Old Trafford : Top 100 (19)

Histoire 2498

Alors que le club connut avec effrois la catastrophe aérienne de Munich, les corps des victimes furent rapatriés à Manchester...


Le contexte : Il y eut 21 morts après le décollage manqué et les multiples explosions de l'avion qui transportait les joueurs de United, après le match de Coupe d'Europe contre l'Etoile Rouge de Belgrade. Le club fut secoué dans ses fondements. Les victimes purent rentrer chez eux et les corps firent leur dernier voyage pour Manchester le vendredi 7 février 1958.

L'occasion : Old Trafford fut le théâtre d’une funeste scène. Les fans affluèrent pour tenter de donner un sens à la tragédie, tandis que de l'intérieur, le secrétaire assistant du club, Robert Leslie « Les » Olive, travailla courageusement pour permettre au club de faire face à cet événement. Lorsque les corps de ceux qui avaient péri arrivèrent, ils furent soigneusement déposés dans le gymnase du club - sous South Stand - où ils passèrent la nuit la plus amère qu’Old Trafford n’ait connue.

Les conséquences : Le lendemain matin, les familles des défunts purent se recueillir auprès des corps et préparer les funérailles. Lorsque les victimes furent enfin prêtes pour le repos éternel, les mancuniens défilèrent dans les rues en silence, en hommage aux cortèges de voitures transportant les défunts. Deux minutes de silence furent observées lors de chaque match de football à travers le pays, ce weekend là. United ne joua plus, naturellement, mais le football reprit le chemin d’Old Trafford, à peine 13 jours après Munich, avec un match de Coupe d'Angleterre contre Sheffield Wednesday.
Source(s) : ManUtd.com