Report : Newcastle 0 United 1

1484 fois


Manchester United a arraché sa victoire sur le fil à St James’ Park grâce à un but d’Ashley Young à la 89e minute et conserve sa place dans le Top 4 de la Barclays Premier League.

Les Red Devils se sont pourtant procuré de nombreuses occasions avant l’éclair de Young dans la dernière minute réglementaire, mais ils sont tombés sur un excellent Tim Krul, le gardien des Magpies qui avait joué un si grand rôle dans l’équipe des Pays-Bas de Louis van Gaal, l’été dernier à la Coupe du Monde.

Son homologue David de Gea a également réalisé quelques bonnes parades, notamment face à Papiss Cissé dans le temps additionnel, mais ces trois points font beaucoup de bien à United, alors que les autres pensionnaires du quatuor de tête du championnat se sont également imposés ce soir.

Première période

Van Gaal avait effectué un changement par rapport à l’équipe qui l’avait emporté quatre jours plus tôt contre Sunderland, Marouane Fellaini remplaçant Radamel Falcao. Angel Di Maria était titularisé malgré son match en demi-teinte contre les Black Cats, et c’est l’Argentin qui se procurait la première occasion, 40 secondes après le coup d’envoi. Seul en pointe, Wayne Rooney lançait Di Maria, qui ne parvenait pas à concrétiser cette situation, face à une défense de Newcastle bien regroupée.

Les Red Devils vivaient une première alerte dix minutes plus tard, lorsqu’un contact entre Chris Smalling et Emmanuel Rivière dans la surface n’était pas sanctionné. Les ralentis démontrent que le défenseur axial a joué le ballon plutôt que le Français.

United pratiquait un jeu offensif léché, Fellaini et Ander Herrera offrant un soutien apprécié à Rooney. Ce dernier jouait souvent en point de fixation, comme lorsqu’il servait Marcos Rojo, qui glissait le ballon à Herrera, dont le tir frôlait le montant (15e).

Rooney s’était déjà procuré la meilleure occasion de la première période quelques instants plus tôt, suite à une combinaison entre Di Maria et Young. Le capitaine, à la limite du hors-jeu, se retournait dans la surface et tirait, mais sa frappe filait juste à droite de Krul.

Si Newcastle possède d’excellentes statistiques à domicile, où il a notamment fait chuter Chelsea et Liverpool, sa forme actuelle suggère qu’il s’agit de l’une les plus inconstantes de la Premier League. Ces doutes se percevaient jusque dans sa défense, à l’image de Fabricio Coloccini, qui s’emmêlait tout seul les pinceaux pour offrir un ballon rêvé à Di Maria. L’Argentin filait au but et adressait une passe puissante à Rooney dans l’axe, mais l’attaquant ne parvenait pas à contrôler le ballon, laissant passer sa chance.

Lors de la dernière minute avant la pause, les deux gardiens était testés : une tête de Fellaini était boxée par Krul, puis De Gea était à la parade face à Rivière, qui avait sprinté dans la surface après avoir été servi par Moussa Sissoko, sur l’un des rares contres des Magpies.

Deuxième période

La seconde période débutait sur le même tempo, avec des occasions des deux côtés. Rojo catapultait une frappe lointaine au ras de la lucarne, Coloccini déviait un coup franc dans la surface de but vers Rivière, qui voyait De Gea parfaitement boucher l’angle et remporter son duel.

De l’autre côté du terrain, Krul était forcé à une double parade spectaculaire : d’abord sur Fellaini, lancé dans la profondeur, puis sur le rebond à bout portant capté par Young. United espérait alors ne pas devoir nourrir de regrets, et quand les filets tremblaient enfin, le but de Rooney était refusé pour hors-jeu.

Van Gaal faisait alors entrer Adnan Januzaj pour Di Maria, juste avant l’heure de jeu, en espérant qu’il aurait le même impact que contre Sunderland. Mais les Magpies n’entendaient pas fermer le jeu, poussés par le retour de Jonas Gutierrez, absent pendant les 17 mois de son combat contre le cancer. Ce sont même eux qui se procuraient une occasion en or d’ouvrir le score à la 68e minute, quand Perez dépossédait Herrera du ballon et servait dans la profondeur Cissé, qui manquait complètement sa frappe.

Rooney piquait une bonne tête à la 75e minute, et si sa tentative était repoussée par le gardien, les Red Devils lui doivent en grande partie le but de la victoire. Il s’est en effet battu sur un ballon qui semblait perdu sur l’aile droite : Krul dévissait son dégagement, qui atterrissait dans les pieds d’un Young qui ne se faisait pas prier pour déchaîner la joie des fans qui avaient fait le déplacement – et de tous les autres.

Source(s) : ManUtd.com