Report : Sunderland 0 United 1

Manchester United a remporté une victoire difficile mais très précieuse sur le terrain de Sunderland, pour prolonger son entame record en Barclays Premier League.

Sam. 16 mars 2013 - 18:30
Premier League - 30e journée

La frappe de Robin van Persie déviée à la 27e minute par Phil Bardsley et Titus Bramble dans leur propre but aura été l'unique réalisation du match. Désormais, United est la seule équipe de l’Histoire à avoir remporté 25 de ses 30 premières rencontres dans une saison de l’élite anglaise.

Dominateurs lors de la première période, les Red Devils auraient sans doute pu aggraver le score, mais leurs hôtes du jour, en lutte pour le maintien, sont parvenus à les tenir en respect pendant de longues périodes.

Ayant déjà en tête le "replay" de quart de finale de FA Cup, lundi face à Chelsea, Sir Alex Ferguson avait indiqué qu’il ferait sans doute tourner son effectif, au c½ur d’une période très chargée.

Wayne Rooney, Rio Ferdinand, Ryan Giggs et Chicharito étaient laissés au repos, tandis que Patrice Évra pouvait souffler, débutant la rencontre sur le banc.

Cela offrait une deuxième titularisation consécutive à Alexander Büttner, à gauche d’une défense composée de Chris Smalling et Nemanja Vidic, avec Rafael côté droit, devant David De Gea. Michael Carrick était associé à Anderson dans l’entrejeu, encadrés par Antonio Valencia et Ashley Young, alors que Shinji Kagawa évoluait en soutien de Robin van Persie.

PREMIÈRE PÉRIODE :

L’attaquant néerlandais, pas très en réussite face au but ces derniers temps en club, se procurait la première occasion du match, mais sa reprise de la tête sur un centre de Rafael était facilement captée par Simon Mignolet.

Si Sunderland bénéficiait parfois de situations dangereuses, à l’image d’un mauvais dégagement de David de Gea dont Danny Graham ne parvenait pas à profiter, les Black Cats étaient dominés dans cette entame de rencontre.

Phil Bardsley était pénalisé pour une main à la limite de sa surface, mais la frappe de Young était trop généreuse sur le coup franc résultant. C’était ensuite à Büttner de s'illustrer, concluant un raid solitaire d'un tir du bout de l'orteil repoussé par Mignolet.

Le gardien belge ne pouvait toutefois rien faire à la demi-heure de jeu, lorsque Van Persie se présentait côté gauche et temporisait, avant d’adresser un tir dévié par Phil Bardsley, puis converti bien malencontreusement par la cuisse de Bramble, trompé par la vitesse et la trajectoire du ballon.

Van Persie célébrait cette ouverture du score, même si ce but sera sans aucun doute attribué au défenseur de Sunderland. Mais peu important le nom sur le tableau de marque : United prenait l’avantage et se rapprochait encore davantage d’un nouveau succès historique.

Hués par leurs supporteurs frustrés, les Black Cats ne parvenaient toutefois pas à se défaire d’une mainmise grandissante des Red Devils. Malgré la sortie de Rafael pour Jonny Evans, les occasions s’enchaînaient, notamment par Young, auteur d’un bon coup franc, ou Van Persie, d’une frappe à ras de terre au premier poteau, ou encore Anderson, qui manquait de peu de convertir un bijou de passe signée Kagawa.

Van Persie se procurait deux occasions franches de doubler la mise en toute fin de première période, d’abord sur un coup franc que Mignolet repoussait en corner, puis sur une reprise de volée concluant une magnifique combinaison avec  Carrick.

Sunderland pouvait s'estimer chanceux de rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard, et c’est avec un visage bien plus conquérant que les hommes de Martin O’Neill débutaient la seconde mi-temps.

DEUXIÈME PÉRIODE :

L’ancien Mancunien John O’Shea était averti pour une faute sur Van Persie, dont le coup franc manquait le cadre d’une position prometteuse. L’international néerlandais recevait ensuite à son tour un carton jaune, pour un pied haut face à Craig Gardner.

Les fans des Black Cats donnaient de la voix et en étaient récompensés par une bonne action de Stéphane Sessègnon, bien repris par Evans. Sur le corner résultant de cette intervention, le jeu était arrêté suite à une collision aérienne entre De Gea et Vidic, mais les visiteurs étaient bougés par la débauche d’énergie de Sunderland.

Repositionné en latéral droit après l’entrée en jeu d’Evans, Smalling réalisait un magnifique dégagement de la tête pour empêcher Graham de reprendre un centre d’Adam Johnson, avant une parade signée De Gea sur un tir de l’ancien joueur de  Manchester City. Acculés, les Red Devils se procuraient une rare occasion lorsque le centre de Büttner était dégagé par Bramble juste devant Kagawa.

Bardsley se montrait de nouveau dangereux sur une reprise de volée qui s'envolait, après avoir été averti pour un tacle à retardement sur Büttner. Le latéral néerlandais réagissait en propulsant une frappe du pied droit sur laquelle Mignolet devait s’employer. Quelques secondes plus tard, Vidic manquait de précision pour placer sa tête sur corner.

Alors que les Red Devils poussaient pour sceller le résultat, Danny Welbeck remplaçait Kagawa et Anderson cédait sa place à Tom Cleverley, mais la quête d’un deuxième but se transformait en volonté de conserver le score.

Sunderland multipliait les ballons aériens, mais Vidic, Evans, Smalling et Büttner veillaient au grain, tandis que De Gea s’est montré décisif lorsque Graham offrait aux hôtes leur premier tir cadré de la partie. Van Persie passait tout près de faire trembler les filets en fin de match, Mignolet remportait son duel.

Les hommes de Sir Alex Ferguson ont livré des prestations plus convaincantes qu’aujourd’hui, mais les chiffres sont implacables : 30 matches, 25 victoires, et 18 points d'avance sur Manchester City, en attendant la rencontre des champions en titre face à Newcastle.


United : David De Gea, Alexander Büttner, Chris Smalling, Rafael (Jonny Evans, 33'), Nemanja Vidic, Shinji Kagawa (Danny Welbeck, 79'), Anderson (Tom Cleverley, 84'), Michael Carrick, Antonio Valencia, Ashley Young, Robin van Persie.

Sur le forum