Women & Academy : l'Academy en puissance, l'équipe féminine encore dans le dur

Academy & équipe féminine

Retrouvez le bilan de la semaine écoulée pour l'équipe féminine et les équipes de jeunes du club.

Women : Man City 3-0 Man Utd

Cela avait pourtant si bien commencé. Premières de leur championnat en fin d'année 2020, les joueuses de Casey Stoney sont sérieusement en train de marquer le pas. Et cette défaite dans le derby mancunien, la troisième en cinq rencontres, une semaine après celle plus surprenante à domicile face à Reading, pourrait bien avoir sonné le glas de leurs espoirs de titre national. Elles sont désormais reléguées à six points du leader Chelsea, et à un point de leur adversaire du jour, qui a un match en retard à disputer et est en pleine bourre.

Les nombreux arrêts de Mary Earps n'auront pas suffi à endiguer la vague bleue. Un corner mal repoussé a vu les Mancuniennes menées après un peu plus de vingt minutes de jeu. Les Sky Blues ont attendu les vingt dernières minutes pour faire le break, avec un troisième but magnifique de Caroline Weir. Les visiteuses n'ont finalement jamais paru en mesure d'inquiéter réellement leurs rivales, qui repartent avec une victoire logique.

L'équipe : Earps, Thorisdottir, A. Turner, M. Turner, Batlle, Zelem, Groenen, Ladd (Sigsworth 70'), Toone (Fuso 88'), Press, Galton (Hanson 45').

Buts pour United : aucun.

Le classement de la Women's Super League

-23 ans : Man Utd 3-0 Arsenal

Dans un championnat où toutes les équipes sont au coude à coude, où aucune formation ne sort du lot, trois victoires d'affilée peuvent complètement vous relancer. Et c'est exactement ce qui se passe pour nos -23 ans, qui végétaient dans le ventre mou de la Premier League 2 fin janvier et se retrouvent désormais à une surprenante quatrième place, à un point du leader Manchester City (décidément) (qui a cependant deux matchs en plus restant à disputer).

Face à Arsenal, Joe Hugill et Shola Shoretire (sur penalty) ont encore frappé. L'ouverture du score avait été l'œuvre d'Harvey Neville, fils de Phil, pour permettre aux siens de rentrer au vestiaire avec l'avantage. Le scénario aurait pu être bien pire pour les jeunes Gunners, réduits à dix dès la 8e minute pour une faute dans la surface sur Hannibal Mejbri. Le penalty de Hugill a cependant été stoppé par le gardien adverse Arthur Okonkwo. Notre 9 se rattrapera peu après en donnant la passe décisive de l'ouverture du score, avant de marquer en seconde période.

Les Red Devils ont frappé quatre fois les montants dans cette rencontre, signe de leur nette domination sur des Londoniens dépassés. À noter toutefois la sortie sur blessure d'Hannibal, touché à l'épaule.

L'équipe : Kovar, Neville, Galbraith, Devine, Fernandez, McCann, Helm, Stanley, Shoretire, Hannibal (Hardley 23'), Hugill.

Buts pour United : Neville (22'), Hugill (59'), Shoretire (89' s.p.).

Le classement de la Premier League 2

-18 ans : Man Utd 4-2 Man City

Alors que Manchester City s'envole en tête de la Premier League, corrige notre équipe féminine et est également en bonne position en Premier League 2, on se consolera comme on peut. Les -18 ans, toujours leaders, ont bien réagi après leur défaite à Burnley en empêchant les Sky Blues de revenir dans une position qui aurait pu être compromettante pour la suite, leur infligeant au passage leur première défaite de la saison. Et pour ajouter du sel dans les blessures, c'est le même joueur, le numéro 9 Charlie McNeill et ancien joueur de... City (il a signé en octobre 2020), qui a inscrit les quatre buts de son équipe. Une reprise de la tête sur un corner de Savage, puis un penalty converti en deux temps (frappe du droit repoussée, puis frappe du gauche en lucarne dans un angle fermé), donne un coussin aux Red Devils après 20 minutes de jeu.

Les deux buts suivants pourraient presque compter pour du beurre : Tai Sodje réduit l'écart pour les siens sur une action entachée d'un manque de fair-play assez flagrant, allant marquer seul sur une rentrée en touche qui aurait dû être rendue aux rouges qui avaient sorti le ballon volontairement suite à une blessure, mais les officiels citizens décidèrent de rééquilibrer la situation en demandant à leurs joueurs de laisser McNeill marquer sur le coup d'envoi. Une situation assez inhabituelle à vrai dire.

Sodje inscrit son deuxième but de la journée, cette fois pleinement mérité, juste après la reprise, et l'écart restera d'un but jusqu'aux tout derniers instants de la partie, sur une grosse erreur défensive le laissant seul face à son ancien gardien.

L'équipe : Vitek, Jurado, Bennett, Hardley (Murray 46'), Hughes, Svidersky, Savage, Wellens, Mainoo (Gore 64'), Emeran, McNeill.

Buts pour United : McNeill (12', 19', 43', 90'+2).

Le classement de la U18 Premier League (North)


Sur le forum


Source(s) : ManUtd.com