Everton 0-2 Manchester United : le dernier carré pour les Red Devils

Match Reports 634

Manchester United jouera les demi-finales de la Carabao Cup après sa qualification à Goodison Park en quart de finale de la Carabao Cup.

Mer. 23 déc. 2020 - 21:00
League Cup - 1/4 de finale
Everton
0
2
Manchester United

Everton FC : Olsen, Coleman, Godfrey, Keane, Mina, Doucouré (Tosun 89'), Gomes (Davies 58'), Sigurdsson, Iwobi, Richarlison (Bernard 56'), Calvert-Lewin.

Manchester United : Henderson, Telles (Shaw 84'), Maguire, Tuanzebe, Bailly, Matic, van de Beek (Martial 67'), Fernandes, Pogba, Greenwood (Rashford 67'), Cavani.

Buts : Cavani (88' ← Martial), Martial (90'+6 ← Rashford) pour Manchester United.

Arbitre central : Andrew Madley. Assistants : Edward Smart, Adrian Holmes. Quatrième arbitre : Andre Marriner.

Les Mancuniens ont été brillants en première période, dans la lignée de leur démonstration face à Leeds le week-end dernier, face à une équipe d'Everton complètement dépassée. Les deux formations sont cependant rentrées au vestiaire sur un score nul et vierge, laissant espérer que United n'allait pas regretter les nombreuses occasions manquées dans le premier acte. Après quinze minutes de jeu, les Red Devils avaient déjà tiré six ou sept fois au but et obtenu cinq corners pas couronnés de succès, pendant que le trio d'attaque Iwobi - Richarlison - Calvert-Lewin tombait dans l'oubli. Olsen, dans les buts adverses, ou encore Michael Keane paraissaient tremblants sur chaque intervention.

La première très grosse opportunité du match viendrait cependant plus tard : une tête décroisée de Greenwood sur un très bon centre de Telles lèche le poteau d'Olsen (24'). Une occasion qui marque quasiment la fin du gros temps fort des visiteurs. Everton finit mieux la première période, se procurant plus d'occasions sur le dernier quart d'heure, mais sans inquiéter à aucun moment Dean Henderson qui a été tranquille de bout en bout.

La classe de Cavani

La seconde période ne ressemble en rien à la première, qui était pleine de rythme et très agréable à regarder : place aux contacts rugueux, aux gestes de frustration et au manque de mouvement que ces 45 premières minutes avaient réussi à nous faire oublier. En dehors d'une frappe de Bruno Fernandes à l'heure de jeu largement au-dessus alors qu'il semblait avoir été mis dans les meilleures dispositions possibles (62'), rien d'intéressant à signaler dans une deuxième mi-temps qui manque de nous endormir. Jusqu'à l'étincelle, tardive, signée Edi Cavani : trouvé par Martial, entré en jeu peu avant, sur le côté droit, l'Uruguayen se met sur son pied gauche et décoche une frappe imparable pour Olsen dans le petit filet opposé, à dix-huit mètres (0-1, 88'). Le geste de classe qui nous permet de souffler, enfin.

United tue le match dans les arrêts de jeu, un ultime service de Rashford vers Martial permettant au Français d'ouvrir tranquillement son pied pour finir le travail face à une arrière-garde des Toffees dégarnie (0-2, 90'+5). Job done, comme on dit en Angleterre. Sur la pelouse du quatrième de Premier League, les Mancuniens ont fait le boulot et ont laissé voir de belles choses, même si cela n'a pas été toujours homogène. A quelques jours d'un nouveau déplacement difficile (voir ci-dessous), on ne peut qu'espérer que ce très bon résultat va nous aider à rester dans une dynamique intéressante.

Next

United se déplace sur le terrain de Leicester samedi 26 décembre pour la quinzième journée de Premier League. Le coup d'envoi sera donné à 13h30 CET.


Sur le forum