Une semaine après la remontée fantastique face au leader City, Manchester United reçoit la lanterne rouge WBA, avec le plein de confiance.

Premier League 
34e journée 
Dimanche 15 avril 2018 - Coup d'envoi 17 heures

Difficile de croire que cela ne fera que huit jours. Depuis notre victoire à l’Etihad Stadium face à Manchester City, au prix d’un come-back superbe après une première période où nous étions au fond du trou, la semaine a paru bien longue, et nombreux sont les clubs à travers l’Europe qui se sont sentis pousser des ailes et ont à leur tour marqué l’histoire du football en ce mois d’avril 2018.

L’AS Roma en est le meilleur exemple, victorieuse 3-0 du grand Barça alors que peu auraient donné cher de sa peau au coup d’envoi. Liverpool, qui ne partait pas favori face à un Manchester City forcément remonté, a également apposé sa marque. Ce n’est pas passé très loin pour la Juventus, finalement éliminée malgré une victoire de prestige au Bernabeu. En Europa League, l’OM, dominée 1-0 à l’aller et menée 1-0 après 2 minutes au retour, a également su se surpasser pour passer. Bref, tant d’équipes, de clubs, de joueurs et de supporters sont passés à travers des émotions multiples depuis celles que nous avons vécues le week-end dernier, qu’une éternité semble s’être écoulée depuis. Mais non, il ne s’agissait que de huit jours.

West Bromwich Albion et ses supporters sont probablement loin de ces considérations. Il y a peu de chances que les Baggies, bons derniers au classement, échappent à la relégation en fin de saison, avec 10 points de retard sur le premier non-relégable à 5 journées du terme, 3 petites victoires en 33 matchs dont 2 au mois d’août dernier, et des rencontres à venir face à Manchester United, Liverpool et Tottenham sur leurs cinq dernières rencontres. WBA a pris le week-end dernier, face à Swansea, son premier point depuis janvier. Trop peu, trop faibles pour espérer autre chose que le Championship en septembre.

Ce dimanche ne devrait donc pas procurer autant d’émotions que la semaine écoulée, week-end dernier inclus, en a généré. West Brom descendra, et si ce n’est pas ce week-end, ce sera sans doute le suivant. On ne parle pas ici de sortir la performance de leurs vies sur 90 minutes, mais bien de battre 5 adversaires distincts, dont 3 dans le top 6, alors qu’ils n’ont remporté qu’un match sur les 7 derniers mois. Mais sait-on jamais, avec une équipe en face de nous qui n’a plus rien à perdre et qui voudra se faire plaisir pour ses derniers moments en Premier League, et United sur une belle lancée et avec le plein de confiance ? Rien que pour cela, le match de dimanche après-midi sera forcément agréable à regarder.

Les acteurs

Manchester United

Tout l’effectif sera à la disposition de José Mourinho pour cette rencontre, sauf Sergio Romero, toujours blessé depuis l’amical de l’Argentine contre l’Espagne. Phil Jones, Marcos Rojo et Daley Blind sont donc disponibles après avoir récupéré de leurs blessures respectives.

West Bromwich Albion

Daniel Sturridge, prêté par Liverpool mais blessé depuis la défaite des Baggies à Stamford Bridge contre Chelsea en février, a repris le chemin de l’entraînement. Il en va de même pour Nacer Chadli, absent de longue date après un problème à la cuisse, et Sam Field, qui a récupéré d’une déchirure au mollet. Trois retours offensifs bienvenus pour les Baggies.

Les arbitres

Paul Tierney arbitrera la rencontre, avec ses assistants Richard West et Andy Garratt. Mike Dean sera le quatrième arbitre.

Cette saison, M. Tierney a arbitré 13 rencontres de Premier League, et distribué 35 jaunes et 0 rouge. Il a arbitré WBA 3 fois, mais ce sera la première fois qu’il arbitrera un match de United en Premier League cette saison. Il nous a arbitrés lors de la victoire des Red Devils à Yeovil Town (4-0) au 4e tour de la FA Cup.

  • 5ème journée : WBA 0-0 West Ham
  • 17ème journée : Liverpool 0-0 WBA
  • 29ème journée : Watford 1-0 WBA

Les déclas

« Je pense que ce sera un challenge, parce qu’ils savent que tout est possible dans le football jusqu’à ce que les mathématiques disent le contraire. Ils le savent. Ils savent qu’il y a encore une chance, ils sont proches de la relégation, et moins de points ils prennent, plus ils s’en rapprochent. »

« Leur position en championnat me surprend. La qualité, l’expérience de beaucoup de leurs joueurs, leur effectif, leur stabilité sur les années passées, tout cela fait que leur position actuelle me surprend. »

