Report : United 1 Shakhtar 0

1671 fois


Après un début de première mi-temps compliqué, United a su prendre la mesure de son adversaire pour s'imposer grâce à un but de Phil Jones à la 67e minute. Ce succès permet à United de conclure idéalement la phase de groupes et d'aborder sereinement les huitièmes de finale.

Surpris à domicile deux fois de suite la semaine dernière à Old Trafford, les hommes de David Moyes ont renoué avec la victoire. Ce succès acquis de haute lutte face à une féroce équipe ukrainienne devrait leur redonner confiance avant le déplacement de ce week-end à Aston Villa.

Bien en place, le Shakhtar contrôlait les débats en première période, et les deux meilleures cartouches d'United étaient gâchées par Ashley Young. On retiendra ce lob manqué de peu après une louche lumineuse de Ryan Giggs, alors que Young avait fait le plus dur en déposant Dario Srna et que Wayne Rooney était seul devant le but vide.

Adnan Januzaj allumait la mèche en frappant sur Andriy Pyatov, puis Rooney ajustait un coup franc sournois qui frôlait le poteau gauche du portier. Mais le Shakhtar ne se laissait pas impressionner. Bien décalé par Taison au deuxième poteau, Alex Teixeira semait la pagaille dans la surface pour titiller David De Gea. Teixeira, toujours lui, détroussait ensuite Rio Ferdinand, qui se rattrapait in extremis en contrant la frappe de Fred dans la continuité de l'action.

En début de seconde période, un coup de froid s'abattait sur Old Trafford lorsqu'une frappe de Yaroslav Rakitskiy déviée par Phil Jones touchait le poteau d'un De Gea battu. United ripostait aussitôt par Shinji Kagawa puis Rooney. Mais c'est l'entrée en jeu de Robin van Persie et Tom Cleverley qui allait éclaircir l'horizon mancunien.

Sur un corner du Néerlandais mal négocié par la défense, le ballon retombait dans les pieds de Phil Jones qui se faisait un malin plaisir d'allumer Pyatov aux huit mètres. C'en était fait, ou presque, des velléités ukrainiennes, et seule une frappe du gauche de Srna venait troubler la tranquillité de De Gea en fin de match.

Dans l'autre rencontre du groupe, le Bayer Leverkusen s'imposait pour rafler la deuxième place au nez et à la barbe du Shakhtar, qui jouera en UEFA Europa League.

L'analyse : Les Red Devils finissent le boulot

Le match :
Sans parvenir à nous faire rêver autant qu'il y a deux semaines à la BayArena, United a prouvé une fois de plus sa solidité sur la scène européenne. Les Red Devils ont assuré leur première place du Groupe A grâce à un but de Phil Jones. Un résultat logique même si les deux équipes ont eu plusieurs occasions non concrétisées à leur actif. Shinji Kagawa a été titularisé au poste qu'il affectionne, juste derrière l'avant-centre, tandis qu'Adnan Januzaj a fêté sa première titularisation en Champions League.

Le but : La lumière est venue d'un corner de Robin van Persie fraîchement entré en jeu. Le ballon, après avoir rebondi au premier poteau sur un grappe de joueurs, parmi lesquels Jonny Evans, atterrissait directement dans les pieds de Jones, qui atomisait Andriy Pyatov d'une demi-volée imparable. Une action qui n'est pas sans rappeller le but de Jones en Coupe de la Ligue face à Norwich City.

Les joueurs clés : Phil Jones a tiré son épingle du jeu au milieu, travaillant sans relâche pour la cause mancunienne et laissant exploser sa rage sur le but. Alex Büttner a tenu sa place dans le couloir gauche. Dans le studio MUTV Lee Sharpe et Lou Macari ont été bluffés par Januzaj et Jonny Evans

En filigrane : Après deux revers consécutifs à la maison contre Everton et Newcastle, United avait la pression et devait à tout prix assurer sa première place du Groupe A pour éviter un choc prématuré avec une grosse cylindrée comme le Bayern dès les huitièmes. Wayne Rooney, qui revenait d'un match de suspension, a porté le brassard de capitaine. C'est la troisième fois qu'il recevait cet honneur depuis l'arrivée de David Moyes.

En face : Donetsk a longtemps frustré United par sa possession du ballon. Le gang des Brésiliens du Shakhtar a bousculé la défense mancunienne par ses percussions. Mais le but de Phil Jones a mis un coup de bambou aux Mineurs, qui abandonnent leur deuxième place au profit du Bayer Leverkusen.

L'action du match : Une combinaison astucieuse entre Ashley Young et Rooney côté gauche a débouché sur une reprise de Kagawa. Prudent, Pyatov a préféré détourner en corner avant d'attendre de voir si la frappe était cadrée.

Dans les tribunes : La tribune de Stretford End a mis l'ambiance en entonnant différentes versions de la chanson des "12 Cantona" et en signifiant bruyamment son soutien au manager. D'autres troupes de fans ont crié de joie un peu vite en pensant que le coup franc de Rooney dans le petit filet avait fait mouche
Source(s) : Manutd.com