Manchester United 0-0 Chelsea : il y avait de la place

Match Reports 1098

Deux défenses malades ont tenu bon à Old Trafford ce samedi soir, avec notre première clean sheet en quatre matchs, mais il faut admettre que le match n'a pas fait rêver offensivement parlant, comme le score le laisse supposer.

Sam. 24 oct. 2020 - 18:30
Premier League - 6e journée
Manchester United
0
0
Chelsea

Manchester United (4-2-3-1) : De Gea - Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire, Shaw - McTominay (Greenwood 83'), Fred - Mata (Pogba 59'), Fernandes, James (Cavani 59') - Rashford. Remplaçants : Henderson, Tuanzebe, Matic, van de Beek. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjaer.

Chelsea (4-3-3) : Mendy - James, Silva, Zouma, Azpilcueta - Chilwell, Jorginho, Kante - Pulisic (Ziyech 80'), Havertz (Mount 72'), Werner (Abraham 71'). Remplaçants : Caballero, Rüdiger, Kovacic, Giroud. Entraîneur : Frank Lampard.

Arbitre central : Martin Atkinson. Assistants : Lee Betts, Constantine Hatzidakis. Quatrième arbitre : Jonathan Moss. VAR : Stuart Attwell. Assistant au VAR : Simon Long.

Les deux formations ont abordé la rencontre sous un angle très prudent, sans doute conscientes de la vitesse des Pulisic, Havertz, Rashford ou autres James et désireuses de ne pas prendre un but sur un contre mal géré. Forcément, cela a nui au spectacle. Que ce soit du point de vue mancunien ou londonien, difficile de dire que ce match nul est "un bon point", tant les deux équipes repartent avec peu de convictions offensives. En tout cas, elles ont sans doute réussi à se rassurer, un peu, défensivement.

Ole Solskjaer aligne la même formation qu'à Newcastle une semaine plus tôt, avec donc Mata et James dans les couloirs et Rashford seul en pointe. Le banc est plutôt intéressant, avec Greenwood, Cavani, Pogba ou van de Beek. Pas de surprise côté Lampard, des choix difficiles à faire sans doute comme le rôle de remplaçant de Mount au coup d'envoi.

Il faut attendre 25 minutes pour voir le premier semblant d'occasion, une passe un poil trop longue de Havertz dans la profondeur pour Werner qui ne peut s'en saisir en bonne position. La première partie de la première période peut être oubliée définitivement. Deux équipes qui jouent en marchant, sans prendre le moindre risque, mais avec quand même une possession de balle nettement en faveur des Blues qui monopolisent le ballon et occupent bien la largeur, alors que nous rendons trop vite le cuir. La seule frappe cadrée pour Chelsea en 90 minutes intervient juste après, toujours dans ce temps fort, quand Reece James tente de surprendre un De Gea bien placé sur un coup franc excentré (28').

Le gardien espagnol aurait ensuite pu partir en vacances, car il n'a plus été sollicité dans cette partie. La possession s'inverse et les visiteurs sont mis sous l'éteignoir. Les Red Devils ont un temps fort en fin de première période mais ne parviennent pas à prendre l'avance avant la pause. Rashford, bien lancé par Mata après une excellente récupération de balle de Bruno Fernandes, se présente face à Mendy mais bute sur le pied droit du Franco-Sénégalais (35'). Une frappe enroulée de Mata est également stoppée par une bonne détente horizontale de l'ex-Rémois et Rennais. United pousse, timidement. Notre secteur offensif reste malgré tout, à ce stade, trop peu appuyé par la défense, alors que Fred et McTominay, pleins de bonne volonté, ne parviennent pas à trouver l'avant-dernier geste.

La seconde période ne sera pas plus vibrante, malgré les entrées de Pogba, Cavani et Greenwood. El Matador se procure une belle occasion juste après son entrée, en déviant astucieusement un corner au premier poteau, manquant de quelques centimètres le cadre. En toute fin de match, Rashford bute à nouveau sur Mendy avec une très belle frappe enroulée qui force un arrêt difficile pour le portier de Chelsea. Entre les deux... pas grand chose, et donc une rencontre qui ne restera pas dans les annales du football.

S'il y a une chose à retenir, c'est donc les bonnes prestations défensives. Chelsea a tenu le coup, comme United. Victor Lindelöf, parfois moqué dernièrement, a été très solide et a même porté le ballon dans le dernier tiers adverses, dans le dernier quart d'heure, quelque chose qu'on voit rarement de la part du Suédois. Harry Maguire a fait le job, même s'il faut noter que nous aurions dû concéder un penalty pour une faute flagrante sur Azpilicueta, le capitaine ceinturant éhontément son vis-à-vis sur corner. Luke Shaw, sans doute pas assez présent offensivement, se contentant de passes latérales ou vers ses centraux, fera sans doute place rapidement à Alex Telles et sera utilisé dans la rotation. Aaron Wan-Bissaka, pour sa part, a encore été excellent défensivement, mais peut toujours faire mieux offensivement. De Gea n'a pas été inquiété.

Prenons ce qu'il y a de bon à prendre dans ce résultat, et espérons que notre back four se sera rassuré, avec ce match et celui à Paris, avant les prochaines échéances.

Next

Retour aux affaires européennes pour United avec la réception du RB Leipzig, mercredi 28 octobre à 21h CET à Old Trafford.


Sur le forum