« En ce qui nous concerne, nous sortons d’un gros résultat [3-2 contre City, NDLR], et pendant la semaine écoulée, j’ai tenté de nous remobiliser en faisant travailler dur tout le monde, et en faisant comprendre que mériter de finir second ne suffit pas. Nous avons besoin des points pour cela. Pour finir dans le top 4, il nous manque 4 ou 5 points, mais pour finir seconds, bien plus que cela. Après les trois points du week-end dernier, nous devons prendre les trois de ce week-end, et nous rapprocher de la seconde place qui est notre ambition actuelle. »

— José Mourinho

« Daniel Sturridge, Nacer Chadli et Sam Field sont de retour, et c’est excellent pour nous. Nous sommes ravis de les avoir avec nous. C’est toujours positif d’avoir des retours dans l’équipe, et ces trois joueurs sont des joueurs de qualité. Des joueurs que je respecte beaucoup en tant qu’hommes et que footballeurs. Nous verrons comment ils s’entraînent. Il est possible qu’ils fassent partie du groupe [pour le match contre United, NDLR]. »

— Darren Moore, entraîneur de WBA

 

Les stats

Cette saison

Manchester United

Statistique

West Bromwich Albion

2

Classement

20

22

Victoires

3

5

Matchs nuls

12

5

Défaites

18

1,97

Buts marqués par match

0,79

0,78

Buts concédés par match

1,58

16

Clean sheets

7

1,72

Occasions créées par match

0,94

4-0 contre West Ham

Plus large victoire

2-0 contre Brighton

0-2 à Tottenham

Plus large défaite

0-4 contre Chelsea


Forme actuelle

Manchester United a remporté 8 de ses 10 derniers matchs, marqué dans chacun de ces 8 matchs, préservant leur but inviolé en 4 occasions. Pendant cette période, nous avons marqué en moyenne 1,8 but par match, et encaissé 0,9 but par match. Nous avons marqué le premier but 5 fois sur ces 10 matchs. Les deux défaites concédées sur cette période l’ont été à Tottenham le 31 janvier (0-2) et à Newcastle 11 jours plus tard (0-1).

West Bromwich Albion n’a remporté aucun de ses 10 derniers matchs, même s’ils ont marqué dans 7 d’entre eux. Ils ont toujours concédé au moins un but dans chacun de ces 10 matchs. Pendant cette période, ils ont marqué en moyenne 0,8 but par match, et encaissé 2,2 buts par match. Ils ont marqué le premier but 5 fois sur ces 10 matchs. Leur dernière victoire en championnat remonte au 13 janvier, face à Brighton (2-0). C’est la seule victoire avec plus d’un but d’écart qu’ils ont décrochée cette saison.

Derniers résultats

  • V – Manchester United 2-1 Chelsea
  • V – Crystal Palace 2-3 Manchester United
  • V – Manchester United 2-1 Liverpool
  • V – Manchester United 2-0 Swansea
  • V – Manchester City 2-3 Manchester United
  • D – Watford 1-0 West Bromwich Albion
  • D - West Bromwich Albion 1-4 Leicester
  • D – Bournemouth 2-1 West Bromwich Albion
  • D – West Bromwich Albion 1-2 Burnley
  • N – West Bromwich Albion 1-1 Swansea

Dernières confrontations entre les deux équipes

Cette saison, nous nous sommes imposés 2-1 aux Hawthorns le 17 décembre dernier. Romelu Lukaku et Jesse Lingard avaient marqué pour United en première période, sur des passes de Marcus Rashford et Juan Mata, avant que Gareth Barry ne réduise l’écart à un quart d’heure de la fin du match.

Nous avons remporté 15 de nos 23 confrontations face aux Baggies en Premier League, pour 5 nuls et 3 défaites.  Les cinq dernières :

  • V – Manchester United 2-0 West Bromwich Albion – 7 novembre 2015 (Lingard, Mata)
  • D – West Bromwich Albion 1-0 Manchester United – 6 mars 2016 (Rondon)
  • V – West Bromwich Albion 0-2 Manchester United – 17 décembre 2016 (Zlatan x2)
  • N – Manchester United 0-0 West Bromwich Albion – 1er avril 2017
  • V – West Bromwich Albion 1-2 Manchester United – 17 décembre 2017 (Barry ; Lukaku, Lingard)

Stats individuelles

Buteurs

  1. Romelu Lukaku – 15
  2. Anthony Martial – 9
  3. Jesse Lingard – 8

Passeurs décisifs

  1. Paul Pogba – 9
  2. Romelu Lukaku – 7
  3. Chris Brunt – 6

Frappes au but

  1. Alexis Sanchez – 84
  2. Romelu Lukaku – 81
  3. Salomon Rondon – 70

Passes complétées

  1. Nemanja Matic – 2264
  2. Antonio Valencia – 1390
  3. Paul Pogba – 1375

Interventions défensives réussies

  1. Nemanja Matic – 62
  2. Jack Livermore – 60
  3. Ahmed Hegazi – 53