Manchester United 0-1 Wolverhampton : bonne année bien sûr !

Match Reports

Manchester United débute son année 2022 de la pire des façons, avec une défaite à Old Trafford, aucun but inscrit et surtout rien à retenir de positif de cette rencontre.

Lun. 3 janv. 2022 - 18:30
Premier League - 21e journée

Manchester United : De Gea, Shaw, Jones, Varane, Wan-Bissaka (Elanga 84'), Matic, McTominay, Sancho (Rashford 76'), Greenwood (Fernandes 60'), Cavani, Ronaldo.

Wolverhampton : Sá, Kilman, Coady, Saïss, Semedo, Neves, Moutinho, Marçal, Trincão (Traore 66'), Jiménez (Silva 81'), Podence (Dendoncker 88').

Buts : Moutinho (82') pour Wolverhampton.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Nouvelle année, mêmes problèmes...

Il est évidemment utopique de penser que passer de 2021 à 2022 aurait résolu tous les travers de Manchester United, mais on en vient à un point où on manque un peu d'idées à vrai dire. Wolverhampton a dominé la première période à Old Trafford dans quasiment tous les secteurs du jeu : possession, occasions, tirs cadrés, passes réussies... le score reste vierge à la pause n'est finalement pas un si mauvais résultat au vu de la rencontre.

Rien de bien positif à signaler pour United, privé de créateur avec Bruno Fernandes et Donny van de Beek sur le banc, et qui a semblé ramer pendant 45 minutes pour se procurer la moindre occasion. En dehors d'un Greenwood très remuant, la ligne d'attaque a énormément déçu, pendant que les deux milieurs récupérateurs McTominay et Matic ont pris l'eau. La satisfaction, il faut finalement aller la chercher au niveau de la défense centrale, avec notamment un Phil Jones très propre pour son retour.

En face, Wolverhampton, sans complexe, aurait pu faire mouche à plusieurs reprises. Deux frappes presque coup sur coup de Podence (12') et Neves (13'), à chaque fois à distance, ne surprennent pas un de Gea vigilant. Podence est encore en action avant la demi-heure de jeu dans un angle difficile (25'), peu après une frappe puissante de Semedo bien repoussée par notre gardien (18'). Dans le jeu, dans les intentions, les Wolves ont plus faim, sont plus justes, et mériteraient de mener. C'est là qu'on peut s'estimer heureux de jouer une formation qui n'a marqué qu'une fois lors de ses six derniers matchs de championnat.

... et ça ne s'arrange pas

La seconde période ne serait pas plus joyeuse, malheureusement. Les visiteurs mettent en grande difficulté les locaux, et les cartons jaunes commencent à tomber. McTominay et Shaw se rendent coupables de grosses fautes, qui leur vaudront à tous les deux d'être suspendus pour le prochain match de United sur la scène nationale.

L'entrée de Bruno Fernandes à l'heure de jeu semble coïncider avec un regain de forme. Il est toutefois dommage qu'elle se fasse au détriment d'un Mason Greenwood qui aurait mérité de rester sur la pelouse, là où Cavani, Ronaldo ou Sancho ne sont pas inquiétés. Fernandes est d'ailleurs celui qui passe le plus près de trouver la faille, lorsque Matic lancé côté gauche le trouve au point de penalty d'une passe en retrait parfaitement ajustée. Malheureusement, le Portugais fracasse la barre (69').

Les demi-occasions de Ronaldo (69') et McTominay (70') ne sont que l'arbrisseau qui cache la forêt. Wolverhampton ne baisse pas les bras et prend logiquement l'avantage. Une première alerte est sans conséquence, avec un coup franc concédé à la limite de la surface qui est propulsé sur la barre par Saïss (75'). Mais la prochaine est la bonne. Le nouvel entrant Traoré percute à droite, son centre est repoussé dans la boîte, et Joao Moutinho a tout le temps d'ajuster sa frappe aux seize mètres, qui rase le poteau de de Gea (83').

Les entrées de Rashford et Elanga sont bien trop tardives et inoffensives, le joueur anglais notamment réalisant une introduction indigne de son talent. Un dernier coup franc frappé par Bruno Fernandes trouvé José Sa sur sa route (90'+5). Le second tir cadré, seulement, de notre match. Ce lundi soir, Manchester United a obtenu le seul résultat que nous méritions : une défaite. Ce n'était déjà pas joli contre Norwich et Burnley, la différence cette fois-ci est que la sanction est tombée. Il y a encore beaucoup de pain sur la planche.

Next

Petite pause à venir dans notre calendrier de Premier League (sous réserve de la replanification des matchs annulés pour cause de COVID). United rejouera le 10 janvier à 20:55 face à Aston Villa, mais ce sera pour le troisième tour de la FA Cup. Retrouvez le calendrier complet ici.


Sur le forum