Tranmere 0-6 Manchester United : les Red Devils tranquilles

805 fois


Manchester United s'est imposé très largement sur le champ de patates de Tranmere, avec six buteurs différents à la clé.

Dim. 26 janv. 2020 - 16:00
FA Cup - 4e tour
Tranmere Rovers FC
0
6
Manchester United

Voir la feuille de match - Noter les Red Devils

Les compos : Jones, Lingard et Greenwood titulaires dans un onze peu rajeuni

Tranmere (4-4-1-1) : Davies - Ridehalgh, Monthe, Clarke, Caprice - Taylor, Perkins, Danns, Morris - Jennings - Ferrier.

Manchester United (3-4-1-2) : Romero - Maguire, Jones, Lindelöf - Shaw, Matic, Pereira, Dalot - Lingard - Martial, Greenwood.

United déroule, Tranmere coule

Sur un terrain qui a davantage des allures d'exploitation agricole que de pelouse pour jouer au football, devant un public acquis à sa cause, on savait que les Rovers sortiraient du vestiaire le couteau entre les dents, prêts à en découdre. Et malgré le festival réalisé par United, les premières minutes de la rencontre ont bien confirmé cette tendance, avec des Whites conquérants face à une formation mancunienne qui paraissait dans les cordes et encaissait les coups.

Une équipe qui jouait sans peur contre une autre qui donnait l'impression de jouer sa vie, ce fut le tableau des neuf premières minutes. Le reste de la première période allait être totalement différent, et le premier acte se termina sur un score à la limite du ridicule, l'identité des buteurs donnant encore plus un sentiment de folie quant à cette rencontre.

A la dixième minute de jeu, Harry Maguire s'aventurait ainsi en terrain inconnu, dépassant allègrement la ligne médiane balle au pied pour venir apporter le surnombre en attaque. Alors que personne ne s'attendait à cela, le capitaine mancunien se mit sur son pied droit et expédia une frappe légèrement déviee en pleine lucarne opposée à 20 mètres du but de Scott Davies (1-0, 10'). Son premier but pour le club, qu'il allait compléter d'une passe décisive quelques minutes plus tard. Percutant à nouveau dans l'axe, Maguire attirait deux joueurs sur lui avant de servir idéalement Jesse Lingard, pas attaqué, qui enroulait une frappe subtile hors de portée du gardien des Rovers (3-0, 16').

Entre temps, trois minutes après le premier but et trois minutes avant le troisième, United avait déjà doublé l'avantage grâce à un joli but de Diogo Dalot, qui a montré de bonnes choses ce dimanche après-midi. Lancé sur l'aile, le Portugais mystifiait son adversaire d'un dribble derrière le pied d'appui pour se mettre en position de frappe, avant de pilonner Davies, impuissant, dans le petit filet opposé (2-0, 13').

Le but de Harry Maguire (1-0) :

Le but de Diogo Dalot (2-0) :

Le but de Jesse Lingard (3-0) :

Insolente réussite

Les supporters de Tranmere s'éteignaient peu à peu, laissant les décibels à ceux de Manchester United qui ont fait le déplacement jusque dans la banlieue de Liverpool pour terminer leur week-end. Ceux-ci devaient bien évidemment profiter du spectacle, entre deux chants destinés à Ed Woodward et aux Glazer. Après cette offensive éclair (trois buts en six minutes), les Red Devils baissaient cependant le pied pour revenir à une allure de sénateur à laquelle ils nous ont un peu plus habitués. Il faudra donc attendre la fin de la mi-temps pour compléter avec deux buts supplémentaires : le premier pour Phil Jones, sur un corner d'Andreas Pereira, d'une tête lobée (4-0, 41'), son premier depuis 2014, et le second pour Anthony Martial, d'une frappe enroulée en lucarne opposée après une déviation (5-0, 45').

Le but de Phil Jones (4-0) :

Le but de Tony Martial (5-0) :

Cinq tirs cadrés, cinq buts : United n'a pas fait dans les détails. Ole Solskjaer sortait Matic et Martial à la pause, histoire de les reposer pour le match de mercredi (voir plus bas), Fred et Chong faisant le chemin inverse. Le second étant annoncé partant, on pouvait d'ailleurs se poser la question de la pertinence de cette apparition au lieu de donner du temps de jeu à Angel Gomes, pas même sur le banc. Le Néerlandais montra en tout cas du mieux après les bouts de matchs décevants qu'il a faits cette saison, et obtint un penalty pour transformé par Mason Greenwood, qui n'avait pas encore inscrit son nom sur la feuille de match (6-0, 56').

Le but de Mason Greenwood (6-0) :

Les locaux tentèrent bien un baroud d'honneur en fin de rencontre, mais face à des Red Devils en gestion, leurs faibles tentatives ne déstabilisèrent pas notre formation. La frappe du droit d'Hepburn-Murphy à dix minutes du terme, qui éluda le cadre, serait leur dernière opportunité. Côté rouge, Jesse Lingard aurait pu encore aggraver le score à la 77e, si sa frappe enroulée du droit n'avait frappé la base du poteau opposé, de même que Tahith Chongdont la frappe violente du gauche dans un angle fermé rebondit sur la barre transversale à la 86e.

Nous nous contenterons d'un set d'avance, et même s'il est évident qu'il ne faut pas s'enflammer (le passé nous l'a suffisamment appris, et l'opposition n'a rien à voir avec celle que nous aurons dans trois jours, par exemple), profitons de la satisfaction d'avoir fait un match plein qui devrait redonner un peu de confiance à l'effectif avant d'entamer la dernière ligne droite de la saison, qui plus est avec une clean sheet à la clé. D'autres formations qui ne verront pas les huitièmes de finale de la FA Cup aimeraient pouvoir en dire autant.

Prochain match : Manchester City

Défaits 1-3 à l'aller à Old Trafford, les Red Devils doivent désormais se déplacer à l'Etihad Stadium pour aller chercher leur qualification pour la finale de la Carabao Cup, mercredi 29 janvier à 20h45 CET.


Sur le forum