El Matador : le début d'une longue série ?

Equipe première 2050

Arrivé libre à la fin du mercato estival, Edinson Cavani a ouvert son compteur en toute fin de match contre Everton. El Matador, réputé pour sa générosité sur le terrain, prouve à Ole Gunnar Solskjaer et à tous les supporters qu'il faudra compter sur lui pour cette saison. De là à s'imposer comme titulaire dans le onze de départ ?

Une réputation à honorer

L'attaquant uruguayen est un terrible goléador : sa réputation n'est plus à faire, puisqu'il est à ce jour le meilleur buteur de l'histoire du PSG avec 200 buts au compteur, surclassant un certain Zlatan et ses 156 buts. En prime d'être un numéro 9 d'exception, Edinson Cavani est également un élément-clé pour le travail de l'équipe. En effet, l'ancien joueur du Napoli est connu pour les nombreux efforts qu'il fournit sur le terrain : appels / contre-appels, pressing dynamique, prise de la profondeur, l'attaquant est un poison pour les défenses et semble inépuisable.

Ce samedi, El Matador a inscrit son premier but pour les Red Devils sur une passe de Bruno Ferdandes. Bon, c'est vrai, le but était (presque) fait et le Portugais l'a mis dans les meilleurs conditions (on salue par ailleurs l’altruisme du milieu de terrain qui aurait pu tenter le hat-trick), mais Cavani était bien placé pour claquer le ballon au fond des filets et prouve qu'il a encore faim de buts.

En véritable compétiteur, Cavani a fait une grosse préparation physique cet été : il semble fin prêt a se battre pour les Red Devils. On ne dit pas que son but à la 95ème minute sur le terrain de Goodison Park lui assure une place indiscutable de titulaire, mais il est fort à parier qu'il relance les débats quant à la place de n°9 à Manchester United.

Le pari Edinson Cavani

Face à Everton, l’Uruguayen a débuté la rencontre sur le banc. Le Français a été préféré par Ole pour déjouer le 4-3-3 de Carlo Ancelotti. Sans succès, puisque qu'Anthony Martial est resté muet tout au long de la rencontre et a cédé sa place à Cavani à la 82ème minute.

On peut donc s'interroger sur cette place de titulaire dans l'axe de l'attaque, surtout que la saison va être longue et que les Red Devils sont bien engagés en Ligue des Champions. Cavani peut s'avérer être bien plus qu'un remplaçant de luxe, et pourrait gratter une place de titulaire en Premier League et/ou en Ligue des Champions si Martial ne monte pas en puissance. D'autant plus que l'on connaît tous l'état d'esprit du n°7 uruguayen, et qu'il n'a pas signé à United pour réchauffer le banc de touche.

Concernant tous les bookmakers en ligne, ils sont également hésitants. Face à Everton, la cote sur un but d'Anthony Martial était plutôt élevée, preuve que les statistiques ne jouent pas vraiment en sa faveur et preuve qu'il n'est toujours pas vu comme un redoutable finisseur. Avec 2 buts et 1 passe décisive depuis le début de la saison en maintenant 7 apparitions cette saison, le Français doit élever son niveau pour prouver qu'il est l'attaquant des Red Devils et pour ne pas laisser à Cavani la chance de s'imposer comme n°1 en attaque.

— Un article rédigé par Max de casinosenligne.net


Sur le forum


Source(s) : casinosenligne.net