Report : Crystal Palace 0 United 2

1528 fois


Robin van Persie et Wayne Rooney ont marqué en l'espace de six minutes pour offrir la victoire à Manchester United sur Crystal Palace.

Le penalty du Néerlandais était rapidement suivi d'une volée imparable de son partenaire de l'attaque pour venir à bout d'hôtes combatifs, et les buts étaient un soulagement pour les Red Devils alors que leur possession du ballon n'avait pas été récompensée jusque-là.

Palace résistait à la pression de United en première période, la frappe enroulée de Rooney depuis l'entrée de la surface étant détournée de la tête sous sa barre transversale par Damian Delaney, alors que la tête de Nemanja Vidic au rebond passait juste au-dessus. David De Gea n'était pas inquiété mais il était suffisamment alerte pour détourner un tir dévié par Chris Smalling, tandis que Marouane Fellaini manquait une occasion juste avant la pause lorsque le Belge, de retour dans l'équipe pour la première fois depuis le 4 décembre, tirait à côté du but après une belle passe de Juan Mata.

Palace allait de l'avant en début de seconde période, mais la rencontre basculait à la 62e minute suite à une faute du buteur des Aigles Marouane Chamakh sur Patrice Evra à l'entrée de la surface qui offrait un penalty transformé par Van Persie. Une frappe enroulée de Cameron Jerome obligeait De Gea à plonger sur sa gauche avant qu'Evra ne centre en retrait pour Rooney, qui marquait d'une superbe reprise de volée depuis l'intérieur de la surface.

Van Persie touchait la barre alors que United tentait de tuer le match, et De Gea était à nouveau en action sur une tentative de Yannick Bolasie dans une surface de réparation bondée. Mais United s'emparait des trois points et de la sixième place au classement.

L'analyse : United infiltre Palace

Le match : alors que United a dominé la première période sans être récompensé, Palace a pris confiance en début de seconde mi-temps mais son dur travail a été anéanti par la faute de Marouane Chamakh sur Patrice Evra. Le but qui s'en suivait sur penalty a modifié la physionomie du match, et même si les hôtes ont testé David De Gea deux ou trois fois, Wayne Rooney a exécuté un magnifique reprise de volée pour couper les ailes des Aigles pour de bon. Avant le penalty, United a manqué d'un peu de tranchant au vu de sa possession du ballon, ce qui aurait pu devenir plus préoccupant si l'erreur de Chamakh n'avait pas entamé la confiance croissante de Palace. United a su parfaitement bien exploiter cette erreur.

Les buts : après des penalties manqués dans le nord de Londres mercredi en Champions League, Robin van Persie a montré au sud de la Tamise comment il fallait s'y prendre en prenant à contre-pied le gardien de but de Palace Julian Speroni pour envoyer le ballon dans le soupirail. La volée de Rooney fut un chef-d'oeuvre, la technique, l'équilibre et la puissance ne laissant aucune chance au portier adverse.

En vedette : 24 heures seulement après l'annonce de son nouveau contrat, Rooney a prouvé en quoi il va être si important pour le club dans les années à venir. Sa performance percutante a donné le rythme aux Red Devils dès le coup d'envoi, mais Van Persie a saisi l'occasion de faire pencher la rencontre en faveur de son équipe. Patrice Evra fait rarement les gros titres comme Wayne ou Robin, mais le Français est à l'origine des deux buts, et il a écarté le danger de Palace grâce à une défense efficace.

En filigrane : le match a vu Rooney, Van Persie, Juan Mata et Adnan Januzaj être alignés d'entrée pour la première fois ensemble. La façon dont ce quatuor offensif allait évoluer était l'intrigue de la soirée, et Januzaj a collé la ligne de touche côté gauche tandis que Mata jouissait d'une liberté de mouvement sur toute la largeur du terrain. Chris Smalling avait l'autorisation d'effectuer plusieurs percées sur l'aile droite mais il n'a pas délivré de centres dangereux, alors que Marouane Fellaini a joué plus haut qu'avant ses deux mois d'absence.

En face : les équipes entraînées par Tony Pullis sont généralement disciplinées, bien organisées et vives, et Palace n'a pas fait exception à la règle. Le plan consistait à résister à la pression pour frustrer United, mais Tom Ince a été une menace lorsque les hôtes se sont portés vers l'avant. Le penalty de Van Persie a entraîné une vive réponse, alors que le second but a complètement éteint les hôtes.

L'action du match : en première période, une longue phase de possession s'est conclue par un ballon lobé de Van Persie pour Januzaj, qui trompait astucieusement Speroni, mais le but était refusé après que le ballon a apparemment été contrôlé de la main, sans la moindre contestation de United.

En tribune : les fans des Red Devils ayant effectué le long déplacement dans le sud de Londres ont offert un énorme soutien vocal à leur équipe, tandis que certains supporters locaux ont fait passer un mauvais moment à Rooney sur quelques corners en première période.
Source(s) : Manutd.com