Wolverhampton 1-2 Manchester United : l'équipe B réussit le test

Match Reports

Pour finir sa saison en Premier League, Manchester United s'est imposé à Wolverhampton, le tout en faisant tourner à trois jours de la finale de l'Europa League.

Dim. 23 mai 2021 - 17:00
Premier League - 38e journée
Wolverhampton
1
Manchester United
2

Wolverhampton : Patricio, Boly, Coady, Saiss, Semedo, Dendoncker (Gibbs-White 60'), Neves, Moutinho, Ait-Nouri (Marçal 83'), Adama (Willian Jose 27'), Fabio Silva.

Manchester United : Henderson, Telles, Williams, Tuanzebe, Bailly, Matic, James (Fish 90'+5), Elanga, Mata (Shoretire 82'), van de Beek, Diallo (Mejbri 82').

Buts : Semedo (39') pour Wolverhampton ; Elanga (13' ← James), Mata (45'+4 s.p.) pour Manchester United.

Arbitre central : Mike Dean. Assistants : Ian Hussin, Harry Lennard. Quatrième arbitre : John Brooks. VAR : Andy Madley. Assistant au VAR : Darren Cann.

Les Red Devils rentrent mieux dans la rencontre, et le jeune Anthony Elanga, 19 ans, se met en évidence dans les dix premières minutes avec deux opportunités de donner l'avantage à son équipe. Un premier long ballon d'Alex Telles au-dessus de la défense échoit dans les pieds du Suédois, qui manque son contrôle en pleine course et voit le cuir filer à Rui Patricio (6'). Deux minutes plus tard, servi par James depuis la gauche, il se met sur son pied gauche et frappe fort, mais dévisse sa frappe qui passe loin au-dessus (8').

Pas grave, on retrouve le duo dans la foulée pour donner l'avantage aux visiteurs. Après un bon mouvement collectif, Dan James est lancé dans le couloir gauche et enroule parfaitement son centre sur la tête du numéro 56 qui a parfaitement anticipé et coupé au premier poteau. Sa tête puissante laisse Patricio sans réaction (0-1, 13').

Les Wolves, qui n'ont plus rien à jouer en cette dernière journée, vont tenter de réagir, et le danger passera principalement par la machine Adama Traoré, très actif dans la première demi-heure. Il s'était déjà procuré la première opportunité de la rencontre en profitant d'une perte de balle dans notre couloir gauche pour percuter mais avait manqué le cadre assez nettement (2'). On le retrouve ensuite sur l'aile droite, avec un centre un poil enlevé que Fabio Silva ne peut concrétiser (19'), puis plutôt dans l'axe, d'abord avec une incursion entre trois joueurs bloquée in extremis résultant en un corner (22'), puis en une frappe à l'entrée de la surface contrée (23'). Mais les Wolves vont devoir terminer la partie sans lui, l'Espagnol étant contraint de quitter ses coéquipiers dans la foulée sur blessure (27').

Le rythme de la partie baisse d'un cran, avec des locaux qui ne semblent pas se donner à 200% malgré les hurlements de leurs supporters à Molineux et des visiteurs qui gèrent. Mais les premiers cités vont tout de même se relancer sur leur première frappe cadrée, avec une excellente percussion de Fabio Silva côté droit qui remise sur sa gauche vers Nelson Semedo après avoir attiré deux joueurs. L'ancien du Barça ajuste Henderson au point de penalty (1-1, 39'). Mais cela n'abat pas notre jeune équipe, qui manque l'occasion de reprendre l'avantage quand Williams trouve Rui Patricio sur sa route après un bon débordement à droite (43'), et récupère finalement son avance sur penalty dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, quand Mata transforme aux onze mètres après une faute de Saiss sur van de Beek (1-2, 45'+3).

Une avance méritée, et il faut souligner la bonne performance de nos joueurs sur ce premier acte. Nos latéraux ont produit une bonne copie, tout comme les juniors Anthony Elanga et Amad Diallo, le dernier se payant le luxe de produire une seconde période d'encore meilleure qualité. Et que dire de la prestation au cœur du jeu de Donny van de Beek, dans tous les bons coups et très important dans la communication.

Les 45 minutes suivantes sont bien moins remuantes, mais United reste la meilleure équipe dans l'ensemble face à des Wolves manquant cruellement d'idées. Le score aurait pu être aggravé à l'heure de jeu, mais Daniel James manque complètement son face-à-face avec Rui Patricio après un excellent service dans l'intervalle d'Amad, avec une tentative d'on ne sait pas vraiment quoi qui finit très loin du cadre (58').

Les dix dernières minutes seront l'occasion de donner ses premières minutes en pro à Hannibal Mejbri, et un peu de temps de jeu également à Shola Shoretire, même si on regrettera que les deux joueurs récompensés cette semaine pour leurs performances avec les jeunes ne soient pas entrés en jeu plus tôt. La première apparition de Will Fish sous nos couleurs est quant à elle anecdotique, Ole le faisant entrer à la 95ᵉ... Wolverhampton ne reviendra pas malgré des tentatives désespérées de Gibbs-White (89') et Boly (90'+4) dans les dernières secondes.

La place de dauphin de ce championnat 2020-2021 était déjà acquise, et nous terminons donc à douze points de City. Bravo à notre équipe B pour cette dernière victoire, en espérant que l'équipe A reviendra avec un trophée mercredi pour achever correctement cet exercice.

Next

Dernière étape avant de clôturer cette saison : la finale de l'Europa League, qui aura lieu mercredi 26 mai à Gdansk contre les Espagnols de Villarreal ! Coup d'envoi à 21:00.


Sur le forum