Report : United 1 Crystal Palace 0

1673 fois


Manchester United retrouve le goût de la victoire face à Crystal Palace à Old Trafford grâce à l’entrée fracassante de Juan Mata en seconde période.

Le milieu espagnol n'était sur le terrain que depuis deux minutes qu'il trompait le gardien de Palace. Auteur d'un tir sur le poteau quelques instants plus tard, il permettait à United de l'emporter, les Red Devils ne parvenant pas à prendre un ascendant plus important.

À cause des nombreuses absences, Louis van Gaal était contraint d’aligner Daley Blind en défense centrale, aux côtés du jeune Paddy McNair, pour une onzième charnière différente en autant de journées de Barclays Premier League. Michael Carrick, titularisé pour la première fois de la saison, suppléait le Néerlandais dans l'entrejeu.

PREMIERE PERIODE :

Adnan Januzaj allumait une première mèche de l’entrée de la surface dès la 2e minute. À la 26e, Wayne Rooney tentait sa chance de loin, mais ce n’était pas cadré. Dans la foulée, Luke Shaw transperçait la défense de Palace et son tir était détourné de justesse en corner par Julian Speroni.

Après 36 minutes, un centre fuyant de Yannick Bolasie faisait passer un frisson dans les travées d’Old Trafford. Puis une mésentente dans la défense centrale expérimentale offrait une grosse opportunité à Fraizer Campbell, mais l’ancien Red Devil envoyait son lob au-dessus. United rentrait aux vestiaires à 0-0 au terme d’une première période pas toujours bien maîtrisée.

DEUXIEME PERIODE :

Dès la reprise, un coup franc côté gauche d’Angel di Maria mal renvoyé par la défense de Palace échouait sur Robin van Persie, qui contrôlait et tirait, mais Speroni se couchait bien. À la 53e minute, une nouvelle tentative de Rooney passait tout près du poteau. United accentuait la pression, à l’image de cette magnifique tête de Marouane Fellaini sur un corner de Rooney, dégagée sur sa ligne par Paddy McCarthy (57e). Même situation cinq minutes plus tard mais, cette fois, la tête du milieu belge, gêné par un ceinturage évident de son adversaire direct, passait au-dessus.

Januzaj était remplacé par Juan Mata, qui ne mettait que quelques instants pour ouvrir le score : suite à un relais avec di Maria, le meneur espagnol frappait des 16 mètres. Légèrement dévié, son tir terminait au fond des filets, pour le plus grand soulagement d’Old Trafford (67e).

Malgré une tête de Carrick (75e), les Red Devils ne faisaient pas plus fructifier leur nette domination en seconde période. Un nouveau tir de Campbell était contré par Carrick, repositionné en défense centrale en fin de partie. Puis Mata était à quelques centimètres de réussir le doublé, mais son tir fracassait le poteau droit d'un Speroni cloué sur place (83e). Présent sur le rebond, van Persie ne cadrait pas. À deux minutes du terme, c’était au tour de Rooney de tirer à côté, à la suite d’un déboulé sur l’aile gauche. Si United ne s’est pas totalement rassuré, les trois points décrochés font du bien au moral avant la trêve internationale et, surtout, deux semaines avant un nouveau déplacement périlleux sur le terrain d'Arsenal.

United : De Gea ; Valencia, McNair (Fletcher 90'), Blind, Shaw; Carrick, Fellaini ; Januzaj (Mata 64'), Rooney, Di Maria (Wilson 71') ; van Persie.

Non utilisé : Lindegaard, Vermijl, Blackett, Herrera.

Averti : Valencia (83')

 

Source(s) : Manutd.com