Report : United 2 West Ham 1

2911 fois


Wayne Rooney a joué à la fois le rôle du bon et de la brute ce samedi à Old Trafford, dans la victoire durement acquise des Red Devils face aux Londoniens de West Ham.

Le capitaine mancunien a inscrit le premier but du match dès la 5ème minute de jeu, et Robin Van Persie a accru l'avance des Reds un quart d'heure plus tard, mais la réduction de Diafra Sakho toujours avant la pause a été synonyme de sueurs froides jusqu'au bout pour les hommes de Louis Van Gaal qui ont joué la dernière demi-heure en infériorité numérique.

Avec les jeunes Luke Shaw et Paddy McNair en défense pour leurs grands débuts en match officiel sous les couleurs de United, les Mancuniens ont pris un excellent départ, prenant immédiatement leur adversaire à la gorge. A la 5ème minute de jeu, Rafael déboulait sur l'aile droite et adressait un excellent centre à Wayne Rooney, qui décroisait parfaitement sa frappe en première intention pour trouver la lucarne opposée d'un Adrian trop court.

Les Hammers auraient pu revenir à hauteur sans attendre alors qu'une passe en retrait désastreuse de Blind trouvait idéalement Enner Valencia dans la profondeur. Cela dit, le joueur équatorien, impressionnant lors de la dernière Coupe du Monde, forçait trop sa frappe et celle-ci s'envolait dans Stretford End.

United reprenait sa marche en avant, avec notamment un Falcao et un Di Maria très actifs, mais c'est de nouveau Wayne Rooney qui se mettait en évidence avec une frappe bloquée par James Tomkins après un nouveau très bon travail de Rafael, excellent en première période.

Il ne fallut pas attendre très longtemps cependant pour voir United doubler son avance. Alexandre Song, trop lent à dégager son camp, fut surpris par Ander Herrera qui vint le tacler à une trentaine de mètres de son but. Le ballon tomba dans les pieds de Falcao qui, altruiste, préféra servir Van Persie sur sa droite. Le Hollandais feinta Winston Reid avant de croiser une frappe du droit imparable hors de portée d'Adrian.

West Ham était complètement dépassé, comme en témoigna également ce mouvement très fluide impliquant Van Persie et Herrera, lequel décala Di Maria à l'entrée de la surface sur son pied gauche... mais l'Argentin ne parvint pas à ajuster sa frappe puissante qui passa complètement hors cadre!

La sanction fut immédiate puisque sur l'action suivante côté Hammers, les Londonient obtinrent un corner frappé de la droite vers la gauche. De Gea, sorti un peu à l'aventure, n'aida pas vraiment sa défense sur le coup. La tête d'Enner Valencia heurta sa barre transversale, et Diafra Sakho fut le plus prompt à réagir pour terminer le travail, malgré la présence dans les barres de Falcao, Van Persie et Herrera.

La seconde période démarra sur un rythme moins vivant, les Mancuniens ne cherchant pas forcément à accroître leur avance. Cela dit, Adrian dut rester en alerte pour détourner en corner une frappe de Falcao déviée à l'entrée de la surface. De Gea eut également un bon arrêt à faire sur une frappe puissante mais dans un angle fermé de Sakho, qui avait réussi à se défaire du marquage de Shaw.

La demi-heure de jeu fut autrement plus difficile à gérer pour les Red Devils, avec l'expulsion à 30 minutes du terme du capitaine Wayne Rooney. Sur une offensive mancunienne, United réclama une faute de main en dehors de la surface mais Lee Mason décida de laisser le jeu se poursuivre, pour la plus grande colère de notre numéro 10. Celui-ci revint à toutes jambes pour tenter de couper le contre londonien avec une faute que d'aucuns qualifieraient de tactique, mais mit beaucoup trop de coeur à l'ouvrage et envoya valser Stewart Downing d'un grand coup de pied plutôt que d'un simple croc-en-jambe. L'arbitre, tout proche de l'action, n'eut pas vraiment d'autre alternative que d'exclure Rooney, sans vraiment trop de contestation émise par Van Gaal et son staff.

Des boulevards commençaient à se former dans la défense rouge, mais les Hammers ne surent en profiter. Sakho, encore lui, envoya une tête puissante dans le petit filet de De Gea. Falcao dut laisser sa place à Darren Fletcher pour tenter de contenir les assauts des visiteurs, tandis qu'Herrera quittait également la pelouse, mais sur blessure en l'occurrence, remplacé par Antonio Valencia.

United parvint à conserver le résultat jusqu'au terme de la partie, avec cela dit une énorme frayeur dans les 5 dernières minutes avec un but refusé à Kevin Nolan pour un hors-jeu de quelques centimètres après qu'il ait été trouvé par un très bon centre depuis la droite de l'ex-Gunner Carl Jenkinson. Le bizut Paddy McNair ne fut pas étranger au gain des trois points, avec une performance très satisfaisante et des interventions capitales dans le money time.

Il faudra faire preuve de plus de rigueur pour espérer triompher d'un adversaire a priori autrement plus redoutable la semaine prochaine, à savoir Everton, également à Old Trafford.

Source(s) : Manchester Devils, ManUtd.com