Brentford 1-3 Manchester United : peut mieux faire malgré les trois points

Après une première période indigente, Manchester United s'est réveillé pour faire le travail dans le second acte. Elanga, Greenwood et Rashford, trois enfants du club, sont les buteurs.

Mer. 19 janv. 2022 - 21:00
Premier League - 17e journée

Brentford : Lössl, Pinnock, Jansson, Sörensen, Roerslev, Jensen (Wissa 67'), Nørgaard, Janelt (Baptiste 64'), Canós (Henry 64'), Mbeumo, Toney.

Manchester United : De Gea, Telles, Varane, Lindelöf, Dalot, Elanga, McTominay (Matic 85'), Fernandes, Fred, Greenwood (Maguire 71'), Ronaldo (Rashford 71').

Buts : Toney (85') pour Brentford ; Elanga (55'), Greenwood (62'), Rashford (77') pour Manchester United.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Un premier acte en forme de zéro pointé

L'entame de la rencontre est plutôt engageante, sans être folle dans l'animation. Les Red Devils ont la possession du cuir et l'absence de pressing de Brentford donne une certaine impression de sérénité à notre formation. La sérénité n'est pas exactement le point fort de Jonas Lössl en début de rencontre, le nouveau gardien des Bees oubliant de sortir pour capter une tête défensive de Canos, avant de manquer de se faire surprendre par une remise de la tête lobée d'Elanga après un centre depuis la droite (10').

La sérénité s'en va très rapidement à vau-l'eau cependant, avec les premières grosses opportunités qui se multiplient en faveur des locaux sur un gros temps fort. Les Mancuniens sont trop tendres défensivement et se font tourner en trois passes de la gauche vers la droite, permettant à Jensen, parfaitement décalé, de se présenter seul face à de Gea, notre gardien sortant le parfait arrêt du pied (13'). Les corners qui suivent ne sont pas bien repoussés et Sorensen voit sa frappe de près repoussée de façon plutôt heureuse par le pied de Telles (14').

Une fois l'orage passé, la rencontre reprend sa physionomie antérieure, avec des visiteurs en possession du ballon et des locaux arc-boutés sur leur but, qui laissent venir, sans vraiment souffrir. Il faut s'employer à distance pour faire passer un frisson dans le Brentford Community Stadium, comme cette frappe soudaine de Dalot à 20 mètres qui passe près du cadre (26'). Mais cela reste bien trop anecdotique et décousu, quand nos hôtes semblent bien mieux savoir ce qu'ils font. Un ballon perdu, trois transmissions entre Janelt, Toney et Jansen, et de Gea doit de nouveau briller face au Danois (32').

Les minutes s'égrènent jusqu'à la pause, et clairement, il n'y a rien à retenir de cette première période. Zéro : c'est le nombre de tirs cadrés par les Red Devils sur les 45 premières minutes, malgré près de 68% de possession. La seconde période ne peut pas être pire.

Enfin le déclic ?

Et elle commence même plutôt sur de bonnes bases, non pas par un tir cadré mancunien, mais presque. Sur un centre de Bruno depuis la droite, la tête au second poteau de Cristiano Ronaldo atterrit sur le dessus de la barre de Lössl qui était mal sorti (47'). Mais Brentford reste plus adroit, puisque sur un contre express dans la foulée, Jensen trouve de Gea sur sa frappe (48').

Le premier tir cadré pour United sera le bon, et l'occasion pour Anthony Elanga de marquer son deuxième but en pro, le premier cette saison, et surtout de nous donner l'avantage. Une fois n'est pas coutume, mais trois fois en trois matchs, si : Fred se mue à nouveau en passeur décisif avec un ballon subtil au-dessus de la défense des Bees. Le jeune Suédois est plus prompt que Lössl sur le cuir, parvient à contrôler et finit de la tête au-dessus du portier adverse (55', 0-1).

Contre le cours du jeu sans doute, mais on ne dit pas non, United double son avance dans la foulée. Un long ballon de McTominay est parfaitement dévié par la poitrine de Ronaldo dans la course de Bruno Fernandes, lançant un deux contre un, Fernandes et Greenwood face à Lössl. Le Portugais fixe le gardien des Bees et donne au dernier moment à Greenwood qui termine dans un but vide (62', 0-2).

United va définitivement annihiler tout espoir de Brentford à un quart d'heure du terme de la partie, suite à une nouvelle récupération inspirée de McTominay suivie d'un rush vers l'avant qui crée un décalage bienvenu. L'Ecossais trouve Bruno Fernandes sur sa droite face à une défense sur le reculoir, et le Portugais donne sa deuxième passe décisive de la soirée en servant Marcus Rashford dans la profondeur. L'Anglais ne fait pas d'erreur en finissant sèchement dans l'axe (77', 0-3).

On fera une croix sur la clean sheet sur un but une nouvelle fois complètement évitable. Une longue touche depuis la droite est très mal gérée par la défense, entre le dégagement complètement manqué de Fred et l'inutilité de la forêt de jambes sur la transmission entre Norgaard et Toney, qui marque à bout portant (85', 1-3). Mais au moins, à la différence de ce week-end, les trois points sont acquis et permettent de revenir à deux points de West Ham, quatrième... même si, avec les matchs en retard à disputer par les Spurs et Arsenal, cela ne veut pas dire grand-chose.

Next

Manchester United recevra West Ham samedi après-midi, le 22 janvier à 16:00, pour la prochaine journée de Premier League. Retrouvez le calendrier complet ici.

Sur le forum