Report : Aston Villa 1 United 1

1756 fois


Radamel Falcao a permis à Manchester United de ramener un point de Villa Park samedi après-midi, grâce à une superbe tête en seconde période pour égaliser à 1-1.

Pire attaque de la Barclays Premier League, le Villains ouvraient pourtant le score à la 18e minute sur une frappe sublime de Christian Benteke, avant que Falcao n’égaliser en début de seconde période pour les Red Devils, qui conservent la troisième place du championnat.

Louis van Gaal avait choisi de reconduire le système qui avait aidé United à battre Liverpool dimanche dernier, en remplaçant toutefois Marouane Fellaini (malade) par Darren Fletcher et James Wilson par Falcao, qui honorait sa première titularisation depuis début octobre.

Première période

C’est l'autre attaquant mancunien, Robin van Persie, qui se procurait les premières occasions, au cours d'une entame plutôt prudente. La première intervenait dès la 3e minute, lorsque le Néerlandais en forme était trouvé par un Ashley Young qui avait débordé côté gauche, mais il croisait trop sa frappe. Au quart d’heure de jeu, il parvenait à reprendre une belle transversale de Wayne Rooney, mais sa volée du pied droit était bien captée par Brad Guzan.

Les Red Devils ne parvenaient pas à concrétiser leur nette domination et ils en étaient punis par les hommes de Paul Lampert à la minute suivante. Fabian Delph plaçait un coup franc dans la surface ; Benteke s’en saisissait, faisait volte-face pour se débarrasser de Jonny Evans et décochait un superbe tir brossé du gauche qui filait dans le petit filet opposé.

Le match reprenait alors sur les mêmes bases, avec une équipe de United dominatrice mais ne parvenant pas à se créer tellement d’occasions franches. Valencia plaçait bien une tête légèrement hors cadre, avant que Van Persie ne mette Falcao en orbite, sans que le Colombien ne parvienne à surprendre Guzan. Le gardien est à saluer pour son arrêt reflexe sur un centre-tir de Young, qu'il déviait de justesse.

Deuxième période

Avant le coup d’envoi, Van Gaal avait souligné que malgré les bons résultats récents, son équipe devait encore progresser. C’est peut-être pour cela qu’il remaniait plus tard son équipe en faisant entrer Tyler Blackett pour Fletcher, permettant à Michael Carrick, une nouvelle fois aligné dans une défense à trois, de retrouver son poste de prédilection dans l’entrejeu.

Après l’une des parades dont De Gea a le secret, un duel à bout portant contre Benteke juste après la reprise, ce changement tactique semblait porter ses fruits, avec une grosse activité mancunienne en attaque.

Van Persie et Mata forçaient tous deux Guzan à réaliser de belles interventions, avant que les Red Devils n’égalisent à la 53e minute. Young réussissait un énième débordement sur l’aile gauche avant d’adresser un centre pour Falcao, qui plantait une tête tonitruante avant d’aller fêter son but avec les fans qui avaient fait le déplacement.

À l’heure de jeu, Angel Di Maria entrait en jeu à la place de Van Persie, alors que United visait clairement les trois points. Les évènements semblaient se diriger dans ce sens, avec l'expulsion de Gabby Agbonlahor pour un tacle à retardement sur Young.

Les Red Devils repassaient en 4-4-2 pour les 16 dernières minutes du match, grâce au remplacement de Valencia par James Wilson, mais une nouvelle fois, les occasions franches se faisaient rares, malgré une franche domination.

Leandro Bacuna expédiait une frappe puissante juste au-dessus de la surface dans les derniers instants du match, mais United tenait bon, même si ce nul mettait fin à leur série de six victoires consécutives en Premier League.

Source(s) : ManUtd.com