Réserve : Sunderland 0 United 4

3868 fois


Mame Biram Diouf a inscrit un hat trick en moins de 50 minutes lors de ses débuts pour la réserve de United à Sunderland.

L'attaquant sénégalais a marqué deux buts en première mi-temps, un lob habile pour le premier, un tir brutal dans la lucarne pour le deuxième, avant de marquer un troisième juste après la pause, ce qui permet aux Reds de coller aux talons de leaders de ligue, Liverpool, qui ont perdu deux points lors du match nul 3-3 contre les troisième, Manchester City, jeudi.

La seule inquiétude de la performance éblouissante de Diouf est survenue lorsqu'il est sorti sur blessure juste avant l'heure de jeu et a été remplacé par Cameron Stewart.

Néanmoins, ce fut le moindre des soucis pour une équipe de retour à l'action, après cinq semaines sans un match, puisque Sam Hewson convertit plus tard un pénalty pour accroître la détresse des champions en titre.

Diouf a montré ses intentions tôt dans le match quand sa frappe puissante fut détournée juste au dessus de la barre, mais la délivrance vint quand un long ballon de Matty James trompa le défenseur hésitant David Brown, ce qui donna à Diouf le demi mètre dont il avait besoin pour prendre la balle et accélérer vers les buts. Même si le gardien Trevor Carson sortit de sa ligne pour fermer l'angle, l'attaquant finit tranquillement son action au deuxième poteau.

Les opportunités furent rares pour le reste de la première période, avec un jeu se déroulant surtout au milieu d'un terrain abîmé. Malgré les conditions contraignantes, le capitaine Corry Evans fut remarquablement en jambes puisqu'il empêcha toute possession pour Sunderland.

Gabriel Obertan parcourut le flanc gauche de l'attaque mais sa frappe passe au ras du poteau, alors que United cherchait à achever les adversaires avec un deuxième but, mais le Français participa quand le but arriva avant la pause. La passe approximative de James semblait destinée à finir en six mètres, mais Obertan parvint à la récupérer et à centrer, où Diouf, attentif, la frappa fort en haut du filet de Carson.

Les espoirs d'un retour de Sunderland ont été supprimés trois minutes après la pause. Après un bon travail sur la gauche, Danny Welbeck pénétra dans la surface, où Diouf reprit un une-deux avec Ollie Norwood. Même s'il paraissait hors jeu d'un mètre, la frappe du gauche de l'attaquant finit dans les filets, concluant ainsi un superbe hat trick varié.

Peu après, il fut remplacé suite à un coup reçu, perturbant ainsi la cohésion de l'attaque de United. Sunderand commença à se réveiller et, après 53 minutes, Ben Amos fit son premier arrêt important, après un lob dévié de Roy O'Donovan qui obligea le gardien United à une impressionnante détention.

Tout de suite après, United était à nouveau sur le front de l'attaque. Obertan utilisa encore sa vitesse pour prendre la balle, mais cette fois sa passe appuyée vers Stewart se termina par une frappe puissante du joueur de 18 ans dans le petit filet. Un quatrième but n était pas loin, et la balle en profondeur de James permit à Welbeck de courir vers le but. Il fut fauché par Carson dans la surface, et Hewson, entré à la place de Norwood, marqua avec sang froid.

Puis, Amos fut beaucoup sollicité, d'abord pour repousser une frappe du bout du pied de Nahtan Luscombe, puis pour dégager superbement une tête de Michael Kay. Même si Sunderland finit le match avec la possession de balle, United eut le dernier mot puisque Welbeck s'engagea dans une course puissante sur la gauche, avant de placer un tir au ras du second poteau.

Pas loin d'un match cinq étoiles pour les Reds en terme de buts, surtout après une telle pause entre les derniers matchs qui satisfera Messieurs Solskjaer et Joyce sans aucun doute, alors qu'un certain Monsieur Ferguson se sera sans aucun doute permis de sourire à la nouvelle de la forme étincelante de sa nouvelle recrue face aux buts.

United: Amos; Gray, De Laet, Gill, Dudgeon; Norwood (Hewson 63), C Evans (Macheda 73), James, Obertan; Welbeck, Diouf (Stewart 57).
Source(s) : manutd.com