Wolverhampton 0-1 Manchester United : la victoire dans la douleur

Match Reports

Manchester United s'impose à Wolverhampton en fermeture de cette troisième journée de Premier League (1-0).

Dim. 29 août 2021 - 17:30
Premier League - 3e journée

Wolverhampton : Sá, Kilman, Coady (Gibbs-White 87'), Saïss, Semedo, Neves, Moutinho, Marçal, Trincão (Podence 70'), Raúl Jiménez, Traoré (Silva 87').

Manchester United : De Gea, Shaw, Maguire, Varane, Wan-Bissaka, James (Cavani 53'), Pogba, Fred, Fernandes, Sancho (Martial 72'), Greenwood (Dalot 89').

Buts : Greenwood (80' ← Varane) pour Manchester United.

 ⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Tout n'a pas été facile dans ce match, notamment en première période. Les Mancuniens auraient bien pu rentrer menés au vestiaire, mais ont réussi à tenir le choc pendant leur temps faible et à monter progressivement en puissance, jusqu'au but salvateur de Greenwood à dix minutes du terme de la partie. Pour sa première, Varane repart avec une clean sheet et une passe décisive. Cela a été en revanche plus compliqué pour Jadon Sancho, qui n'a jamais semblé réussir à trouver son rythme. United est troisième de la Premier League après trois journées (seul Tottenham a pris neuf points).

United dans le dur face à des Wolves plus incisifs

Avec Varane et Sancho sur la pelouse au coup d'envoi, tous les indicateurs sont au vert pour voir une belle première mi-temps de football. Mais ce ne sera pas le cas, en tout cas de notre point de vue. Ce sont bien les Wolves qui attaquent la rencontre avec le couteau entre les dents, notamment un Adama Traoré en feu dans le premier quart d'heure.

Fred, à l'inverse, s'attire les foudres des supporters mancuniens avec des interventions mal senties qui offrent deux occasions aux locaux. Une passe ratée d'abord, suivie par une énorme percussion de Traoré qui décale Jimenez, lequel frappe sur De Gea (2'). Un contrôle manqué ensuite sur une tentative de contre des Wolves, et un manque de vitesse et d'agressivité sur Trinçao dans la foulée qui le déborde et trompe de Gea... mais voit sa frappe repoussée sur la ligne par le retour phénoménal de Wan-Bissaka (5').

Ce sont donc bien les joueurs de Bruno Lage qui font des étincelles pendant que l'on plie, sans rompre. United réagit bien trop sporadiquement, comme sur une volée de James que Greenwood ne peut suffisamment redresser (10'). Bruno Fernandes pense ouvrir le score peu avant la pause, mais son but est refusé pour une position de hors-jeu alors qu'il a été servi par Pogba au-dessus de la défense (38').

Bien insuffisant nous concernant, en termes d'occasions, en termes de justesse (énormément de déchet technique) et en termes d'intensité avec des Red Devils bousculés comme rarement par leur adversaire. Au rang des arrivées, Sancho passe une première mi-temps pas idéale et a même manqué de donner une passe décisive à Joao Moutinho, qui frappe au-dessus (13').

Greenwood, l'homme providentiel

La seconde période est heureusement d'un autre acabit côté Red Devils. Elle s'équilibre tout d'abord, malgré quelques frayeurs suite à une excellente incursion de Trinçao dans la surface (51'), bien repris par Varane, ou à une frappe écrasée du jeune Portugais prêté par le Barça (20 ans) sur un très bon service de Traoré (63').

L'entrée de Cavani, qui pousse Greenwood sur le côté droit, intervient après moins de dix minutes dans le second acte, un fait assez inhabituel de la part de Solskjaer (53'). Notre jeune pépite manque une première opportunité de faire basculer la rencontre, lorsqu'il rentre dans l'axe depuis l'aile le long de la ligne de but, mais il tente d'y aller seul alors que les Red Devils sont en supériorité numérique (64'). Wolverhampton semble marquer le pas peu à peu. Traoré, bien que remuant, est moins en vue, tandis que Raul Jimenez a disparu des radars. Mais ils restent dangereux par intermittences, comme sur ce corner depuis la droite sur lequel Saiss force de Gea à un double arrêt incroyable pour nous garder dans le match (68').

Ce sera la fin des velléités adverses. Une frappe de Pogba à dix-huit mètres, arrêtée par Sa, est un premier coup de semonce (75'). Cinq minutes plus tard, la partie bascule définitivement quand Greenwood rentre de nouveau depuis la droite, frappe du droit dans un angle fermé, et profite de la faute de main de Sa pour ouvrir le score (0-1, 80'). Les joueurs de Lage sont scandalisés, réclamant une faute sur Neves qu'ils n'obtiendront pas. Ce sera le fait déterminant de cette partie, qui nous permet de pousser un grand ouf de soulagement : sans briller, les Red Devils ont assuré l'essentiel.

Next

C'est désormais le temps pour les joueurs de rejoindre leurs sélections nationales. La prochaine rencontre aura lieu samedi 11 septembre à 16 heures, ce sera la réception de Newcastle à Old Trafford. Pensez à pronostiquer la rencontre ici.


Sur le forum