Report : Bruges 0 United 4

1661 fois


Manchester United participera à la phase de groupes de l’UEFA Champions League après sa victoire 4-0 mercredi soir (7-1 sur l’ensemble des deux matches) contre Club Brugge.

Wayne Rooney a répondu aux critiques en inscrivant trois buts en Belgique avant qu’Ander Herrera ne marque son premier but de la saison au terme d’un joli mouvement. Après cette rencontre, Louis van Gaal, les joueurs et les supporters peuvent maintenant savourer leur retour dans la plus prestigieuse des compétitions européennes qui définit le club depuis l’ère Sir Matt Busby.

Louis van Gaal avait apporté deux changements à son équipe : il faisait appel à Michael Carrick à la place de Bastian Schweinsteiger et titularisait Herrera pour la première fois cette saison. Les deux hommes utilisaient toutes leurs armes de passeurs en début de rencontre pour donner la maîtrise du jeu aux Red Devils sur un terrain détrempé par la pluie à Bruges, où le ciel avait fait des siennes avant le coup d’envoi.

Première période

Malgré la bonne entame de MU au stade Jan-Breydel, nommé d’après un boucher révolutionnaire du XIIIe siècle, ce sont les hôtes qui se créaient la première occasion : Luke Shaw s’employait à bloquer une volée à ras de terre de Tom De Sutter, une occasion qui motivait encore plus les supporters locaux qui s’étaient amusés à chanter You’ll Never Walk Alone, l’hymne de l’ennemi juré Liverpool, juste avant le coup d’envoi.
Cependant, les Red Devils réduisaient le public au silence en ouvrant le score après 20 minutes de jeu.

Memphis Depay, le héros mancunien à l’aller, perçait à lui tout seul la défense brugeoise depuis le flanc gauche et offrait une sublime passe à Rooney, qui faisait passer le ballon juste au-dessus du gardien venu à sa rencontre. L’Anglais inscrivait son premier but de la saison.

Bruges devait maintenant marquer trois buts pour espérer au moins les prolongations. Si l’espoir était mince, les locaux faisait preuve d’un fort caractère et étaient tout près d’égaliser, mais Sergio Romero intervenait devant De Sutter à la 40e minute. L’Argentin était à nouveau sollicité, cette fois par Boli Bolingoli, qui tricotait trop et laissait le gardien lui chiper le ballon dans les pieds quelques instants plus tard. Memphis tentait lui aussi sa chance, mais ses deux frappes étaient déviées.

Deuxième période

Après la pause, Schweinsteiger remplaçait Januzaj au milieu de terrain. Le vainqueur de la Champions League avec le Bayern Munich évoluait alors à côté de Carrick, sans doute pour faire mainmise sur la rencontre. Le coaching de Van Gaal portait immédiatement ses fruits puisque MU profitait d’une mauvaise passe adverse pour marquer sur contre-attaque. Herrera, monté d’un cran, glissait le cuir à Rooney qui inscrivait son deuxième but de la soirée.

Un début de deuxième période catastrophique pour l’équipe locale qui n’était pas au bout de ses surprises. Le capitaine mancunien marquait effectivement son troisième but quelques minutes plus tard. À la limite du hors-jeu, il héritait d’une belle passe de Mata pour faire passer le ballon sous les jambes du gardien. Le 35e but européen pour Rooney qui réduisait ainsi l’écart avec Ruud van Nistelrooy, 38 buts au compteur pour MU.

À ce moment du match, plus rien n’arrêtait United qui soumettait totalement la défense brugeoise, ce qui permettait à Herrera de marquer un quatrième but sur une magnifique passe en profondeur de Schweinsteiger. L’Espagnol sortait sous l’ovation des supporters visiteurs pour être remplacé par Javier Hernandez.

Si les Belges voyaient la volée puissante de Tuur Dierckx rebondir sur la barre transversale, l’issue de la rencontre était désormais décidée. Les Red Devils auraient même pu marquer un cinquième but sur penalty à la 80e minute, mais Javier Hernandez glissait et tirait à côté alors que l’arbitre, Antonio Miguel Mateu Lahoz, prof de sport en Espagne, avait accordé un penalty généreux pour une main peu évidente d’Oscar Duarte.

Chicharito ratait une autre excellente occasion à la 90e minute sur un centre d’Ashley Young. À quelques mètres du but adverse, le Mexicain tapait à côté. Peu importe, tous les yeux mancuniens sont désormais tournés vers le tirage au sort de jeudi, à Monaco.

 

STATISTIQUES
Possession : Club Brugge 34 % United 66 %
Tirs : Club Brugge 9 United 22
Tirs cadrés : Club Brugge 1 United 7
Corners : Club Brugge 2 United 4

 

LES ÉQUIPES
Club Brugge : Bolat, De Fauw, Castelletto, Duarte, De Bock, Vormer, Claudemir, Vazquez (Vanaken 62e), Diaby (Dierckx 63e), De Sutter, Bolingoli.
Remplaçants non utilisés : Bruzese, Meunier, Cools, De Smul, Oulare.
Avertissements : Claudemir, Vormer

United : Romero; Darmian, Smalling, Blind, Shaw; Carrick, Herrera (Hernandez 64e); Mata (Young 62e), Januzaj (Schweinsteiger 45e), Memphis; Rooney.
Remplaçants non utilisés : Johnstone, McNair, Schneiderlin, Fellaini.
Avertissements : Herrera

Source(s) : ManUtd.com