Tottenham Hotspur 1-3 Manchester United : Mason > Son

Match Reports

Manchester United l'a emporté dans une rencontre disputée au Tottenham Hotspur Stadium ce dimanche soir. Les Red Devils consolident ainsi leur seconde place en Premier League, avec sept points d'avance sur Leicester, troisième.

Dim. 11 avril 2021 - 17:30
Premier League - 31e journée
Tottenham
1
3
Manchester United

Tottenham Hotspur : Lloris, Aurier, Dier, Rodon, Reguilon, Lo Celso (Sissoko 61'), Ndombele (Lamela 77'), Hojbjerg, Moura (Bale 81'), Son, Kane.

Manchester United : Henderson, Shaw, Lindelöf, Maguire, Wan-Bissaka, Fernandes (Matic 89'), McTominay, Pogba, Fred, Rashford (Greenwood 71'), Cavani.

Buts : Son (40') pour Tottenham Hotspur ; Fred (57'), Cavani (79' ← Greenwood), Greenwood (90'+6 ← Pogba) pour Manchester United.

Arbitre central : Chris Kavanagh. Assistants : Adam Nunn, Sian Massey-Ellis. Quatrième arbitre : Andre Marriner. VAR : Craig Pawson. Assistant au VAR : Harry Lennard.

En termes de physionomie, il y a vraiment eu deux périodes dans ce match. Le premier acte a surtout été frustrant, avec deux équipes qui ont démarré avec de bonnes intentions, mais pas mal de déchets techniques, et qui a basculé à la faveur d'un arbitrage que nous qualifierons de défavorable. Mais nos joueurs n'ont rien lâché dans le second. Même si l'égalisation a mis du temps à venir, même si les buts de la victoire se sont fait attendre, la victoire est au rendez-vous, et cette victoire fera beaucoup de bien au moral, surtout après la fessée de l'aller (1-6 pour les Spurs à Old Trafford). Notamment à Mason Greenwood, dont l'entrée a été décisive.

Une première période équilibrée donc, avec du rythme, mais très peu d'occasions. Des deux côtés, pas mal d'imprécisions aussi, ne contribuant donc pas à une meilleure copie générale. Alors qu'on approche de la demi-heure de jeu, aucune équipe n'a cadré une frappe : c'est tout naturellement qu'on pousse un soupir de soulagement, a minima, quand Cavani ouvre le score, bien servi par Pogba à la limite du hors-jeu, en finissant Lloris du gauche à ras de terre (35'). Sauf que le but est annulé par Chris Kavanagh pour un contact de la main de Scott McTominay avec le visage de Son Heung-Min, lequel essayait de s'accrocher à l'Ecossais dans la construction. Un geste involontaire, presque anodin, mais forcément relevé par l'arbitre, sans doute aidé par la réaction du Coréen qu'on aurait cru heurté par un Rafale.

Les choses prennent une tournure encore pire avant le break quand Son, encore lui, ouvre le score dans la foulée. Parfaitement servi par Lucas, oublié à droite, seul au second poteau, il crucifie Henderson (1-0, 40'). Les esprits se tendent en fin de première période, nos joueurs sortant au fur et à mesure du match pendant que ceux de José Mourinho n'en demandent pas tant, quitte à en rajouter un peu.

Au retour des vestiaires, on espère voir les Red Devils faire preuve de caractère pour renverser la situation. La réaction tarde un peu à venir, freinée là encore par les erreurs techniques, mais elle vient. Pas un des joueurs les plus en réussite sur la pelouse, c'est Fred qui égalise avant l'heure de jeu, après une excellente combinaison impliquant notamment le Brésilien, Fernandes, Rashford et Cavani. La frappe de notre numéro 7 est repoussée difficilement par Lloris, et Fred, qui a parfaitement suivi, vient remettre les deux formations ex aequo (1-1, 57').

Le match peut basculer des deux côtés désormais, mais ce sont bien les Mancuniens qui sont les plus entreprenants. Les Spurs, trop frileux, ont bien quelques occasions (Son 60', Kane 73', Aurier 81'), mais Henderson est vigilant, que ce soit sur sa ligne, dans ses sorties aériennes ou loin de sa ligne de but pour couper les ballons en profondeur adverses. L'heure pour Solskjaer de remplacer Rashford, encore en dedans, par Mason Greenwood (71'). L'Anglais se fait remarquer une première fois dans la foulée avec un tir depuis l'angle de la surface qui rase le poteau de Lloris (74'). Et surtout, le caviar cinq minutes plus tard, un excellent centre tendu pour la tête plongeante d'Edi Cavani qui nous met en tête pour la première fois ce dimanche (1-2, 79').

La rage du Matador fait plaisir à voir tant la nôtre, surtout en fin de première période, a été contenue. Les six minutes de temps additionnel accordées aux deux formations nous donneront le sourire définitivement. Paul Pogba, très précieux dans la conservation du ballon ce soir, renverse à droite vers Greenwood qui profite de l'appel de McTominay pour se mettre sur son pied droit et allumer Lloris de près (1-3, 90'+6). Une victoire qui va faire du bien au moral, et au classement. A sept journées du terme, United a sept points d'avance sur le troisième, neuf sur le cinquième. Voilà qui nous permettra de voir sereinement la suite.

Next

Après sa victoire à Grenade, United va accueillir les Nazaries jeudi soir pour le quart de finale retour de l'Europa League. Coup d'envoi à 21:00.


Sur le forum