Report: Sunderland 1 United 2

1576 fois


Manchester United a retrouvé le chemin de la victoire à Sunderland grâce à un magnifique doublé d'Adnan Januzaj.

Âgé de 18 ans, le Belge était titularisé pour la première fois en Barclays Premier League. Après l'ouverture du score par Craig Gardner en tout début de match, Januzaj a égalisé à la 55e minute avant de doubler la mise sept minutes plus tard.

Tout avait pourtant mal commencé pour United. Après un centre d'Emanuele Giaccherini, Phil Jones dégageait directement sur Nemanja Vidic. Le ballon ainsi contré retombait dans la trajectoire de Gardner, qui ne laissait aucune chance à David De Gea.

Surpris dès l'entame, les Red Devils reprenaient difficilement leurs esprits. La première tentative était signée Januzaj avec une jolie frappe toute proche du cadre. Nani s'essayait également avec une belle reprise de volée sur un long centre d'Evra. Mais c'est David De Gea qui sauvait United d'un magnifique réflexe sur une tête de Giaccherini. Juste avant la pause, l'Italien était tout près de faire mouche à bout portant mais sa reprise était trop enlevée. Au retour des vestiaires, le vent avait tourné et United ne tardait pas à concrétiser par l'intermédiaire de Januzaj. Le Belge laissait d'abord sur place le gardien Keiren Westwood après un excellent centre de Patrice Evra. Mais le meilleur était à venir. Après un centre de Nani mal sorti de la tête par John O'Shea, Januzaj ajustait une reprise de volée du gauche croisée, qui venait se nicher dans le soupirail gauche de Westwood. Sonnés, les Black Cats auraient même pu encaisser un troisième but en fin de match mais Robin van Persie, une fois n'est pas coutume, perdait son duel face au gardien.

L'analyse du match:

Le match : Bousculé en début de match par des Black Cats toutes griffes dehors, dans un Stadium of Light remonté comme un coucou, United a fait le dos rond avant de renverser la vapeur. David De Gea a d'abord sorti une parade décisive face à Emanuele Giaccherini. La physionomie du match aurait pu être bouleversée si ce dernier n'avait pas vendangé une autre occasion juste avant la pause. En seconde période, Adnan Januzaj a su saisir sa chance. Sunderland avait laissé passer le train.

Les buts : Sur le premier but, Januzaj décale Evra qui lui rend la politesse. Le Belge frappe du droit sans se poser de question et bat Keiren Westwood. Sept minutes plus tard, John O'Shea dégage comme il peut de la tête un centre de Nani. Le ballon retombe côté gauche dans la surface, Januzaj ajuste sa reprise de volée croisée et trompe à nouveau le portier. Pied droit, pied gauche, même résultat.

Le joueur : Adnan Januzaj a envoyé un petit message au monde du football. Outre ses réalisations, le jeune homme de 18 ans s'est illustré sur chaque aile et a failli ouvrir la marque d'une belle frappe en première période. Seule bémol, un carton jaune pour plongeon dans la surface, mais ce n'est pas ce que l'on retiendra. Pour le reste, on notera la bonne copie de l'entrejeu mancunien, qui a repris la main après l'ouverture du score, et la magnifique claquette de David De Gea sur la tête de Giaccherini.

En filigrane : Une fois dévoilée la feuille de match, tout le monde attendait avec impatience de voir si le jeune Belge serait à la hauteur. Celui-ci n'a pas déçu. Mais n'oublions pas qu'avant ses deux coups d'éclat en deuxième période, il a fallu un bel effort collectif pour remettre l'équipe en selle, alors que Rio Ferdinand et Marouane Fellaini étaient absents.

En face : Sunderland a démarré fort et aurait même pu compter deux buts d'avance à la pause. Mais les hommes de Kevin Ball ont beaucoup donné en première période. Peut-être trop. Après le deuxième but mancunien, les locaux n'avaient plus de jus et n'ont plus vraiment réussi à inquiéter United.

L'action du match : Le joli une-deux de Januzaj avec Evra. Le Belge a juste le temps d'avancer et de frapper en plein élan pour fusiller Westwood. Le moment charnière du match, et une façon idéale de signer son arrivée en Premier League.

En tribune : L'ouverture du score a fait rugir de plaisir le Stadium of Light, ce qui a galvanisé les locaux pendant une demi-heure. La tribune mancunienne a pu admirer la sublime claquette de De Gea et les deux buts de Januzaj, qui ont dû alimenter les conversations dans les bus retour en direction de Manchester.
Source(s) : Manutd.com