Club Bruges 1-1 Manchester United : United s'en sort bien

950 fois


Sous la pluie brugeoise, les Red Devils ont concédé un but casquette et marqué sur un but casquette. En dehors de cela, pas grand chose.

Jeu. 20 févr. 2020 - 18:55
Europa League - 1/16e de finale
Club Brugge
1
1
Manchester United

Club Bruges (3-4-1-2) : Mignolet - Mata, Mechele, Deli - Koussounou, Rits, Balanta, De Cuyper - Tau - Dennis, Vanaken.

Manchester United (3-4-2-1) : Romero - Lindelöf, Maguire, Shaw - Dalot, Pereira, Matic, Williams - Mata, Lingard - Martial.

Buts : Dennis (15') pour Bruges ; Martial (36') pour Manchester United.

Nous écrivions hier que United devait se qualifier, sur le papier, pour les huitièmes de finale d'Europa League, mais que cela arriverait à la condition de ne pas sous-estimer notre adversaire. Difficile de dire si c'est réellement ce qui s'est passé au moment où Ole Gunnar Solskjaer a établi son onze de départ pour jouer Bruges ce jeudi soir. Certes, le besoin de faire tourner est évident avec sept matchs en trois semaines, mais toujours est-il que la liste des titulaires, surtout au milieu de terrain, pouvait donner quelques frissons.

Sous une pluie battante, suppléée par un peu de grêle en seconde période pour pimenter le tout, les Mancuniens ont paru rapidement prendre l'eau. Comme un mauvais souvenir, la tempête Dennis s'abattait par deux fois sur notre surface de réparation, et si, à la 3e minute, United échappait à une potentielle sanction pour un tacle mal maîtrisé de Romero sur le joueur nigérian, la sortie très mal jugée de l'Argentin au quart d'heure de jeu sur une longue relance de Mignolet était immédiatement punie par l'attaquant adverse (1-0 Bruges, 15'). A noter cependant le laxisme de notre défense centrale sur ce coup, donnant à Dennis tout le temps nécessaire pour conclure dans la sérénité.

Les Belges se promenaient au milieu d'une formation mancunienne dépassée. Rits (18') et Dennis (28') ne parvenaient pas à conclure de bons mouvements brugeois. Les Red Devils ne devaient finalement leur salut qu'à une énorme incompréhension sur une touche complètement anodine jouée par leurs adversaires, Martial profitant de l'hésitation de Mechele pour se présenter face à Mignolet et finir du droit (1-1, 35').

Le Français passait près de nous donner l'avantage, sa frappe du gauche frappant le poteau peu avant la pause (43'). Pour les locaux, le temps fort était passé et ils ne retrouveraient jamais le même allant que pendant les trente premières minutes, malgré un petit sursaut en début de seconde période. United ne faisait pas mieux, notre manque global d'ambition et de prise de risque pesant dans la balance au coup de sifflet final. Les entrées de Fernandes et Fred amenaient un nouveau souffle pendant le dernier quart d'heure, mais elles étaient bien trop tardives pour espérer faire la différence.

Si l'Europa League est sans doute moins une priorité que le Top 5 en Premier League, la moitié du chemin est parcourue. Nous pouvons espérer mieux à Old Trafford, si nous ne répétons pas les mêmes erreurs et que le onze aligné est plus qualitatif qu'à l'aller. Rendez-vous dans une semaine pour la suite de l'histoire.

Prochain match : Watford

Manchester United retrouvera Old Trafford pour la première fois depuis la trêve avec la réception de Watford dimanche 23 février à 15h. Ce sera dans le cadre de la 27e journée de Premier League.


Sur le forum