Butt voit Scholes prolonger son retour

Equipe première 3016

Paul Scholes n’a toujours pas décidé s’il prolongeait son retour à United pour la saison prochaine.


Mais un de ses plus proches amis – l’ancien milieu des Red Devils Nicky Butt – ne serait pas surpris si le vétéran faisait encore partie de l’équipe première quand la saison 2012/2013 démarrera en août.

Scholes a remonté le temps depuis qu’il a surpris le monde du football en sortant de sa retraite et en jouant dans le derby face City en FA Cup le mois dernier.

Le joueur de 37 ans a participé à chaque match de United depuis son retour et en six matchs il a montré pourquoi il était tant loué par tant de monde tout au long de sa glorieuse carrière.

Il a marqué contre Bolton et a été un sérieux prétendant pour être désigné homme du match contre Liverpool, Stoke et Chelsea.

Lorsque les médias ont eu leur première opportunité de questionner Ferguson sur des futurs plans pour Scholes, le manager de United avait donné une réponse sec : "C’est jusqu’à la fin de la saison".

Mais cela ressemble à une situation de "wait-and-see" pour Scholesy, le natif de Salford et élevé à Middleton, avec les Reds maintenant presque certains de lui offrir un nouveau contrat de 12 mois.

Et Butt a révélé en exclusivité au M.E.N. Sport qu’il ne serait pas surpris si Scholes continuait.

"Je ne sais pas ce que Paul pense réellement. Paul c’est Paul", a déclaré l’ancien milieu international Butt.

"Si il pense que le temps est venu d’en finir à nouveau, c'est ce qu’il fera. S’il pense qu’il peut continuer, il le fera."

"Vu la manière dont il joue en ce moment, il doit sûrement penser qu’il peut jouer au-delà de la fin de la saison."

"Bien sûr vous ne savez jamais ce qui peut se passer."

"Il peut contracter une blessure ou perdre la forme mais la façon dont il joue en ce moment, il doit considérer l’éventualité de continuer."

"Mais je ne sais pas ce qu’il pense. Je lui ai parlé en début de semaine et je lui ai carrément demandé s’il continuait et il m’a juste répondu qu’il ne savait pas !"

"Je connais Paul depuis que nous avons 12 ans et je pense qu’il m’aurait dit s’il le savait. Mais je pense qu’il veut juste prendre ces trois mois comme ils viennent et ensuite voir."

"C’est comme ça que Scholesy a toujours été, c’est 'prendre chaque jour comme il vient' avec lui.

"Mais si vous me demandez maintenant, je vous dirais qu’il restera un an supplémentaire au mois."

"Je crois qu’il peut jouer 12 mois de plus sans aucun doute et peut-être même deux ans. Je pense qu’il devrait aller au-delà de la fin de la saison."

"Chaque fois que je l’ai vu jouer depuis son retour, il a été très bon."


Butt a quitté United en 2004 pour rejoindre Newcastle et en 2010 il a annoncé sa propre retraite du football anglais bien qu’il soit allé jouer pour la Chine du Sud avant de mettre un terme à sa carrière en mai dernier.

Il a joué dans les jubilés de Gary Neville et Scholes l’an dernier à Old Trafford, apparaissant dans la formation du New York Cosmos d’Eric Cantona.

Même s’il a aidé à dire un dernier au revoir aux jours de footballeur de son pote, Butt a toujours pensé que Scholes avait pris la mauvaise décision.

"Quand j’ai pris ma décision, c’était différent de Paul", déclare-t-il. "C’était une décision différente pour moi parce que je perdais la flamme."

"Mon jeu a toujours été de rentrer sur la pelouse et de tacler."

"Récupérer le ballon n’importe où où il était et le donner aux joueurs qui ont le flair."

"Tu ne peux plus faire ça quand tu vieillis. Quand tes jambes commencent à faiblir, il est impossible de gambader comme tu en avais l’habitude."

"Ça a été la même chose pour Gary Neville. Tu ne peux plus te porter vers l’avant et faire le va-et-vient le long de la ligne à un certain âge. Tu dois l’accepter et prendre une décision."

"J’ai trouvé cela facile parce que je ne pouvais pas faire ce que j’avais l’habitude de faire et cela ne m’amusait plus."

"Mais Scholesy est un joueur différent. Oui il peut faire le sale boulot et mettre le bleu de chauffe, tu ne fais pas une carrière à United sans être capable de le faire."

"Mais quand tu peux trouver incroyablement l’espace comme il le fait, tu n’as pas à user de tes jambes dans les mêmes proportions."

"Quand tu joues bien et que toutes les choses vont bien comme c’était et est encore le cas, il n’y a pas de raison de tirer sa révérence. Il a encore tellement à offrir. C’était la bonne décision de revenir et, en termes de capacités, il peut d’ores et déjà continuer. "


De plus, Butt soutient que le retour de Scholes est arrivé juste à temps.

"Je pense que Paul a pris la courageuse mais bonne décision de sortir de la retraite. C’est une bonne chose qu’il ait réalisé son erreur de se retirer et de la réparer", déclare-t-il.

"S’il était resté sur sa décision jusqu’à la fin de la saison, il ne serait jamais revenu."

"Tu ne peux être en dehors des terrains pendant un an au niveau où Paul est et espérer revenir."

"S’il ne l’avait pas fait au moment où il l’a fait, cela aurait été une évidence, il n’aurait pas pu revenir sur sa décision. Je suis tellement content qu’il l’ai fait au moment où il l’a fait. "


Les fans de United savourent un retour inespéré et la plupart espèrent que cela va davantage se développer en un retour sur le long terme. Mais les cyniques avancent que le retour du vétéran de 37 ans va barrer la progression de Tom Cleverley et dans un futur proche celui de Paul Pogba.

Butt, cependant, rejette les préoccupations des sceptiques.

"Je ne crois pas que le parcours de Tom Cleverley sera bloqué par le retour de Scholesy", ajoute-t-il. " Tu regardes l’histoire avec Sir Alex Ferguson et tu vois qu’il ne ferait pas cela. Giggs en est le parfait exemple, il a su saisir sa chance quand on lui a offerte."

"Lee Sharpe était la superstar des ailes à l’époque et tu ne pouvais pas imaginer qu’il serait poussé vers la sortie. En ce temps, tu aurais imaginé qu’il avait 10-15 ans de carrière devant lui à Old Trafford."

"Mais quand Giggsy s’est imposé, Sharpie a dû s’en aller."

"Tu ne pouvais pas imaginer Paul Ince s’en aller ou encore Andre Kanchelskis, mais le boss nous a fait la place à moi et David Beckham."

"J’étais à des années-lumière de penser que nous étions assez bons pour prendre leurs places mais le manager nous a donné sa confiance et nous l’avons fait."

"Nous avons remplacé ces joueurs mais nous avons aussi tellement appris d’eux quand ils étaient là. Et après qu’ils soient partis, j’ai appris de Roy Keane."

"Tom a certainement regardé Scholesy pendant des années et avoir Paul de retour ne peut que l’aider. Comme j’ai fait avec Incey, tu regarde leu jeu, tu étudies comment ils se déplacent et la manière dont ils gèrent leurs tâches. Cela ne peut qu’être un gros, gros bonus pour Tom de voir ça."

"C’est la meilleure des situations pour United que d’avoir de jeunes loups comme Cleveley mais aussi un joueur comme Paul Scholes."




Sur le forum


Source(s) : M. E. N.