Manchester City 4-1 Manchester United : toujours un monde d'écart

Manchester United a semblé exister pendant une demi-heure sur la pelouse de Man City, mais a finalement coulé face à une équipe citizen bien trop supérieure ce dimanche.

Dim. 6 mars 2022 - 17:30
Premier League - 28e journée

Manchester City : Ederson, Walker, Stones, Laporte, Cancelo, De Bruyne (Gundogan 80'), Rodri, Silva, Mahrez, Foden, Grealish.

Manchester United : De Gea, Telles, Lindelöf, Maguire, Wan-Bissaka, Elanga (Lingard 64'), Pogba (Rashford 64'), McTominay, Fred, Fernandes, Sancho.

Buts : De Bruyne (5', 28'), Mahrez (68', 90'+2) pour Manchester City ; Sancho (22') pour Manchester United.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Sans Shaw ni Varane, positifs au COVID-19, sans Ronaldo, touché à la hanche, sans Cavani, pas encore en état de jouer, sans Rashford, sur le banc, c'est avec une attaque expérimentale que cette formation de Manchester United a débuté la rencontre face à l'actuel leader de la Premier League. Bruno Fernandes en faux 9, Elanga et Sancho sur les côtés, suffisant pour peser face à la meilleure défense du Royaume ?

Rien n'est moins sûr, et à un jeu où il suffit de marquer un but de plus que l'adversaire pour l'emporter, on ne se met pas forcément dans les meilleures conditions en encaissant d'entrée de jeu. Grealish et Silva combinent à gauche, le second centre en retrait, et de tous les joueurs bleus qui se projettent dans la surface, c'est Kevin de Bruyne qui reprend en prenant à contrepied David de Gea (5', 1-0). Pas la meilleure façon de rentrer dans le match.

Rien n'est fait cependant à ce stade, même si on espère ne pas vivre le même scénario qu'à l'aller. United n'est pas ridicule, montre quelques intentions, notamment par un Jadon Sancho remuant. Lancé par Bruno, Fred s'autorise une élimination dans la surface adverse mais son contrôle trop long le voit buter sur Ederson (8'). De l'autre côté du terrain, de Bruyne, à nouveau, percute et voit sa frappe du gauche repoussée par de Gea (17').

Même sans cumuler les opportunités, les Red Devils parviennent à revenir à hauteur sur un très beau mouvement collectif qui débute à 70 mètres du but adverse. En trois passes, les Reds se sortent de l'étau bleu et permettent à Paul Pogba d'avoir la balle au pied entre les lignes. Alors que les adversaires sont hors de position, le Français sert parfaitement Jadon Sancho dans le couloir gauche. L'Anglais provoque, repique sur son pied droit en profitant du dédoublement de Bruno, et enroule hors de portée d'Ederson, dans le petit filet opposé (22', 1-1).

La joie (ou le soulagement) sera malheureusement de courte durée, avec un second but pour les Citizens dans la foulée. Un ballon mal ressorti par la défense est repris par Foden qui passe un sombrero à Lindelöf et voit sa frappe repoussée par de Gea. La reprise de Silva est contrée devant la ligne, mais à force d'empiler les joueurs dans notre surface, City finit par prendre l'avantage lorsque de Bruyne, encore, trouve le chemin du filet (28', 2-1). Entre temps, Foden avait trouvé la barre transversale de la tête (25').

Ce but marque la fin de la récréation, car après cela, les locaux vont être intraitables et l'impression d'infériorité de Manchester United va croître au fil des minutes. Une frappe de Sancho au-dessus aurait mérité meilleur sort (42'), mais les Red Devils se procurent bien trop peu d'occasions pour espérer exister encore dans cette rencontre. En face, Foden (40') ou Mahrez (45') menacent encore de creuser l'écart avant la pause, mais cela n'arrive pas.

Au retour des vestiaires, City met la pression sans attendre, et United est incapable de ressortir le ballon de sa moitié de terrain. La meilleure occasion pour les hommes de Rangnick dans les 45 dernières minutes est un dégagement un peu bizarre de Cancelo qui coupe la course d'Elanga servi par Fred, c'est dire (60')... Les joueurs de Guardiola maîtrisent totalement leur sujet et sont impeccables dans l'attitude, quand les nôtres sont au bord de la rupture sur chaque incursion adverse.

La rupture, elle vient finalement à 20 minutes du terme avec un corner de De Bruyne depuis la gauche qui trouve Riyad Mahrez tout seul sur la ligne des seize mètres, excentré à droite. La demi-volée de l'Algérien est parfaite, déviée légèrement en plus par le tibia de Maguire, et elle va se loger dans le petit filet opposé de De Gea (68', 3-1).

La domination adverse prend encore une autre dimension, entre les Sky Blues qui font tourner sans la moindre erreur technique et sans se précipiter, et les Red Devils qui courent dans le vent. Et elle est encore confirmée au tableau d'affichage quand Mahrez, lancé à la limite du hors-jeu, n'a aucune pitié pour de Gea pour corser l'addition (4-1, 90'+2).

Voici de quoi confirmer qu'il y a toujours un monde, un système, une galaxie d'écart entre Manchester United et la place de leader de la Premier League. United descend à la cinquième place après la victoire d'Arsenal à Watford, formation contre laquelle nous avons laissé filer deux points il y a huit jours... alors que les Gunners ont joué trois matchs de moins.

Next

Manchester United rejoue le week-end prochain face à un autre candidat au Top 4, cette fois-ci le Tottenham d'Antonio Conte. Coup d'envoi à 18:30, samedi 12 mars. Retrouvez le calendrier complet ici.

Sur le forum