Man Utd 1 Arsenal 1 : on s'ennuie ferme

883 fois


Manchester United a mené au score face à Arsenal, mais a été rattrapé en seconde période et laisse donc filer deux points sur sa pelouse (1-1).

Voir la feuille de match

Noter les Red Devils

Le résultat n'est pas forcément ce que nous pouvions obtenir de mieux ce lundi soir, mais face à un concurrent dans la course au Top 4, il était difficile d'imaginer un score fleuve. En revanche, la manière est très largement perfectible, tant les Red Devils et les Gunners ont été à des années-lumière de ce qui se fait de mieux dans le pays (nous éviterons de citer des noms).

Avec Pogba et Rashford titulaires bien qu'incertains, mais sans Wan-Bissaka, Solskjaer alignait Tuanzebe dans un poste de latéral pas forcément naturel pour le jeune Anglais. Celui-ci s'en sortira pourtant pas mal en première période, si l'on compare avec le reste de la formation mancunienne. Le problème, comme souvent, a été le manque de tranchant de la ligne offensive rouge, avec un James plutôt timide, un Rashford clairement pas en réussite et un Lingard encore une fois beaucoup trop peu visible dans son rôle de numéro 10.

La première mi-temps ennuyeuse et très faible aussi bien techniquement que tactiquement ne fut illuminée que par le geste parfait de Scott McTominay à la 45e minute, consécutif à un contre bien emmené par James. Un peu court sur le centre tendu du Gallois, Marcus Rashford retrouve McTominay à l'entrée de la surface, et la frappe lumineuse à 20 mètres de l'Ecossais troua la lucarne de Bernd Leno.

Incapables de capitaliser sur cette avance, les joueurs de Manchester United nourriront des regrets au vu du but égalisateur inscrits par ceux d'Unai Emery. Plutôt intéressant dans son rôle, Axel Tuanzebe commit l'erreur qu'il ne fallait pas commettre en tentant une passe plein axe mal ajustée que Saka se fit un plaisir de récupérer à 25 mètres des buts de De Gea. Il n'eut plus qu'à servir sur un plateau Pierre-Emerick Aubameyang qui conclut d'un piqué subtil au-dessus de notre portier, alors que notre défense était prise à revers. Un temps refusé, le but fut très justement accordé par le VAR.

Les deux formations ont loin d'avoir été brillantes, sous les yeux de Sir Alex Ferguson en tribunes, et peut-être également d'Arsène Wenger, à la place desquels nous nous sommes sentis nostalgiques. Les approximations techniques et les mauvais choix ont pesé plus que de raison sur une rencontre qui aurait, il y a quelques années, déchaîné les passions. Signe d'un autre âge, les deux opposants de ce lundi soir évolueront en milieu de semaine en Europa League : United à Alkmaar, et Arsenal face au Standard Liège. Et si Arsenal est pour le moment toujours dans le Top 4, United se contente pour le moment d'une dixième place qui ne lui offre pas d'aventure européenne la saison prochaine. La saison est encore longue... mais les points perdus en route ne se rattrapent pas.

Les stats

 Man UtdArsenal
Possession (%)  55 45
Tirs 16 10
Tirs cadrés 4 5
Passes 79,7% 77,3%
Corners 8 7
Fautes concédées 18 13
Cartons jaunes 4 2

Le résumé