Le club ajoute Tezos à ses sponsors

  • Le club
  • 13/02/2022 11:07
  • Scholesy
  • ManUtd.com, The People's Person, Manchester Evening News, Tezos.com

Malgré ses problèmes sur le terrain, Manchester United confirme une nouvelle fois sa capacité à signer des contrats lucratifs en coulisses.

Difficile de mettre un nom sur ce qu'elle réellement Tezos, présentée par certains médias comme étant une entreprise, là où d'autres ne lui confèrent même pas ce statut. Si on en croit la page Wikipedia dédiée, Tezos est ce qu'on appelle une blockchain, soit une technologie permettant à des individus ou des organisations d'échanger des informations ou des transactions financières sans intermédiaire centralisé, qu'on pourrait qualifier de tiers de confiance.

La blockchain est notamment la technologie derrière les cryptomonnaies, au sens où ce système fonctionne sans banque centrale et sans régulateur (à ce jour), ou derrière la nouvelle tendance des NFT (non-fungible tokens).

Sur sa page Wikipedia, tout comme sur son site officiel, Tezos n'est donc même pas présentée comme une entreprise. Il s'agirait en réalité d'une plateforme open source, ainsi que de l'organisme à but non lucratif chargé du développement de celle-ci, avec tout de même une capitalisation estimée à 1,8 milliard de dollars il y a un an et demi. C'est fou comme le non lucratif peut vite rapporter gros.

Le contrat signé avec le club porte sur le sponsoring du maillot d'entraînement et sur la mise en application de technologies blockchain pour le club. Il est estimé à 24 millions de livres par an (environ 29 millions d'euros par an au cours actuel). La durée, qui porterait sur plusieurs années, n'a pas été précisée. Contrairement au précédent contrat avec AON, celui-ci ne comprend pas le naming du centre d'entraînement de Carrington, ce qui signifie que le club est à la recherche d'un autre partenaire à cet effet.

Il est intéressant de noter que là où Manchester United touchera environ 24 millions de livres par an pour le sponsor de son maillot d'entraînement, d'autres clubs comme le Borussia Dortmund ou le Milan AC ne touchent même pas la moitié de cette somme pour le sponsor de leur maillot de match ! Ce qui montre une nouvelle fois la capacité du club de négocier correctement sur le plan des sponsorings.

Par cette décision, le club espère également peut-être moderniser son image, à défaut de moderniser son stade. La technologie de la blockchain, comprenant donc les cryptomonnaies et les NFT, fait partie du grand mouvement qualifié de Web3, la promesse d'un Internet complètement décentralisé, contrairement au Web actuel dans lequel quelques acteurs tels que Google, Amazon, Facebook ou Apple font la loi.

Conscient de l'image écornée des technologies portées par la blockchain, comme le crypto-minage qui est souvent pointé du doigt comme étant une aberration écologique, le club a rapidement balayé les doutes en mettant en avant le fait que Tezos est "une des blockchains les plus fiables et les plus durables, les plus respectueuses de l'environnement (...) qui promet de révolutionner la manière dont tout le monde peut interagir (...) conformément aux efforts plus larges du Club pour promouvoir la durabilité environnementale".

Sur le forum