Manchester United a démarré sa tournée américaine par deux matchs nuls, face au Club America (1-1) puis face aux San Jose Earthquakes (0-0).

Les Red Devils affrontaient le club mexicain du Club America vendredi 20 juillet (coup d'envoi 4, heure française) à Phoenix dans ce qui est la première sortie de l'équipe dans cette saison 2018-2019, du moins en ce qui concerne les matchs amicaux.

Avec une composition évidemment fortement remaniée, puisque le groupe ne peut pas encore compter sur les joueurs ayant atteint les huitièmes de finale de la Coupe du Monde, les Mancuniens ont fait jeu égal avec leurs adversaires pendant une heure de jeu, avant de céder sur un but d'Henry Martin. Juan Mata égalisait pour Manchester United à la 78e minute.

Dans le onze de départ de José Mourinho, on pouvait noter les présences de Lee Grant, l'expérimenté gardien de but en provenance de Stoke City, qui a fait 45 bonnes minutes avant d'être remplacé par Joel Pereira, mais aussi d'Andreas Pereira, revenu de son prêt à Valence et décidé à se battre pour sa place cette saison. La plus grande surprise était peut être la titularisation de Demetri Mitchell, 21 ans, pensionnaire de l'équipe réserve avec laquelle il a plutôt joué latéral. Mitchell a joué sur l'aile face au Club America, accompagné par Juan Mata et Anthony Martial, avant de sortir à l'heure de jeu.

Timothy Fosu-Mensah, Mason Greenwood, Axel Tuanzebe, Angel Gomes et Tahith Chong sont également entrés en jeu.

La composition de Manchester United face au Club America : Grant (J. Pereira 46) - Valencia (Fosu-Mensah 46), Bailly, Smalling, Shaw (Greenwood 76) - Herrera, McTominay (Tuanzebe 87), A. Pereira - Mata (Gomes 87), Martial (Chong 61), Mitchell (Darmian 61).

Dimanche 22 juillet (coup d'envoi 23h, heure française), United remettait cela, cette fois en affrontant les San Jose Earthquakes au Levi's Stadium de Santa Clara.

Cette fois-ci, point de but entre les deux formations. Eric Bailly trouvait la transversale après cinq minutes de jeu suite à un coup franc d'Alexis Sanchez, mais en dehors de cette opportunité, rien d'extraordinaire à noter sur le plan offensif. 

José Mourinho démarrait avec une formation assez similaire à celle alignée contre le Club America, titularisant sept des onze joueurs présents au coup d'envoi à Phoenix. James Garner, à la place de Scott McTominay, Tahith Chong, au lieu de Juan Mata, Alexis, remplaçant Demetri Mitchell, et enfin Joel Pereira, démarrant devant Lee Grant, étant les quatre joueurs restants. A noter toutefois la sortie précoce du capitaine Antonio Valencia, dès la 8e minute de jeu, remplacé par Matteo Darmian.

La composition de Manchester United face aux San Jose Earthquakes : J. Pereira (Grant 46) - Valencia (Darmian 8), Bailly (Tuanzebe 46), Smalling (Fosu-Mensah 46), Shaw (Mitchell 75) - Herrera, Garner (McTominay 46), A. Pereira (Gomes 83) - Chong (Mata 46), Martial, Alexis (Greenwood 65).

Après ces deux amicaux, place à l'International Champions Cup. United affrontera jeudi 26 juillet le Milan AC (coup d'envoi 5h05 heure française), puis Liverpool samedi 28 (coup d'envoi 23h05 heure française), avant de jouer le Real Madrid le mercredi 1er août (coup d'envoi 2h05 heure française).