994-1995.

En cas de défaite, le total de 63 points des Mancuniens en fin de saison serait le plus faible pour le club depuis le début de l'ère Premier League. Un match nul nous verrait égaler ce plancher de 64 points, obtenu en 2013-2014.

En vidéo

Les vidéos de la chaîne YouTube officielle du club ne sont visionnables que sur YouTube, en raison de restrictions malheureusement imposées par le club lui-même. Si vous tombez sur un message indiquant que la vidéo ne peut être lue, cliquez sur le lien vous indiquant de vous rendre sur YouTube qui apparaîtra.

La conférence de presse d'Ole Solskjaer (11')

Quelques images du dernier entraînement des Mancuniens (3')

Les temps forts de la victoire de l'aller, 1-0 (3')


Sur le forum